Éduscol

Par thème en géographie

L’urbanisation du monde

La croissance de la population urbaine est une réalité qui concerne toutes les régions du monde. Elle se caractérise, d’abord, par une explosion de la population urbaine, aujourd’hui majoritaire à la surface du globe, puis, par un essor spectaculaire des villes sous toutes les latitudes, en particulier les plus grandes (cf. mégalopole et mégapoles), ce qui conduit à une forte extension spatiale des espaces urbains. Ce processus se traduit, enfin, par une périurbanisation généralisée et plus ou moins maîtrisée selon le rythme, le niveau de développement du pays et la taille de l’agglomération. L’urbanité devient une identité mondialisée, qui se compose de fortes densités, d’une importante diversité et d’intenses mobilités. L’étude de l’urbanisation du monde intervient à de nombreuses reprises dans les programmes : mode d’habiter urbain, villes mondiales, grandes métropoles, shrinking cities et, enfin, ville durable.

Habiter les villes du monde : résider, se déplacer

Dans le cadre du Festival international de géographie 2014, un itinéraire autour d’ « habiter les territoires urbains » est proposé à travers de nombreuses communications qui fournissent autant d’études de cas locales.

La plateforme Savoirs, conçue par Radio France Internationale, met en ligne une collection de documents audio sur les villes du monde, classées de A à Z.

Canopé Amiens propose, sur sa plateforme Paroles de scientifiques, qui regroupe des interviews de spécialistes classées par thématique, une série d’interventions sur les villes.

Indigo, la photothèque de l’Institut de recherche pour le développement, met à la disposition des enseignants des photographies légendées par les chercheurs pour leurs cours. Celles-ci sont classées par thématique, par collection (marchés alimentaires des pays du Sud, forêts du Sud, villes d’aujourd’hui et de demain…) ou par reportage (dégâts climatiques en Nouvelle-Calédonie, vivre en territoire pétrolier en Équateur, vulnérabilité urbaine à Madagascar…).

Thomas Thévenin, géographe, est intervenu en 2012 sur la gestion durable des mobilités face aux mutations urbaines lors de la journée d’information de l’académie de Dijon. Sa présentation est encore en ligne.

Le site Géoimage du Centre national d’études spatiales (CNES) met à disposition des enseignants des vues satellites en haute définition, accompagnées de notices d’analyse qui sont en accès libre et téléchargeables à volonté. Celles-ci couvrent de nombreux espaces urbains différents  et présentent de nombreuses études de cas sous toutes les latitudes.

Villes mondiales

Laurent Carroué, inspecteur général de l’Éducation nationale, a fait une conférence à l’université de Caen sur les « villes mondiales ». Le support de sa présentation est mis en ligne sur le site de l’académie de Caen.

Dans le cadre du Festival international de géographie 2014, une communication collective a été faite par Martine Drozdz, Cynthia Ghorra-Gobin et Manuel Appert sur les grands projets urbains londoniens. Le compte rendu et les présentations utilisées sont disponibles en ligne sur le site du réseau Canopé dédié au Festival.

Sont présentées, dans cet article, les mutations des mobilités dans une ville globale, les espaces de la mobilité quotidienne dans la métropole londonienne, les nuisances liées à la mobilité, puis les mesures prises pour réduire ces nuisances liées à l’automobile.

Grandes métropoles du monde

Le n° 80 de septembre 2016 de l’Information géographique traite de l’aménagement et de l’urbanisme en Chine.

Le compte rendu de la conférence de Thierry Sanjuan sur « Shanghai, le renouveau d’une métropole asiatique » (PDF, environ 94 ko) prononcée lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois 2011 est mis en ligne par l’académie de Limoges.

Une étude sur la rue comme objet géographique a été menée par deux professeurs de l’académie de Créteil qui se sont appuyés sur le cas de la rue Madang à Shanghaï.

Parmi les comptes rendus de communication de l’édition 2011 du Festival de géographie de Saint-Dié consacré à l’Afrique, des regards croisés de géographes sur les villes du Sud et villes du Nord par le prisme démographique.

Géoconfluences propose un dossier en deux parties sur la métropole de São Paulo, d’abord en tant que métropole dynamique à plusieurs échelles et, ensuite, comme ville fragmentée confrontée à de multiples défis.

Un poster scientifique sur « Habiter un grand ensemble au Caire », réalisé dans le cadre du Festival international de géographie 2014, est disponible en ligne avec des pistes d’exploitation pédagogique.

<i>Shrinking cities</i>

Un répertoire de liens proposé par des enseignants de l’académie de Dijon

Géoconfluences présente un dossier sur la notion de « Shrinking city » centré sur l’étude de la ville de Liverpool.

Allan Popelard, dans la revue Hérodote en 2009, analysait Détroit, catastrophe du rêve.

Flaminia Paddeu s’interroge sur la résilience urbaine en 2012 dans l’Information géographique. Elle étudie les pratiques alternatives qui se développent pour faire face à la crise économique à Détroit.

Dans les Annales de Géographie n° 674 de 2010, Sylvie Fol s’interroge sur les notions de « déclin urbain » et de « shrinking cities » et propose une « évaluation critique des approches de la décroissance urbaine ».

Ville durable

Voir la rubrique du portail « Enseigner le développement durable ».