Préparation à la poursuite d’études et à l’insertion professionnelle

Modules « Préparation à l’insertion professionnelle » et « Préparation à la poursuite d’études »

Dans le cadre de la transformation de la voie professionnelle, chaque élève bénéficie d’un temps d’accompagnement personnalisé renforcé qui répond à ses besoins, à ses aspirations et à ses projets.

Le volet orientation de ce dispositif permet à l’élève de confirmer, consolider, voire ajuster son projet en l’accompagnant dans ses choix. En classe de terminale, l’élève finalise les démarches déjà initiées dans la perspective du parcours post baccalauréat.

Mis à jour : mai 2022

Objectifs des modules

L’objectif des modules « Préparation à l’insertion professionnelle » et « Préparation à la poursuite d’études » est d’accompagner l’élève dans la construction de son parcours visant, à terme, une insertion professionnelle réussie, celle-ci pouvant être différée par une poursuite d’études. En effet, le bachelier professionnel peut soit s’insérer professionnellement après l’obtention de son diplôme, soit poursuivre ses études dans l’enseignement supérieur.

Chaque établissement définit les contenus et les intervenants dans ces modules selon les besoins identifiés des élèves et selon le contexte local.

Accompagnement au choix du module

En début de classe de terminale, un bilan de l’élève doit être réalisé afin de faire le point sur son projet, ses motivations, ses compétences disciplinaires mais aussi transversales. Ainsi, en fonction des écarts entre les compétences acquises par l’élève et celles nécessaires pour mener à bien son projet, l’équipe pédagogique formule des préconisations tant sur le choix du module que sur les points qui seront à travailler par l’élève.

La décision finale du choix de module appartient à l’élève et à sa famille.

Le choix du module ne rend pas le projet post baccalauréat irréversible : les élèves pourront choisir de candidater à des formations, notamment via Parcoursup, parallèlement à une préparation à leur insertion professionnelle. À l'inverse, ils pourront se tourner vers une insertion professionnelle immédiate même s'ils ont choisi le module de préparation à la poursuite d'études.

L’élève peut, en cours d’année, décider de changer de module, en fonction de l’évolution de son projet. Il est important de souligner que la distinction entre l’insertion professionnelle et la poursuite d’études est parfois ténue, par exemple dans le cadre d’un projet de formation post baccalauréat en apprentissage.

La réversibilité de ces modules et leur articulation avec les temps forts dans l’année exigent une certaine souplesse quant à l’organisation pédagogique, notamment avec l’élaboration d’un tronc commun aux deux modules proposé en début d’année scolaire.

Thèmes communs aux deux modules

L’élève doit apprendre à s’auto-évaluer, identifier ses forces et ses points faibles, faire le point sur ses compétences. Pour ce faire, il peut s’appuyer sur ses résultats scolaires mais aussi sur ses expériences professionnelles, notamment les périodes de formation en milieu professionnel.

L’élève s’inscrit alors dans une démarche de prise de conscience des acquis qu’il apprend à valoriser et à mettre en perspective avec son projet. Il entre ainsi dans une dynamique de construction de parcours.

Apprendre à valoriser son parcours, mettre en avant ses atouts, motiver ses choix développeront la confiance et l’estime de soi de l’élève.

L’élève doit étendre ses connaissances sur son futur environnement professionnel, en particulier les attentes et les exigences en terme de formation tout au long de la vie.

Selon les territoires, il peut exister un fort enjeu quant à la mobilité géographique des élèves.

Élargir le champ des possibles de l’élève, tout en prenant en compte les contraintes de chaque alternative, participe à déjouer les déterminismes sociaux-culturels et dépasser l’autocensure chez l’élève.

Une aide à la décision de l’élève et de sa famille par les équipes pédagogiques et éducatives est indispensable. L’expertise du psychologue de l’Éducation nationale dans l’accompagnement au choix est un bon appui.

Module de préparation à la poursuite d’études

Les possibilités de poursuite d’études sont très vastes : les BTS et autres formations de l’enseignement supérieur, les mentions complémentaires, mais aussi des formations de spécialisation comme les formations complémentaires d’initiatives locales (FCIL) ou encore des concours. Chaque formation peut se dérouler selon différentes modalités (statut d’étudiant ou d’apprenti).

Une connaissance approfondie des formations exige de détailler leurs attendus et leurs contenus, sans oublier les débouchés et les éventuelles poursuites d’études possibles.

Les différentes actions menées dans le cadre des Cordées de la réussite entrent entièrement dans le cadre de ce module.

L’élève doit être accompagné tout au long de la procédure Parcoursup.

Du point de vue pédagogique, il est question de consolider les acquis, de renforcer l’autonomie et la prise d’initiative dans le travail personnel, voire de développer des compétences plus particulières, par exemple en langue vivante pour les poursuites d’études dans le secteur des services ou les mathématiques/sciences pour les poursuites d’études dans le secteur de la production. Un renfort disciplinaire peut être proposé en fonction de la poursuite d’études envisagée.

Par ailleurs, les différents thèmes de la vie étudiante doivent être abordés : bourse, logement, transport, santé, etc. Les éventuels freins (financiers, matériels et physiques) sont identifiés afin d’informer sur les aides possibles.

Module de préparation à l’insertion professionnelle

Ce module permet à l’élève de conforter son projet d’insertion professionnelle et d’améliorer son employabilité. Sont présentés :

  • la diversité des employeurs et organisations ;
  • les différents types de contrat ;
  • l’entrepreneuriat : les étapes de la création d’entreprise, les  statuts existants, les aides à l’installation.

La recherche d’emploi est évidemment abordée : savoir où chercher, déchiffrer et analyser une offre d’emploi, connaître les structures d’aide et d’accompagnement.

Le monde professionnel doit être partie prenante de ce module. La rencontre avec des professionnels est aussi l’occasion pour l’élève de prendre les premiers contacts pour créer son propre réseau.

Trouver un premier emploi n’est que le premier pas dans la vie active. Il faudra sans cesse évoluer et acquérir de nouvelles compétences pour rester adapté et employable. C’est pourquoi les droits en formation continue, les dispositifs tels que le CPF et la VAE, doivent être présentés à l’élève.

Devenir un jeune actif, c’est aussi devenir responsable et indépendant sur de nombreux sujets : logement, impôts, assurance maladie, etc. Il conviendrait que ces différents aspects soient abordés dans le cadre de ce module.

Ressources

Textes réglementaires

Note de service n° 2019-023 du 18-3-2019 portant sur les horaires des enseignements généraux et professionnels obligatoires dans les formations sous statut scolaire en CAP et baccalauréat professionnel

Arrêté du 19-4-2019 portant sur l’organisation et les enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au baccalauréat professionnel paru au J.O. du 21-5-2019