Éducation artistique et culturelle

L’éducation artistique et culturelle (EAC) accompagne les enseignements, pour lesquels elle propose une forme complémentaire d’apprentissage. Elle conduit les élèves à poser un regard personnel sur le monde ; c’est pourquoi chaque élève de la maternelle à la terminale doit pouvoir, chaque année, apprendre, rencontrer et pratiquer la culture sous toute forme.

Mis à jour : février 2024

Actualités

Les trois piliers de l'EAC

L’éducation artistique et culturelle a pour objectif que tous les élèves bénéficient d’actions artistiques, culturelles et scientifiques de qualité. Elle poursuit avant tout un objectif qualitatif, construire un parcours d’éducation artistique et culturelle cohérent et fertile, mais aussi quantitatif, concerner tous les élèves.

Ainsi, l’éducation artistique et culturelle permet à chaque élève  de développer sa sensibilité, sa créativité et son esprit critique. Elle renforce l’esprit collectif et favorise la réussite scolaire.

Dans tous les domaines artistiques et culturels l'éducation artistique et culturelle repose sur trois piliers :

  • l’acquisition de connaissance;
  • la pratique artistique et scientifique ;
  • la rencontre avec les œuvres, les lieux de culture et les artistes et autres professionnels.

Le Haut conseil à l'éducation artistique et culturelle a établi une charte pour l'éducation artistique et culturelle qui rassemble les acteurs et institutions impliqués dans l'éducation artistique et culturelle autour de 10 principes essentiels à sa mise en œuvre et à son inscription dans le parcours de l'élève.

Les éléments fondateurs du 100% EAC

Les huit domaines mobilisables pour des projets d’EAC

Arts visuels et patrimoine

Les actions de sensibilisation à la création et au patrimoine permettent aux élèves d’appréhender les arts visuels dans leur diversité : arts plastiques, photographie, arts appliqués, sculpture, peinture, architecture, dessin, design, patrimoine.

Projets partenariaux, résidence d’artistes et ateliers de pratique artistique permettent d’aborder le geste créateur dans son entièreté et de susciter l’imaginaire des élèves.

Cinéma et audiovisuel

L'image est au cœur de nombreuses pratiques culturelles des jeunes. Comprendre sa production, pratiquer des techniques variées et découvrir la diversité de la création (patrimoniale et contemporaine) permettent aux élèves d’aiguiser leur regard et d’apprécier la richesse du langage cinématographique et audiovisuel.

Culture scientifique, technique et industrielle (CSTI)

La CSTI fait pleinement partie de l’EAC. Elle associe les jeunes et le monde de la science à travers des actions mobilisant connaissances scientifiques, rencontres et mise en pratique des savoirs.  Les actions favorisent l’attrait des élèves pour les enseignements scientifiques et techniques. Elles amènent filles et garçons à rencontrer les sciences d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Histoire et mémoire

En matière de politique mémorielle, les actions à destination des élèves s’inscrivent pleinement dans l’EAC.
La politique mémorielle de l’État met en lumière les moments importants de notre histoire dans le but de construire une mémoire collective autour de valeurs partagées. Elle s’appuie sur la participation aux commémorations lors des temps forts annuels, la visite de lieux de mémoire et la participation à des concours scolaires.

L’éducation aux médias et à l’information (EMI)

Par l’EMI, les élèves apprennent à devenir des citoyens responsables dans une société marquée par la multiplication et l’accélération des flux d’information. Ils développent leur esprit critique et sont capables d’agir de manière éclairée pour chercher, recevoir, produire et diffuser des informations via des médias de plus en plus diversifiés.

Livre et lecture

L’EAC concerne également le domaine du livre et de la lecture. L'École, en lien avec ses partenaires culturels, se mobilise pour attiser le désir de lire chez les élèves et revitaliser leur relation au livre. Afin de développer une lecture personnelle, le quart d’heure lecture, la pratique de la lecture à voix haute et la rencontre avec les auteurs et les professionnels du livre sont favorisés, ainsi que l’approche de la littérature jeunesse, contemporaine et la bande dessinée.

Musique

En accompagnement de l’enseignement d’éducation musicale, les ateliers de pratique (chorales, concerts, orchestres, création), les partenariats et les rencontres d’artistes permettent à l’élève de construire son parcours musical. Individuelles ou collectives, ces actions favorisent le développement d’une vision du monde tout en permettant à chaque élève de s’épanouir.

Spectacle vivant

Le spectacle vivant regroupe plusieurs champs artistiques - le théâtre, la danse, les arts du cirque et l’éloquence - et est l’art de la représentation devant un public d'une œuvre de l'esprit. Alliant émotions et mouvements, le spectacle vivant permet de développer la créativité des élèves. La rencontre d’artistes ou la sensibilisation à des œuvres contribue à construire un imaginaire.

Le pilotage institutionnel de l’EAC

Pour garantir à 100% des jeunes l’accès à une éducation artistique et culturelle, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de la Culture travaillent de concert.

L’action est relayée dans les académies par la délégation académique à l’action culturelle (DAAC) qui impulse et coordonne la mise en œuvre de l’EAC au niveau académique. La DAAC travaille en étroite collaboration avec la direction régionale aux affaires culturelles (DRAC), qui relaie la politique du ministère de la Culture, et les services déconcentrés des autres ministères.  

Les DAAC échangent de façon privilégiée avec la mission éducation artistique et culturelle (MEAC) de la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco). La MEAC anime ou co-anime également les réseaux suivants :

  • les référents académiques à l’éducation aux médias et à l’information ;
  • les référents académiques mémoire et citoyenneté ;
  • les correspondants académiques en sciences et techniques.

Le Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle (HCEAC) est un organe collégial présidé par les ministres chargés de l’éducation et de la culture. Le Haut Conseil a pour objectif d’accompagner la généralisation de l’EAC en conseillant et énonçant des préconisations, en accompagnant et en valorisant les actions sur les territoires et en proposant des outils.

L’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle (Inseac) situé à Guingamp est le lieu de référence national dédié à la formation, la recherche et aux rencontres en éducation artistique et culturelle porté par les ministères chargés de l’éducation nationale, de la culture et de l’enseignement supérieur et de la recherche. Institut spécifique relevant du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), l’inseac dispense des formations en EAC diplomantes et certifiantes, initiales et continue, in situ et à distance du Bac+1 au doctorat à destination de tous les publics nationaux et internationaux : étudiants, enseignants, acteurs culturels, agents des collectivités territoriales. 

Monter et déployer un projet d’EAC : l’application Adage et le pass Culture

ADAGE, application dédiée à la généralisation de l’éducation artistique et culturelle, est un outil de pilotage territorial et national de l’EAC au service des équipes pédagogiques. Cette application permet de monter des projets d’EAC, de solliciter les financements, de consulter une base de ressources donnant accès à la cartographie de partenaires culturels, aux contacts, aux informations sur les dispositifs et au catalogue des offres collectives du pass Culture.

Déployé en 2022, le pass Culture comprend :

  • une part collective exclusivement dédiée aux activités EAC effectuées en groupe et encadrées par les professeurs de la 4e à la terminale ;
  • une part individuelle à la disposition des jeunes de 15 à 18 ans.

La formation et les ressources en EAC

La formation

Pour permettre de renforcer les objectifs quantitatif et qualitatif de l’EAC, des actions de formations sont proposées, selon différentes modalités, aux personnels de l’Éducation nationale.

  • Le programme national de formation (PNF) propose des actions de formation des formateurs et des cadres déployées ensuite dans chaque académie de formation par les écoles académiques de la formation continue (EAFC)
  • Les pôles de ressources pour l’éducation artistique et culturelle (PREAC) proposent des formations en région à destination des publics à la fois de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et de l’enseignement supérieur.
  • L'Institut national supérieur de l'éducation artistique et culturelle (Inseac), lieu de référence de l’EAC rattaché au Cnam et situé enBretagne, dispense la première formation niveau master dédié à l’éducation artistique et culturelle accessible en première année dans le cadre de la formation initiale  mais également pour des enseignants en  formation continue (possibilité d’accéder directement à la  seconde année). Outre le master EAC, culture et communication, l’INSEAC dispense des diplômes qui vont du Bac+1 jusqu’au doctorat en EAC ainsi que des modules de formation certifiant en EAC en présentiel ou à distance. Toutes les formations en EAC de l’INSEAC sont certifiées Qualiopi.

Les ressources

La plateforme Lumni Enseignement regroupe des ressources de l’audiovisuel public et d'autres partenaires. Plus de 4 000 ressources pédagogiques, culturelles et scientifiques sont librement utilisables en classe via le médiacentre de l'ENT et en toute sécurité, pour tous les niveaux et un grand nombre de disciplines, à destination des enseignants et de leurs élèves.

L’établi de l’éducation artistique et culturelle de l’INSEAC propose des ressources audio téléchargeables (podcast) centrées sur des exemples de projets de terrain en éducation artistique et culturelle. Pour chaque projet, on peut consulter la manière de convoquer des ressources de référence.