Éduscol
Accueil    Actualités    MN/Lab : la nouvelle plateforme numérique du Mobilier national

Actualités

MN/Lab : la nouvelle plateforme numérique du Mobilier national

Le Mobilier national a lancé, le 2 avril dernier, MN/Lab, une nouvelle plateforme numérique de ses collections mobilières et textiles.

Les manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, ainsi que les ateliers conservatoires de dentelle d’Alençon et du Puy-en-Velay sont rattachés, depuis 1937, à l'administration du Mobilier national, héritier du garde-meuble de la Couronne créé en 1604 et réorganisé en 1663 par Louis XIV. Un atelier de recherche et de création (ARC), créé en 1964, à l'initiative d’André Malraux, promeut la création et le design contemporain dans les bâtiments officiels. 600 prototypes d’une centaine de designers ont été réalisés en plus de 50 ans.

La plateforme numérique permet d’avoir accès aux images de plus de 65 000 œuvres d’art (objet décoratif, tapisserie, meuble, siège, luminaire, tableau, etc.). La recherche peut s’effectuer selon différents critères (par type d’objet, par style, par époque, par matière, par dimension, par auteur, etc.).

Ai-je le droit d’utiliser les images de ces œuvres dans un but pédagogique en classe ?
« Différents droits s’appliquent sur les images. Au clic sur l’icône téléchargement, vous serez informés sur ceux-ci. Une partie des contenus (textes et images) sont utilisables en Licence Ouverte 2.0. Vous êtes autorisés à les reproduire, les copier, les adapter, les modifier, les extraire et les transformer, pour créer des « informations dérivées », des produits ou des services, de les communiquer, les diffuser, les redistribuer, les publier, les transmettre, les exploiter à titre commercial, par exemple en les combinant avec d’autres informations, ou en les incluant dans son propre produit. Cela sous réserve de mentionner la paternité du photographe et de l’auteur, à défaut mentionner le Mobilier national. » (Extrait des conditions générales d’utilisation de MN/Lab)


En lien avec les programmes d’histoire des arts :

  • Cycles 3 et 4,
    • cycle 3, « analyser : dégager d’une œuvre d’art, par l’observation ou l’écoute, ses principales caractéristiques techniques et formelles » et « situer : relier des caractéristiques d’une œuvre d’art à des usages ainsi qu’au contexte historique et culturel de sa création »
    • Cycle 4, « associer une œuvre à une époque et une civilisation à partir des éléments observés » ;
  • Lycée, classe de terminale enseignement de spécialité « Les années 1950 » (685 œuvres proposées sur la plateforme MN/Lab) ;

Autre actualité en lien :

Publié le 08.04.2019

Retour aux articles