Combats de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie

Remarque : les contenus de cette page ont été rédigés en 2012 en prévision des commémorations organisées de 2013 à 2015, à l'occasion du soixante-dixième anniversaire des combats de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie.

Mis à jour : novembre 2020

Contexte

À l'occasion du soixante-dixième anniversaire des combats de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie, des commémorations seront organisées de 2013 à 2015.

Dans le cadre de cet important cycle commémoratif national et international, les professeurs du 1er et du 2nd degré sont invités à mettre en place des projets pédagogiques et éducatifs conformément aux objectifs, aux contenus d'enseignement, aux actions éducatives et aux ressources précisés dans la note de service du 2013-135 du 10 septembre 2013 parue au Bulletin officiel n° 33 du 12 septembre 2013.

Repères pédagogiques

Première période : Des résistances à la Résistance

(En lien avec les commémorations nationales et locales se déroulant essentiellement pendant l'année 2013.) Objectifs pédagogiques (pour le texte intégral, consulter la note de service) : tout d'abord, évoquer l'unification des différentes composantes de la Résistance intérieure, ensuite la reconnaissance de la Résistance extérieure, de la France libre et de la France combattante et enfin la relation entre la Résistance et "l'insurrection nationale" au moment de la Libération.

La Résistance intérieure : ses réseaux, ses mouvements et leur unification

CNR

Le Conseil national de la résistance en septembre 1944 à Paris.

(Source : Musée de la Résistance Nationale)

Quelques points de repère :

 

  • La création du Conseil national de la Résistance : le 27 mai 1943 à Paris ;
  • Le destin tragique de Jean Moulin : arrêté à Caluire-et-Cuire le 21 juin 1943 ; détenu et torturé à Lyon puis Paris ; décédé sur le chemin de l'Allemagne (constat fait le 8 juillet 1943 en gare de Metz) ; ses cendres seront transférées au Panthéon le 19 décembre 1964.

La Résistance extérieure : de la France libre à la France combattante

Quelques points de repère :

  • Campagne de Tunisie : novembre 1942 - mai 1943 ;
  • Création du Comité français de la Libération nationale (CFLN) à Alger le 3 juin 1943 ;
  • Campagne d'Italie : novembre 1943 - juillet 1944.

1ere_DFL

La 1ère Division française libre lors de la revue de la victoire, en mai 1943, à Tunis.

(Source : Amicale de la 1ère DFL)

Résistance et "insurrection nationale" : l'honneur et le sursaut

Maquisards

Maquisards FTP en Provence lors de l'été 1944.

(Source : Musée de la Résistance Nationale)

Quelques points de repère :

  • Développement des maquis avec l'invasion de la zone libre (11 novembre 1942) et la création du service du travail obligatoire (STO), le 16 février 1943.

Seconde période : les libérations et la Libération

(En lien avec les commémorations nationales et locales se déroulant de la fin de l'année 2013 au début de l'année 2015). Objectifs pédagogiques (pour le texte intégral, consulter la note de service) : Avec, en toile de fond, le quotidien des Français de métropole, on évoquera principalement, tout d'abord, la place et le rôle des autorités françaises libres dans ce "moment" politique singulier de la Libération, ensuite la pluralité des espaces géographiques concernés, enfin la question du rang et de la puissance de la France de 1944-1945.

Terreur et répression

Quelques points de repère :

  • Les dernières déportations ;
  • La résistance désespérée du maquis des Glières, jusqu'au 26 mars 1944, celle du maquis du Vercors, jusqu'au 21 juillet 1944, etc. ;
  • Les massacres commis par les SS à Ascq le 2 avril 1944, à Tulle le 9 juin 1944, à Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944, etc.

Auschwitz

Portail du camp d'Auschwitz-Birkenau.

(Source : Service historique de la défense)

Les débarquements

Débarquement

Navires américains débarquant véhicules et matériels près de Saint-Tropez en août 1944.

(Source : Musée de la Résistance Nationale)

Quelques points de repère :

  • Débarquement de Normandie : 6 juin 1944 ;
  • Débarquement de Provence : 15 août 1944.

Les libérations et leurs spécificités - la place de la France combattante

Quelques points de repère :

  • Libération de la Corse : du 9 septembre au 4 octobre 1943 ;
  • Libération de Paris : 25 août 1944 ;
  • Libération de Strasbourg : 23 novembre 1944 ;
  • Disparitions des dernières poches de résistance allemandes sur le littoral dans les jours suivant la capitulation du 8 mai 1945.

Libération Corse

Insurrection d'Ajaccio, le 9 septembre 1943.

(Source : Musée A Bandera)

Troisième période : la victoire sur la barbarie nazie

(En lien avec les commémorations nationales et locales se déroulant lors des années 2014 et 2015). Objectifs pédagogiques (pour le texte intégral, consulter la note de service) : on évoquera, tout d'abord, la forme de guerre qui se déroule entre français lors des six premiers mois de l'année 1944, ensuite, la question de l'unité nationale et des forces politiques, sociales et militaires qui se pose avec la victoire, et, enfin, les premières et décisives mesures du Gouvernement provisoire destinées à faire entrer dans les faits le programme du CNR et des forces issues de la Résistance.

Une guerre entre Français

Milice

Miliciens français en 1944.

(Source : Archives fédérales allemandes)

Quelques points de repère :

  • Les assassinats de la milice (Victor et Hélène Basch le 10 janvier 1944, Jean Zay le 20 juin 1944, Georges Mandel le 7 juillet 1944, etc.) ;
  • L'épuration, les procès (dont celui de Philippe Pétain en juillet-août 1945).

La guerre contre l'Allemagne nazie jusqu'à la victoire - le temps des retours (déportés politiques, Juifs, prisonniers de guerre et travailleurs forcés)

Quelques points de repère :

  • Les combats sur le Rhin jusqu'à la victoire du 8 mai 1945 ;
  • La libération des camps au fur et à mesure de l'avancée militaire alliée sur le territoire du Reich (27 janvier 1945 : Auschwitz, 5 mai 1945 : Mauthausen ...).

Libération Camps

Groupe de déportés rescapés d'Auschwitz, derrière des barbelés, après la libération du camp. Pologne, après le 27 janvier 1945.

(Source : Mémorial de la Shoah)

La construction d'une France nouvelle

ACP

Ouverture des travaux de l'Assemblée consultative provisoire, le 9 novembre 1944.

(Source : Musée de la Résistance Nationale)

Quelques points de repère :