Les certifications complémentaires

La certification complémentaire est un examen qui permet aux enseignants de valider des compétences particulières qui ne relèvent pas nécessairement du champ de leurs concours, ou qui concernent certains enseignements pour lesquels il n'existe pas de sections de concours de recrutement.

Mis à jour : mars 2021

Les secteurs disciplinaires

Cinq secteurs disciplinaires sont concernés par la certification complémentaire.

  • Les arts avec quatre options : cinéma et audiovisuel, danse, histoire de l'art, théâtre.
  • L'enseignement en langue étrangère dans une discipline non linguistique (DNL).
  • Le français langue seconde (FLS).
  • L’enseignement en langue des signes française (LSF).
  • Les langues et cultures de l'Antiquité (LCA), option grec ou latin.

Le public concerné

Les personnels enseignants des premier et second degrés relevant du ministre chargé de l'Éducation nationale et les maîtres contractuels et agréés des établissements d'enseignement privés sous contrat peuvent se porter candidats à une certification complémentaire.

La certification complémentaire en LCA ne s’adresse qu’aux professeurs du second degré.

L’examen

Un examen passé en académie

L’examen est organisé au niveau académique. Des formations spécifiques peuvent être dispensées aux candidats dans les plans académiques de formation.

Texte à consulter

Arrêté du 23 décembre 2003 modifié par l’arrêté du 6 mars 2008 relatif aux conditions d'attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés relevant du ministre chargé de l'éducation d'une certification complémentaire dans certains secteurs disciplinaire (version consolidée)

La certification pour les arts

Cinéma et audiovisuel

Les attendus concernent la culture cinématographique et audiovisuelle et la connaissance de leurs langages spécifiques (à partir d’une étude de cas) ; la connaissance du développement de l’enseignement du cinéma et de l’audiovisuel dans le système scolaire, les programmes en cours ; la connaissance des modes d’enseignement propres au cinéma et à l’audiovisuel : travail en équipes, interdisciplinarité, partenariat avec les professionnels.

Danse

Les attendus concernent la connaissance des problématiques et des méthodes de la création chorégraphique ; l’expérience acquise dans la fréquentation des œuvres chorégraphiques en qualité de spectateur, d’interprète et de chorégraphe ; la capacité à présenter et analyser une œuvre et à la mettre en relation avec l’ensemble des domaines artistiques ; la connaissance des programmes ; la connaissance des règles et contraintes biomécaniques et physiologiques qui s’imposent à l’enseignement de la danse au lycée.

Histoire de l’art

Les attendus concernent la connaissance des problématiques et des méthodes de l’histoire de l’art à l’université et au sein des grandes institutions patrimoniales ; l’expérience acquise dans la fréquentation des établissements spécialisés (musées, centres d’archives, bibliothèques) ;  la capacité à présenter et analyser une œuvre et à la mettre en relation avec l’ensemble des domaines artistiques ; la connaissance des programmes d’histoire des arts en lycée.

Théâtre

Les attendus concernent la connaissance des problématiques et des méthodes d’étude des textes de théâtre et de leurs représentations ; l’expérience acquise dans la fréquentation des spectacles et des institutions théâtrales ; la capacité à présenter et à analyser une œuvre et à la mettre en relation avec l’ensemble des domaines artistiques ; l’articulation du travail corporel et spatial avec le travail du répertoire ; la connaissance des programmes officiels des options théâtre en lycée.

La certification en enseignement en langue étrangère dans une discipline non linguistique (DNL)

Ce secteur concerne l'enseignement en langue étrangère d'une discipline non linguistique au sein des sections européennes et de langues orientales des collèges et lycées, des sections binationales et de tout autre dispositif spécifique ou contexte (classes Emile à l'école ou au collège par exemple) où l'enseignement d'une discipline non linguistique se fait en langue étrangère

Guide pour l'enseignement en langue vivante étrangère de l'école au lycée - Oser les langues vivantes étrangères.

La certification en français langue seconde (FLS)

Ce secteur concerne l'enseignement du français par des enseignants des premier et second degrés dans les unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A).

La certification complémentaire en langue des signes française (LSF)

Cette certification permet de faire reconnaître l’aptitude à intervenir en langue des signes française (L.S.F.), dans le cadre de l'enseignement de la ou des disciplines pour lesquelles les enseignants sont qualifiés par leur concours. Ces enseignants n’ont pas vocation à dispenser un enseignement de la L.S.F., enseignement pour lequel un CAPES existe.

La certification complémentaire en LCA

Cette certification complémentaire s'adresse aux professeurs du second degré qui souhaitent faire reconnaître des compétences particulières dans l'enseignement des langues et cultures de l'Antiquité qui ne relèvent pas nécessairement du champ de leurs concours, et plus particulièrement aux professeurs certifiés et agrégés des disciplines lettres modernes, histoire et géographie, philosophie et langues vivantes étrangères.

Vademecum Certification complémentaire Langues et cultures de l'Antiquité, option latin, option grec (mis à jour le 22/06/2018)