Éduscol
Accueil    Actualités    Les très grandes villes, centres de l'espace mondialisé

Actualités

Les très grandes villes, centres de l'espace mondialisé

Les très grandes villes mondiales occupent désormais un rôle majeur dans la géopolitique réticulaire actuelle.

Alors qu'Anne Hidalgo, maire de Paris, est devenue le 8 août 2016 la première femme à présider l'organisation du réseau de quarante villes mondiales « Cities 40 », cette organisation rappelle la place majeure qu'occupent désormais les aires urbaines mégapolitaines dans un système spatial mondialisé. Les objectifs de ces territoires structurés en réseau depuis une dizaine d'années s'orientent d'ailleurs vers un leadership concernant le changement climatique ou la transition urbaine.

Par ailleurs, une étude de Parag Khanna intitulée Connectography vient rappeler la place centrale des aires urbaines majeures dans le processus de mondialisation, dépassant parfois la gouvernance des États.

Il confirme en cela l'étude de l'Institut McKinsey à propos du pouvoir économique des grandes villes: 600 d'entre elles réaliseront 60% du PIB mondial d'ici 2025. Une vue interactive de ces villes suffit en effet à repenser les dynamiques spatiales à l'œuvre.

Une cartographie réalisée par Thierry Gauthé pour Courrier International vient d'ailleurs confirmer cette géopolitique mondialisée.

En classe, ces supports et études peuvent constituer des ressources et aider à la mise en œuvre des leçons concernant les espaces urbains et la mondialisation.


Actualité à exploiter avec :

Publié le 22.08.2016

Retour aux articles