Des ressources pour aborder le thème de la fête en histoire des arts

Le 21 juin est la date de la fête de la musique. C’est l’occasion de travailler le thème de la fête à travers tous les arts.

La dimension artistique de la fête se prête à des approches croisées et transversales. De nature éphémère, spontanée ou instituée, la fête est un marqueur important dans la vie des sociétés. Photographies, décors, architectures ou encore costumes, de nombreux visuels sont accessibles en ligne pour étudier en classe les traces et les expressions de la fête.

Mis à jour : juin 2021

Des bases de données d'images

Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, propose de nombreuses images de fêtes, des animations foraines aux parades du 14 juillet.

Le portail L'histoire des arts à portée de clics permet des recherches par mot-clef et offre tout un éventail de ressources sur différents aspects de la fête, du livret pédagogique de l’exposition Fêtes et divertissements à Versailles présentée au château de Versailles au reportage INA, partenaire Éduthèque, sur la première fête de la musique en 1982.

L'agence photographique de la RMN-Grand Palais a réalisé un album sur la thématique de la fête avec de nombreuses photographies qui capturent des moments de danses, de joie et de retrouvailles.

Des pistes pédagogiques

Aux origines antiques

Odysseum, le site dédié à l'étude des langues et cultures de l'Antiquité, propose un article sur la place des fêtes et des jeux dans l'Antiquité en lien avec le culte d'Artémésia à Éphèse.

Une dimension européenne

Le site Europeana propose un dossier en 7 chapitres qui interroge la fête comme patrimoine culturel commun à l'échelle européenne.

Souder la Nation à la Révolution

Un scénario pédagogique en histoire-géographie de l’académie de Nice indexé sur Édubase explore diverses représentations de la Fête de la Fédération en 1790, à partir de l’article de Mona Ozouf sur le site L’Histoire par l’image. Le compte-rendu Immersion en révolution sur Entre-Temps, revue numérique d’histoire actuelle, donne des pistes de réflexion pour aborder en classe la Révolution par le biais des acteurs et du récit, exploitables sur le thème de la fête.

Un art total

Deux conférences, à l’occasion du festival de l’histoire de l’art au château de Fontainebleau en 2015, mises en ligne sur Canal-U, la vidéothèque numérique de l’enseignement supérieur, interrogent l’aspect pluridisciplinaire des fêtes au temps des Années folles, le bal des matières en 1929 orchestré par Charles et Marie-Laure de Noailles, et l’architecture de la salle des fêtes de l’Aubette à Strasbourg avec les interventions des artistes Sophie Taeuber et Jean Hans Arp.