Éduscol
Accueil    Actualités    Une lecture : les projets de programme de terminale

Actualités

Une lecture : les projets de programme de terminale

Enseignement scientifique, NSI et mathématiques.

Voici le projet de nouveau programme pour l’Enseignement scientifique, classe terminale, enseignement commun, voie générale (PDF, environ 725 ko).

On pourra lire dans ce projet le texte suivant :

« Une place particulière pour les mathématiques
Selon Galilée, le grand livre de la Nature est écrit en langage mathématique. C’est dans cet esprit que les mathématiques trouvent leur place dans ce programme d’enseignement scientifique. De surcroît, l’omniprésence (quoique souvent invisible) des mathématiques dans la vie quotidienne impose aujourd’hui à tout individu de disposer de savoirs et de savoir-faire mathématiques pour réussir pleinement sa vie personnelle, professionnelle et sociale. Le traitement des thèmes figurant au programme permet de présenter des méthodes, modèles et outils mathématiques utilisés pour décrire et expliquer la réalité complexe du monde, mais aussi pour prédire ses évolutions. Parallèlement, le programme offre de nombreuses occasions de confronter les élèves à une pratique effective des mathématiques dans des contextes issus d’autres disciplines. Cette pratique leur permet à la fois de consolider, dans des contextes nouveaux, des compétences de calcul, de raisonnement logique et de représentation et d’exercer leur esprit critique en interrogeant les résultats d’un modèle mathématique. »

Voici le projet de nouveau programme pour Numérique et sciences informatiques, classe terminale, enseignement de spécialité, voie générale (PDF, environ 625 ko).

Ci-dessous des extraits démontrant l’importance des mathématiques dans ce programme.

Graphes : Structures relationnelles. Sommets, arcs, arêtes, graphes orientés ou non orientés.

  • Modéliser des situations sous forme de graphes.
  • Écrire les implémentations correspondantes d’un graphe : matrice d’adjacence, liste de successeurs/de prédécesseurs. Passer d’une représentation à une autre.

On s’appuie sur des exemples comme le réseau routier, le réseau électrique, internet, les réseaux sociaux.Le choix de la représentation dépend du traitement qu’on veut mettre en place : on fait le lien avec la rubrique « algorithmique ».

Sécurisation des communications

  • Décrire les principes de chiffrement symétrique (clé partagée) et asymétrique (avec clé privée/clé publique).
  • Décrire l’échange d’une clé symétrique en utilisant un protocole asymétrique pour sécuriser une communication HTTPS.
  • Les protocoles symétriques et asymétriques peuvent être illustrés en mode débranché, éventuellement avec description d’un chiffrement particulier.


Pour les mathématiques :

Publié le 03.06.2019

Retour aux articles