L'ozone en Antarctique : suivi annuel  au cours du printemps austral, de 1981 à 1991  

La visualisation des cartes de l'épaisseur de la couche d'ozone sur l'Antarctique sur une année complète montre que c'est au cours du printemps austral, et plus précisément au cours de la première semaine d'octobre que l'extension maximale du trou d'ozone est enregistrée. La sélection d'un jeu d'images, une tous les deux ans, à la même date, au début d'octobre, de 1981 à 1991  permet de percevoir de l'évolution du phénomène. La méthode utilisée consiste à effectuer un seuillage manuel pour une même valeur numérique, de façon à classer ensemble tous les pixels qui correspondent à une épaisseur d'ozone inférieure à 200 unités Dobson (représentation en bleu). 

Téléchargement possible de ces images au format IMG utilisable par TITUS

an81.gif (1555 octets)

an83.gif (1714 octets)

an85.gif (1750 octets)

an87.gif (1996 octets)

an89.gif (1885 octets)

an91.gif (1986 octets)

La sélection d'images ci-dessus met en évidence l'accroissement de l'étendue de la couche d'ozone d'épaisseur inférieure à 200 unités Dobson au cours de la décennie considérée. Simultanément, les valeurs minimales mesurées se sont abaissées, et ces faits ont été confirmés par des observations effectuées depuis le sol avec des spectrophotomètres.