Éduscol
Accueil    Actualités    Une lecture : dossier sur la réouverture progressive et l'accompagnement des élèves

Actualités

Une lecture : dossier sur la réouverture progressive et l'accompagnement des élèves

Le site éduscol consacre un dossier à la préparation de la reprise avec de nombreuses indications pour la discipline.

Le dossier rassemble différentes fiches consacrées à la préparation de l’accueil des élèves. Pour le second degré, figurent des fiches précisant les objectifs pédagogiques prioritaires de la maternelle à la classe de 3e.

Pour notre discipline, des attendus sont définis pour chaque niveau. Pour l’oral, priorité est donnée à la compréhension orale à partir d’une lecture à voix haute ainsi qu’aux exercices d’expression orale en petits groupes en lien avec les lectures proposées.

Pour la lecture et la compréhension de l’écrit et de l’image, on privilégiera le retour sur les textes lus avant et pendant le confinement en proposant prioritairement l’appropriation personnelle par des écrits d’invention ou de réception plutôt courts, éventuellement collectifs, qui puissent être rédigés en classe ou à la maison. En fonction du temps disponible, il est également proposé d’engager la lecture d’une nouvelle œuvre qui pourra être poursuivie pendant les vacances d’été. 

Pour la langue, enfin, des priorités sont également définies :

  • en 6e, l’identification des verbes et leur conjugaison et les principaux accords sujet-verbe ;
  • en 5e, l’identification des constituants de la phrase simple et les principaux accords dans le groupe nominal et entre le verbe et son sujet ;
  • en 4e, on ajoutera des analyses de phrases complexes (propositions relative, conjonctive, circonstancielle) par analogie avec les constituants simples ;
  • en 3e, on ajoutera aux éléments précédents des exercices de transposition entre discours direct et indirect, entre étude du texte et résumé de son sens ou de son intrigue, comme entre oral et écrit.


Les différentes fiches insistent toutes sur la nécessité d’adapter les contenus de connaissance aux besoins des publics, en visant, dans tous les cas, la consolidation des acquis plutôt que l’étude d’une notion nouvelle.

Publié le 11.05.2020

Retour aux articles