Victor Hugo, la Liberté au Panthéon

À l’occasion du 135e anniversaire de ses funérailles nationales, l’exposition Victor Hugo, la Liberté au Panthéon, retrace l’entrée de Victor Hugo dans le temple des grands hommes. C’est aussi l’occasion de revenir sur le parcours de l’écrivain engagé en mettant en lumière cette liberté qui l’anima aussi bien en littérature qu’en politique qui contribua à affermir son immense popularité et à forger sa légende.

Mis à jour : janvier 2021

L’exposition commence par la chronique des funérailles exceptionnelles de Victor Hugo qui fait son entrée au Panthéon le 1er  juin 1885. Ce moment fort de l’Histoire nationale connaît une mobilisation et une médiatisation sans précédent et transforme définitivement l’église Sainte-Geneviève en temple républicain. Ce jour-là, un cortège grandiose accompagne le modeste « corbillard des pauvres » voulu  par Victor Hugo. Le trajet de cinq kilomètres, commencé à l’Arc de triomphe, dure plusieurs heures et l’événement rassemble plus de deux millions de personnes.

La suite du parcours revient sur la liberté qu’incarne et défend celui dont la dépouille mortelle entra directement dans le temple des grands hommes. Archives, affiches, journaux, photographies, peintures, sculptures, dessins, objets-souvenirs et documents inédits montrent comment l’écrivain et homme politique, véritable symbole républicain, défendit les valeurs de liberté et de laïcité à travers ses combats contre la censure, la misère et la peine de mort mais aussi pour la liberté de la presse et pour les droits des femmes et des enfants.

L’exploitation pédagogique de cet événement peut s’appuyer sur le dossier de presse de l’exposition (25 pages) et sur l’espace enseignant du Panthéon qui propose 17 activités pédagogiques (par exemple, La laïcité : un processus ; Langages des symboles et symboles du pouvoir ; Les femmes au Panthéon) et de précieuses ressources comme la chronologie des évolutions du  Panthéon en regard de l'Histoire de France.

On pourra également consulter :