Décrypter la désinformation

Deux supports pédagogiques : une infographie et un formulaire PDF pour évaluer l'information en ligne et repérer les infox

L'ADBU, Association française des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation, publie en avril 2020 un programme intitulé « Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque » qui propose « une analyse de la désinformation via une infographie, [regroupant] rappel de définitions, renvoi[s] vers quelques sites utiles et fiables, outils gratuits accessibles en ligne face aux théories complotistes, rumeurs, fake news » et autres deepfakes qui se développent sur Internet.

Sensibiliser graphiquement aux infox

L'infographie pédagogique réalisée à la manière d'une sketchnote est le fruit du travail de Magalie Le Gall, bibliothécaire au sein du secteur Lettres pour le Département Formation et innovation pédagogique du service commun de la documentation de Sorbonne Université.

L'auteure, adepte de la pensée visuelle et de la facilitation graphique, met en avant 4 formes d'infopollution en pleine propagation infodémique liée à la pandémie de COVID-19 : les fake news ou infox, la rumeur, la théorie du complot et le deepfake ou l'hypertrucage pour reprendre l'expression québécoise. Des sources fiables et durables sont signalées ainsi que plusieurs outils de vérification des faits (fact-checking).

Decrypter_infox.png

En matière d'image, de façon un peu plus technique, l'auteure invite les internautes à recourir à la recherche inversée grâce à des services dédiés ou des fonctionnalités intégrées aux moteurs de recherche disponibles.

Il convient en outre de préciser que cette  infographie au format PDF est placée sous licence Creative Commons BY, ce qui signifie que toute personne souhaitant l'exploiter est autorisée à partager (copier, distribuer et communiquer le matériel par tous moyens et sous tous formats) et à adapter (remixer, transformer et créer à partir du matériel) cette création pour toute utilisation, y compris commerciale.

Il faudra néanmoins veiller à mentionner la paternité de l'œuvre originale, intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu, sans toutefois suggérer que l'offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son œuvre comme le stipule la licence.

Un formulaire d'évaluation

Outre l'intérêt pédagogique certain de l'infographie, l'ADBU met aussi à disposition une fiche-outil PDF interactive qui permet de centraliser les données d'évaluation d'une information en ligne potentiellement douteuse.

Decrypter_infox_vierge.png

Il s'agit de noter le titre de la prétendue « fausse nouvelle », l'URL correspondante, des renseignements sur l'auteur(e), l'objectif du site, la date de publication ainsi que des références complémentaires.

Cette collecte doit pouvoir permettre au final de déterminer si le contenu analysé constitue une « fake news », une rumeur, une théorie du complot ou un deepfake.


Sources

Illustrations

  • Magalie Le Gall. Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque (CC BY)

  • Magalie Le Gall. Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque. Formulaire d'analyse des fausses nouvelles (CC BY)

Réseaux et médias sociaux


Veille Éducation Numérique - Direction du numérique pour l’éducation DNE TN3, Bureau de l’accompagnement des usages et de l’expérience utilisateur. Conception - Rédaction : Brigitte Pierrat, Pierre Nobis