Concours Bulles de mémoire

L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) propose aux élèves de collège et de lycée de participer, de manière individuelle ou collective, à un concours de bande dessinée portant sur des thèmes liés à l'histoire et la mémoire des conflits contemporains. 

Mis à jour : juillet 2022

Description de l'action

 Le concours Bulles de mémoire est organisé par l'ONACVG depuis 2011, avec le soutien du ministère chargé de l'éducation nationale. 

Cette action éducative invite les élèves à réfléchir sur l'héritage des grands conflits contemporains (guerre de 1870, guerres mondiales, conflits liés à la décolonisation, opérations extérieures-OPEX...) dans la société d'aujourd'hui. Les candidats doivent pour cela créer intégralement une bande dessinée (scénario, dessin, dialogues, etc.) dont le thème se rapporte aux souvenirs de combattants et de victimes.

Par le biais du support original et populaire qu'est la bande dessinée, ce concours incite les jeunes à questionner l'histoire et ses conséquences sur les hommes et les femmes qui l'ont vécue. Le sens du concours n'est pas tant de dessiner la guerre mais plutôt de dessiner à propos de la guerre. Il s'agit de valoriser l'histoire racontée, celle d'une réflexion de combattant, de victime ou de témoin de la guerre.

Élèves concernés

Élèves des établissements relevant directement de l'éducation nationale

Peuvent participer au concours :

  • les élèves de collège, de la 6e à la 3e ;
  • les élèves de lycée, professionnel ou général, de la seconde à la terminale, sauf pour les formations post-baccalauréat (BTS ou classe préparatoire par exemple).

Élèves d'autres établissements

Pour la liste complète des établissements habilités à proposer des candidats (EREA, CFA, IME, lycées de la défense, lycées agricoles, etc.), consulter le règlement du concours, ci-dessous.

Objectifs pédagogiques

Socle commun de connaissance, de compétences et de culture

Dans le cadre du concours, tous les domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture peuvent être mobilisés :

  • en permettant aux élèves d'exprimer leurs idées en langue française (ou étrangère) ou de façon artistique (domaine 1) ;
  • en leur donnant la possibilité de construire un projet impliquant des recherches personnelles et une coopération entre eux (domaine 2) ;
  • en leur transmettant les valeurs fondamentales sur lesquelles s'appuie notre République et en leur permettant d'acquérir la capacité à juger par eux-mêmes, en même temps que le sentiment d'appartenance à la société (domaine 3) ;
  • en leur offrant la possibilité de concevoir des projets créatifs nécessitant des savoirs et des compétences scientifiques, technologiques et artistiques (domaine 4) ;
  • en les conduisant à mobiliser leurs connaissances et à renforcer leur culture permettant la compréhension de l'évolution du monde contemporain (domaine 5).

Programmes d'enseignement

Cette action s'appuie fortement sur les programmes d'enseignement du collège, du lycée général et technologique, du lycée professionnel, particulièrement ceux d'histoire et d'enseignement moral et civique mais aussi d'autres disciplines (géographie, histoire des arts, lettres, langues, arts plastiques, éducation musicale, etc.)

Parcours citoyen

Le concours Bulles de mémoire s'inscrit dans le parcours citoyen, lequel structure la continuité et la progressivité des apprentissages et des expériences de l'élève autour des connaissances dispensées dans le cadre de l'enseignement moral et civique, de rencontres avec des acteurs ou des institutions à dimension citoyenne, d'engagements dans la vie de l'établissement comme dans des projets ou actions éducatives.

Modalités de participation

Contraintes formelles

La BD doit être inédite et comprendre soit une à trois planches pour le format A3, soit deux à cinq planches pour le format A4, accompagnées d'une note d'intention manuscrite rédigée par leur(s) auteur(s).
Toutes les techniques sont autorisées : crayon, fusain, feutre, aquarelle, peinture acrylique, tablette graphique, etc., noir et blanc, monochrome, couleurs (Néanmoins, l'utilisation d'outils en ligne d'aide à la création de bandes dessinées est prohibée).

Catégories de participation

Les candidats peuvent :

  • réaliser leur bande dessinée sans accompagnement ou encadrement pédagogique, soit individuellement, soit en petit groupe de 3 personnes au maximum (catégorie « candidats libres ») ;
  • réaliser leur bande dessinée dans le cadre d'un projet encadré par un adulte (en classe par exemple) au sein d'un groupe de 4 personnes au minimum (catégorie « par groupe »).

Ainsi, le concours comporte quatre catégories de participation :

  • candidats libres des collèges * ;
  • candidats libres des lycées * ;
  • groupes des collèges * ;
  • groupes des lycées *.

(* et niveau équivalent)

Inscriptions

Les inscriptions se font auprès des référents mémoires régionaux des Missions interdépartementales Mémoire et Communication (MIMC) de l'ONACVG dont dépendent les candidats. La liste de ces Missions ainsi que leurs coordonnées figurent en annexe du règlement annuel du concours, téléchargeable ci-après.

Session 2022-2023 du concours

Pour 2022-2023, le thème du concours est « Si notre patrimoine pouvait nous parler de la guerre ».

Palmarès

Session 2021-2022

Le thème de la 8e session nationale du concours était « La jeunesse face à la guerre ».

Près de 4 000 candidats ont participé au concours.

Session 2020-2021

Le thème de la 7e session nationale du concours était « Femmes d’engagement, engagement de femmes ».

Près de 2 000 candidats ont participé au concours.

Session 2019-2020

Le thème de la 6e session nationale du concours était « S’engager pour la République ».

Près d’un millier de candidats ont participé au concours (dans des conditions rendues très compliquées par la pandémie de COVID-19).

Session 2018-2019

Le thème de la 5e session nationale du concours était « Après la guerre : se reconstruire ».

Près de 2 700 candidats ont participé au concours.

Session 2017-2018

Le thème de la 4e session nationale du concours était « Faire la paix - maintenir la paix ».

Près de 1 800 candidats ont participé au concours.

Session 2016-2017

Le thème de la 3e session nationale du concours était « La guerre ailleurs... ».

Près de 1 500 candidats ont participé au concours.

Session 2015-2016

Le thème de la 2e session nationale du concours était « Souvenirs de guerre ».

Près de 1 400 candidats ont participé au concours.

Session 2014-2015

Le thème de la 1re session nationale du concours était « Souvenirs de libérations ».

Près d'un millier de candidats ont participé au concours.