Éduscol
Accueil    Actualités    Dénommer l’histoire : les noms d’époque

Actualités

Dénommer l’histoire : les noms d’époque

Sous la direction de Dominique Kalifa, un collectif d’historiens analyse les chrononymes les plus célèbres.

Les éditions Gallimard publient cette semaine l'ouvrage Les noms d’époque. De « Restauration » à « Années de plomb » qui sera très utile aux enseignants, notamment pour la préparation de leur première séquence d’histoire en 2de à la rentrée 2020 sur la périodisation en histoire.

Quatorze essais reviennent sur quatorze de ces « noms d’époque » parmi les plus célèbres, en France et à l’étranger, depuis la fin de la Révolution française jusqu’aux dernières années du XXe siècle. « Restauration », « Risorgimento », « Années folles », « Fin de siècle », « Trente Glorieuses » et beaucoup d’autres expliqués et approfondis par des spécialistes de chaque période.

On pourra consulter en libre accès l’introduction de l’historien Dominique Kalifa qui rappelle combien ces dénominations sont lourdes de représentations conscientes ou non et de « tout un imaginaire, une théâtralité, voire une dramaturgie, qui peuvent en gauchir l’historicité propre et donc le sens ». Dès lors, comment naissent ces différentes expressions et surtout comment rentrent-elles dans les usages du langage scientifique ou, pour les plus connues, dans le langage commun ? Sont-elles contemporaines des événements ou des périodes qu’elles désignent ou ont-elles été forgées après coup, comme c’est le cas de la « Belle Époque » ? Ce sont ces questions et bien d’autres encore qui traversent l’essentiel de l’ouvrage.

Publié le 20.01.2020

Retour aux articles