Ateliers 2013 du séminaire « Les métamorphoses du texte et de l'image à l'heure du numérique »

Atelier 3 : Images, médias, écriture, éducation aux médias

Les trois projets visent à faire adopter une position critique vis-à-vis des images numériques via la création d'images numériques.

Atelier 3 : Images, médias, écriture, éducation aux médias

Référent : Corinne Leenhardt, IA-IPR, académie de Versailles.

Les trois projets visent à faire adopter une position critique vis-à-vis des images numériques via la création d'images numériques. Les images/textes reçues en ligne sont démultipliées à partir de points de vue différents, tout à la fois dans une position d'autorité - autorité de la publication, autorité du réel représenté - et dans une position de démultiplication de représentations prenant le risque de la relativité et de la déréalisation ratant le réel. Dans l'usage semi-privé qu'il a de la toile, l'élève, sujet lecteur ou scripteur, est à la fois replié sur sa subjectivité et menacé d'objectivation. Serge Tisseron construit un paradigme pour définir cette complexité nouvelle : "l'extime" en face de "l'intime".

Les trois projets ont vocation à amener les élèves à reconsidérer leur réception et leur production d'images/textes en ligne, par un itinéraire de déconstruction d'images/textes publiées puis de construction à rebours.

Projet 1

Un cabinet de curiosité numérique dans une classe de cinquième : à quelle condition une image est-elle « exposable » pour tous ? » L'objet a des rapports avec l'invisible (une histoire, une croyance) ; comment devient-il figure symbolique, puis allégorique ? »

Présentation du projet sur le site de l'académie de Versailles

Projet 2

Des écrans aux écrits : New York le 11 septembre 2001, classe de troisième : Une réécriture d'un événement tragique à partir des archives multimédias consacrées au 11/09/2001 à New York - le prisme des images multiples déréalise, revenir à leur création permet de retrouver l'ancrage.

Projet 3

Éthique et Tics dans l'usage de Facebook et autres réseaux sociaux : La reconstruction d'un mur Facebook à partir d'éléments glanés en forçant les murs - construire une conscience critique sur les identités virtuelles et les décaler des identités personnelles.

Présentation  du projet par Anne-Marie Patenotte, académie de Versailles

Enseignants animateurs : Marie-Sophie Ludwig, professeure de Lettres au collège Henri Sellier, Suresnes, académie de Versailles, et Pierrick Guillot, professeur de Lettres au collège Frédéric Mistral, Feyzin, académie de Lyon, Anne-Marie Patenotte, professeure de Lettres au collège Louis Lumière Marly le Roi, académie de Versailles.

Compte rendu de l'atelier 3

Mis à jour le 04 juin 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent