Clubs de mathématiques

Mis à jour : octobre 2020

Les clubs en lien avec les mathématiques au sein des établissements scolaires sont nombreux mais manquent parfois de visibilité. C'est pourquoi, en septembre 2018, la mission mathématiques et la Dgesco ont lancé un recensement sur l'ensemble du territoire français. L'objectif de cette première démarche a été d'identifier ces clubs afin de les valoriser, de favoriser leur pérennisation et d'en faire de véritables leviers dans les politiques éducatives des académies.

Déploiement de la mesure 7 en 2018-2019

La question du périscolaire est tout sauf anodine car elle est au carrefour des questions de pilotage des établissements et des disciplines, du plaisir et de l'efficacité des enseignements ou encore de la prise en compte de la diversité des élèves.

Le rapport 21 mesures pour l'enseignement des mathématiques préconise la mesure suivante concernant les clubs de mathématiques et le périscolaire :

Mesure 7

Encourager les partenariats institutionnels avec le périscolaire et favoriser le développement de ce secteur. Recenser et pérenniser les clubs en lien avec les mathématiques (de modélisation, d'informatique, de jeux intelligents, etc.). Rémunérer les intervenants et adapter les emplois du temps des enseignants.

Malgré un intérêt croissant au sein de l'institution et surtout les efforts déployés par les professeurs dans de nombreux établissements, le nombre global de clubs de mathématiques périscolaires restait une inconnue. Le déploiement de la mesure s'est décliné en deux actions successives à l'automne 2018 puis au printemps 2019.

Action 1 - Recensement

Grâce à son réseau des chargés de mission académique et à la collaboration de l'association Animath, la mission Villani-Torossian et la DGESCO ont lancé un recensement des clubs de mathématiques périscolaires en novembre 2018. C'est ainsi que, pour la première fois, plus de 3 500 clubs ou ateliers ont pu être identifiés sur l'ensemble du territoire dans plus de 2 000 établissements du second degré. Cette cartographie inédite, diffusée en mars 2019, entend aussi rendre accessible aux élèves et à leur parents la diversité des clubs dans leur territoire et engager toute la chaîne éducative à favoriser leur développement et leur pérennisation.

Un des axes de travail de la mission, durant cette année des mathématiques 2020, va être de travailler avec les acteurs du premier degré à l'identification des clubs périscolaires mathématiques dans les écoles primaires.

Action 2 - Pérennisation

S'appuyant sur la vivacité réaffirmée par le recensement des actions développées sur le terrain auprès des élèves, le vadémécum « Clubs de mathématiques » prolonge le travail d'identification. Il est le fruit d'un groupe de travail dirigé par Charles Torossian constitué de 16 acteurs des mathématiques et de leur enseignement en France. Il reprend et détaille les recommandations du rapport « 21 mesures pour l'enseignement des mathématiques » dans une déclinaison pratique pour permettre aux établissements et à la chaîne de pilotage académique de soutenir la création de clubs et assurer leur pérennisation.

Ce vadémécum s'adresse à la fois aux enseignants, aux chefs d'établissement et aux corps d'encadrement. Il entend donner des clés propres aux différents acteurs pour favoriser la création et le rayonnement des clubs dans l'établissement et à l'échelle académique. Il propose également de nombreuses pistes pour inscrire les clubs dans les politiques académiques et en faire de véritables leviers à différents niveaux pour les différents acteurs au service des élèves.

Télécharger le vadémécum Clubs de mathématiques

Les clubs de maths, pour le plaisir, la réconciliation et le travail en équipe

Le périscolaire offre un espace de liberté, d'innovation et de découverte aux élèves et aux enseignants permettant d'avoir une approche des concepts complémentaire de celle développée en classe, avec du temps pour construire les choses autrement. Le club constitue parfois un espace qui répond aux besoins ou aux aspirations des élèves ou qui permet de reconstruire leur motivation. Il peut ainsi être source d'un plaisir restauré et partagé des élèves et des enseignants autour de nouvelles modalités pédagogiques.

Le plaisir procuré par une entrée ludique ou compétitive, notamment grâce au travail en équipe, rend l'effort acceptable ; comme dans un club de sport, de musique ou de théâtre, c'est un élément essentiel dans l'implication des élèves. Le club de mathématiques peut à ce titre jouer un rôle important pour la réconciliation des élèves avec les mathématiques (mesure 9 du rapport).

Encourager les carrières scientifiques et favoriser l'égalité Filles-Garçons

Le développement d'un club peut par ailleurs avoir pour objectif de soutenir dans l'établissement le travail autour d'autres thématiques transdisciplinaires plus larges, comme l'égalité des chances ou la culture scientifique.

Le développement de la place des filles dans les cursus et carrières scientifiques, grâce à la lutte contre les stéréotypes de sexe, est un axe important de l'action de la mission Villani-Torossian dans le déploiement des mesures du rapport. Il constitue un des intérêts majeurs du développement des clubs de mathématiques périscolaires. Dans son format ouvert, le club de mathématiques casse les frontières de la classe et des filières. Il peut devenir un lieu privilégié de mixité, un vecteur d'égalité, qui plus est en promouvant une activité dans laquelle filles et garçons concourent équitablement sur le plan de la réflexion et du raisonnement, sans considérations de sexe. Il permet ainsi de nuancer, d'interroger, et de combattre dans la pratique les stéréotypes de genre.

Certaines activités dites « cérébrales », sont encore trop souvent perçues comme élitistes. Or, grâce à l'activité au sein du club, la découverte ou la pratique des échecs, du bridge ou d'autres jeux de stratégie, de la programmation, la robotique, ou encore de la recherche mathématique, même à un modeste niveau d'approfondissement, ne deviennent plus des marqueurs de discrimination sociale ou scolaire et participent à l'ambition et la réussite des élèves.

Ces clubs répondent ainsi à des ambitions majeures de la nation en termes d'égalité à travers son système éducatif (mesure 19).

Ils encouragent enfin dans leur orientation les jeunes à poursuivre des études scientifiques (mesure 19) en leur offrant des opportunités de réfléchir transversalement sur les sciences en action. C'est l'occasion de repenser leur ambition, y compris vers l'enseignement supérieur, au travers par exemple de rencontres avec le monde universitaire dans le cadre de ces clubs.

Cartographie des clubs de mathématiques

Wallis- et-Futuna Polynésiefrançaise Nouvelle-Calédonie Saint-Pierre-et-Miquelon © Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse - Novembre 2019 Martinique La Réunion Guyane Corse Guadeloupe Mayotte Orléans- Tours Lille Amiens Nantes Dijon Reims Nancy-Metz Stras- bourg Besançon Poitiers Limoges Lyon Grenoble Nice Toulouse Bordeaux V P C Rennes Aix- Marseille Montpellier Clermont- Ferrand Normandie C : CréteilP : ParisV : Versailles

À l'attention des professeurs et chefs d'établissements : si votre club n'apparaissait pas sur la carte, contacter la mission Villani-Torossian pour son actualisation à l'adresse mission.maths@education.gouv.fr