Éduscol

Des pratiques variées

La classe inversée

  • La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? Nouvelle fenêtre

    Par Isabelle Nizet et Florian Meyer, professeurs à l’Université de Sherbrooke, Québec, Canada.
    La classe inversée est l’objet d’un immense engouement dans toutes les sphères de l’enseignement en Europe et aux États-Unis. S’agit-il d’un mouvement durable offrant de nouvelles perspectives pédagogiques dans un système scolaire essoufflé ou d’une mode qui ne convient qu’à certains enseignants, à certains élèves ? Quelles sont les conditions à respecter pour mettre en place une classe inversée efficace ? (Date de publication : 11/02/2015)

    Réseau Canopé
  • Découvrir les concepts de la classe inversée Nouvelle fenêtre

    Héloïse Dufour, docteur en neurobiologie et formatrice académique à Paris, explique les principes qui fondent cette nouvelle pédagogie (du face-à-face au côte-à-côte, quelles modalités d’organisation, l’assimilation de connaissances hors la classe et en classe, l’utilisation des connaissances en classe).

    Académie de Paris
  • Classes inversées, enseigner et apprendre à l’endroit ! Nouvelle fenêtre

    (Ressource payante)

    L’ouvrage, intitulé Classes inversées, enseigner et apprendre à l’endroit ! ( Canopé Edition 2015), par Marcel Lebrun, docteur en sciences, et Julie Lecoq, docteur en sciences psychologiques et de l’éducation, propose :
    - un questionnement sur le caractère innovant de ce concept ;
    - un éclairage complet pour mettre en place ce dispositif ;
    - une réflexion sur le statut du savoir, la modification de la relation entre enseignant et apprenant et la reconfiguration des lieux et des temps d’apprentissages ;
    - des exemples concrets de mise en œuvre dans les classes.
    Cet ouvrage existe en version numérique.

    Réseau Canopé