Éduscol
Accueil    Enseigner    Ressources et usages numériques    Réseau et animation nationale    Réunion nationale 2015

Réseau et animation nationale

Réunion nationale 2015

Cette réunion annuelle, qui a eu lieu du 20 au 21 mai 2015, est l'occasion pour les professeurs de physique-chimie, interlocuteurs académiques pour les nouvelles technologies pour l’Éducation (IATICE), d'échanger sur les usages du numérique dans leurs académies respectives, de confronter leurs expériences et de présenter les travaux menés dans le cadre des TraAM. La  Direction du numérique pour l’Éducation (DNE), avec la participation de Monsieur Bruno Jeauffroy, IGEN, groupe physique-chimie, et de l’équipe de l’académie de Créteil, a réuni les IATICE physique-chimie, au Canopé Val-de-Marne à Champigny-sur-Marne.

Ouverture des journées

Présentation de la politique numérique de l’académie de Créteil

Ces journées ont débuté par l’intervention d’Elie Allouche, directeur adjoint en charge du Canopé Val-de-Marne, et du numérique éducatif dans l’académie de Créteil, qui nous a présenté l’atelier Canopé de Champigny, et en particulier le salon numérique permanent à la disposition des formateurs et des intervenants de l’académie.

La parole fut ensuite donnée à Patrice Durand, IA-IPR de l’académie de Créteil, présentant la place de la physique-chimie dans l’académie de Créteil et les actions misent en œuvre dans le numérique. Le groupe de recherche sur le numérique, le GRED, travaille essentiellement sur le collège et a participé l’année précédente au groupe TraAM sur les usages pédagogiques des outils nomades. L’académie de Créteil a la particularité d’avoir beaucoup de jeunes enseignants qui viennent dans cette académie pour se former mais qui ne restent pas plus de deux ou trois ans.

La matinée s’est poursuivie par l’intervention de Philippe Roederer, Délégué académique au numérique (DAN) de l’académie de  Créteil.  Il nous a présenté la complémentarité entre la DANE, le Clemi et Réseau Canopé et en particulier les missions des formateurs qui travaillent à faire diffuser le numérique dans l’académie. La réflexion s’est poursuivie par l’analyse d’une enquête du Crédoc sur la fracture numérique où il apparaît que les inégalités sociales soient de moins en moins marquées sur l’accès à Internet ou à un ordinateur, même si elles le restent encore sur le smartphone ou la tablette. La stratégie numérique de l’académie se veut dynamique en impulsant une culture de l’innovation comme le projet « twictée » (apprentissage de l’orthographe ou comment socialiser l’apprentissage de l’orthographe) ou le concours de jeu vidéo. Cette stratégie est mise en œuvre avec des référents numériques en établissement mais aussi des outils comme les MédiaFiches qui permettent aux établissements d’arriver à un palier de maturité numérique.

Intervention de l’inspection générale : M. Bruno Jeauffroy

Puis Bruno Jeauffroy, inspecteur général en charge du dossier sur le numérique au sein du groupe de physique-chimie, nous a rappelé l’importance du portail Eduscol physique-chimie dans la transmission de l’information à destination des enseignants. Nous y trouvons notamment les TraAM des années précédentes.

À cette occasion, M. Jeauffroy a présenté à la salle les deux thèmes des TraAM proposés en physique-chimie pour l’année 2015-2016 en se posant en particulier la question des outils mis à disposition des enseignants pour le travail collaboratif. Par ailleurs, il souhaiterait que les IATICE de physique-chimie s’emparent de deux thèmes importants : l’acquisition et le traitement des données expérimentales, d'une part, et l'apprentissage du codage qui peut commencer dès le collège dans des cas simples, d'autre part.

Interventions de la Direction du numérique pour l'Éducation

Christine Trabado du département du développement et de la diffusion des ressources numériques (DNE-A1) a présenté le portail national Éduscol physique-chimie, accompagné du bilan des statistiques de consultations sur une année. Elle a aussi présenté les différentes nouveautés de l’Éduthèque riche de 20 partenaires. Il apparaît à la lecture de ces chiffres que le portail vit essentiellement par son contenu, et donc qu’il est toujours aussi important de le faire connaître.

Blandine Raoul-Réa, responsable du département du développement des usages et de la valorisation des pratiques (DNE-A2), a présenté les différentes missions de la Direction du numérique pour l’Éducation et en particulier les projets phares du numérique, comme l’Éducation aux Médias et à l’information, le plan numérique pour l’éducation, dont l’acquisition d’équipement individuel mobile pour les élèves de 5e et leurs enseignants. Elle a aussi rappelé l’importance du volet formation pour que l’école change avec le numérique.

En plus de l’appel à projet TraAM 2015-2016, il a aussi été présenté le compte-rendu de l’enquête menée auprès des trente IATICE au cours de l’année 2015. Une réflexion s’est engagée sur le fonctionnement du réseau des IATICE et en particulier sur la circulation de l’information entre la DNE et les académies.

Les moments d’échanges et de travail en groupe

Conférence de Cécile de Hosson

Cécile de Hosson, professeure à l’université Paris Diderot, directrice du Laboratoire de didactique André Revuz, a tenu une conférence sur le thème « Prendre en compte le "déjà-là" des élèves : pistes pour un usage fructueux du numérique en classe de physique ». Après une courte présentation des attendus de la didactique en physique, Cécile de Hosson a présenté la prise en compte des conceptions des élèves : ce qu’on appelle le « déjà-là », à partir de travaux didactiques sur des sujets variés comme la notion de volume ou l’optique mais aussi l’électricité et la mécanique, et ceci à différents niveaux d’enseignement. Dans la seconde partie de son intervention, elle a présenté différents « objets numériques » faisant l’objet d’études didactiques comme l’utilisation de simulation numérique dans l’activité de modélisation, mais aussi l’utilisation d’application de vote comme « VotAr » ou « clicker » ou les avantages de GeoGebra. Un des avantages de l’outil numérique est en particulier de permettre à l’élève de sortir du « monoregistre ».

Travaux en atelier

Trois ateliers ont été proposés lors de ces journées, les diverses contributions sont à la disposition des IATICE sur le portail Viaeduc.

Atelier 1 : L'usage de la vidéo en physique-chimie : Quelle est l'évolution des usages  des « vidéo-numériques » dans l’enseignement de la physique-chimie ? Ces vidéos pourront être des productions d'élèves ou des ressources existantes, la condition étant qu'elles s'intègrent dans des séquences pédagogiques.

Atelier 2 : L'école pour tous : Comment les usages des ressources numériques permettent au professeur de mettre en place un enseignement de la physique-chimie différencié pour les élèves ? (accompagnement personnalisé, suivi personnalisé, élèves à besoins éducatifs particuliers, etc.)

Atelier 3 : L'usage des applications  en physique-chimie : Quelle est l'évolution des usages des applications sur tablettes et smartphones dans l'enseignement de la physique-chimie en s’intéressant aux 3 types d’applications suivants : les applications d'évaluation / d’acquisition de données / de communication ?

Les pratiques innovantes

Des tablettes ont été distribuées dans la salle pour organiser un atelier d’échange de bonnes pratiques sur les 10 applications tablettes les plus utilisées en classe, coanimé par Julien Lefebvre (IATICE de l’académie de Créteil) et les IATICE les plus utilisateurs. Cet atelier a été suivi par la présentation d’un parcours Magistère par Pierre Marty de l’académie de Clermont sur la classe inversée.

Les Travaux académiques mutualisés 2014-2015

La présentation des Travaux académiques mutualisés des académies d’Aix-Marseille, de Caen, de Lyon, de Montpellier et de Nantes s'est déroulée le premier jour pour cette année 2015, soit pour un travail en Éducation aux média et à l’information (ÉMI), soit en activité en langues étrangères, ou les deux.

La présentation des Travaux académiques mutualisés  des académies de Nantes pour leur travail sur l’ÉMI, puis Strasbourg sur les deux thèmes ÉMI et langues étrangères et enfin de l’académie de Toulouse sur l’utilisation d’un réseau social en physique-chimie et la réalisation d’un webdoc, s’est poursuivie le deuxième jour.

L’ensemble des contributions est à retrouver sur le portail de physique-chimie.