Sciences cognitives et éducation

Séminaire national Le déficit d'attention des élèves : comment agir ?

27 mai 2019

Le séminaire national  intitulé « Le déficit d'attention des élèves : comment agir ? » se déroulera à Paris, le 27 mai 2019. Le programme et la présentation des conférences et des ateliers sont en ligne sur éduscol.

Programme du séminaire

Présentation  du séminaire

L'attention est une fonction cognitive complexe qui est déterminante dans l'apprentissage. Elle est impliquée dans tous nos actes intellectuels et requise dans la plupart des activités scolaires, aussi bien pour la mémorisation d'une information, la compréhension d'un texte, la résolution d'un problème, l'engagement dans une activité.

  • La question de l'attention des élèves, dans ses dimensions qualitatives et quantitatives, se pose de plus en plus chez les enseignants.
  • Comment la recherche définit-elle les mécanismes de l'attention ?
  • Comment distinguer, dans les difficultés d'apprentissage des élèves, ce qui relève d'un trouble spécifique ou bien du processus ordinaire d'apprentissage ?
  • Comment accompagner les enseignants dans leurs pratiques pédagogiques ?

Une attention particulière sera portée au premier temps de la scolarisation. Le séminaire envisagera cependant l'ensemble du parcours de l'élève. Témoignages et retours d'expériences en ateliers viendront nourrir la réflexion commune et devront favoriser l'émergence de pistes concrètes d'action.

Présentation des conférences

Du déficit attentionnel au trouble de l'attention : données actuelles sur le TDA/H et repères pour agir

Intervenante :

Nathalie Franc, pédopsychiatre, CHU de Montpellier, membre du Groupe de Travail Handicap & Inclusion du CSEN

Présentation de la conférence :

Nous proposons dans cette présentation de décrire les symptômes du Trouble Déficit d'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH). Nous reprendrons les critères cliniques du trouble et plus particulièrement leur expression dans le cadre scolaire.

Malgré sa fréquence élevée (5% des enfants d'âge scolaire, soit 1 à 2 élèves par clase en moyenne), le TDAH reste un trouble très mal connu et un grand nombre d'idées reçues font du tort aux enfants souffrant de TDAH et à leurs familles.

Nous essaierons ici de faire la part des choses à partir des données médicales et scientifiques : existe-t-il une inflation du TDAH ? Le trouble est-il lié à notre mode de vie, à notre civilisation ? Les écrans ou l'éducation sont-ils en cause ? Prescrit-on trop de Méthylphénidate aux enfants dans notre pays ?

Nous nous appuierons sur notre propos pour mettre en avant les grandes lignes de la prise en compte de ces enfants dans leur scolarité.

Ressources :

Sélection bibliograhique

  • Aide-mémoire TDA/H │En 57 notions, François Bange, éd. Dunod, novembre 2014
  • L'hyperactivité de l'enfant │100 questions réponses, Nathalie Franc, éd. Ellipses, juillet 2014

Contrôle cognitif, concentration et attention : apports de la psychologie et des neurosciences cognitives du développement

Intervenant :

Grégoire Borst, professeur de psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l'éducation, université Paris Descartes

Présentation des ateliers et de la table ronde de restitution

À partir des échanges sur la thématique, il s'agira de dégager des pistes et des leviers d'actions et de faire émerger des problématiques qui seront reprises au cours de la table ronde.

Atelier 1 - Attention et écran

  • Nathalie Herr, cheffe du département du développement des usages et de la valorisation des pratiques, DNE A2
  • Grégoire Borst, professeur de psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l'éducation, université Paris Descartes

Présentation A-1 : L'atelier s'articulera autour de deux axes :

  • Quels effets du numérique sur le cerveau, le développement et les apprentissages scolaires de l'enfant et de l'adolescent ?
  • Quels usages réels du numérique dans les classes ? Quelles actions menées dans le cadre d'une éducation aux médias et à l'information pour des usages raisonnés ?

Il permettra aux participants de s'interroger sur le numérique et les effets potentiels des écrans sur l'attention des élèves, tout en mettant en évidence le rôle éducatif de l'École.

Atelier 2 - Comment mobiliser l'attention de tous les élèves ? (1er degré)

  • Corinne Gallet, professeure des écoles, formatrice sur les troubles spécifiques du langage et des apprentissages à l'INSHEA
  • Karine Martel, maîtresse de conférences en psychologie du développement à l'INSHEA

Présentation A-2 : Beaucoup d'enseignants se plaignent de l'inattention des élèves ou de leur difficulté à réaliser certaines tâches. L'objectif de cette unité de formation est de réfléchir aux possibilités de mettre en place des gestes professionnels favorisant l'attention de tous les élèves et non simplement celle des élèves avec des besoins éducatifs particuliers.

Un premier temps permettra de faire un point sur des travaux en psychologie cognitive ayant conduit à l'identification de facteurs susceptibles de solliciter l'attention.

Un second temps consistera en une mise en activité (travail en petits groupes) sur les potentiels distracteurs de l'attention et la question de l'adaptation des supports pédagogiques.

Atelier 3 - Comment mobiliser l'attention de tous les élèves ? (2nd degré)

  • Jean-Luc Berthier, responsable de la formation des personnels de direction à l'ESEN, animateur de l'équipe : « Apprendre et former avec les sciences cognitives »
  • Frédéric Guilleray professeur agrégé de SVT, lycée Louis Jouvet, Taverny (Val-d'Oise), formateur académique sur les sciences cognitives de l'apprentissage, chargé de mission « Innovation et sciences cognitives » auprès de la CARDIE, académie de Versailles
Présentation A-3 : Les capacités attentionnelles des élèves sont mobilisées en permanence et sont un facteur de détermination de la réussite scolaire, professionnelle et personnelle. Elles se développent essentiellement durant l'enfance et l'adolescence, ce qui en fait un enjeu majeur du parcours scolaire. Le terme « attention » est communément utilisé au quotidien alors même que cette notion est un terme générique dont la définition et le contour restent flous pour le monde éducatif et qui ne fait pas l'objet explicite d'objectifs de formation.
Après une présentation rapide des processus attentionnels et de leurs limites par les animateurs, les participants seront invités à réfléchir et échanger autour de trois axes :
  • Former les élèves à la connaissance et au développement de leur attention
  • Prendre en compte les limites attentionnelles dans les pratiques pédagogiques
  • Pratiquer des pédagogies favorables au développement de l'attention
Le dernier quart d'heure permettra de faire la synthèse des pistes et leviers d'actions envisagés en préparation de la table ronde de l'après-midi.

Atelier 4 - Attention, persévérance scolaire et prévention du décrochage

  • Chantal Blanchard, directrice de la DAFOP, IA-IPR EVS, académie de Rouen
  • Romain Charles, CPE, responsable de la MLDS de l'Yonne, académie de Dijon

Atelier 5 - Attention et difficultés comportementales

  • Nathalie Franc, pédopsychiatre, CHU de Montpellier, membre du Groupe de Travail Handicap &Inclusion du CSEN
  • Sara-Christine Muzellec, professeure de lettres, académie de Montpellier

Présentation A-5 : Nous proposons dans cet atelier d'évoquer plus précisément les difficultés de comportement des élèves collégiens dans leur établissement scolaire.

Nous assistons à une modification des repères sociétaux en particulier ceux qui déterminent le rapport à l'autorité et au savoir. Les enseignants ne sont pas épargnés par ces changements dans leur lien aux élèves et à leurs familles, et sont mis chaque jour au défi de nouvelles problématiques : gestion des téléphones portables, de l'information numérique, , remise en question de leur légitimité, intrusions dans leur propre vie privée, comportements d'opposition et de provocation des élèves.

L'autorité qui s'applique dans la salle de classe s'est modifiée, et la gestion des élèves opposants, provocateurs et impulsifs représente un nouvel enjeu.

Dans cet atelier interactif, nous proposons une approche complémentaire (enseignante de secondaire - pédopsychiatre) afin d'essayer de sortir du clivage entre les « recommandations médicales » et leur faisabilité sur le terrain ! Nous nous appuierons sur des situations concrètes vécues en classe.

Table ronde : restitution des ateliers et échanges avec le groupe d'experts

Modérateur : Jean-Pierre Bellier, inspecteur général de l'éducation nationale, groupe EVS

  • Grégoire Borst, professeur de psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l'éducation, université Paris Descartes
  • Nathalie Franc, pédopsychiatre, CHU de Montpellier, membre du Groupe de Travail Handicap &Inclusion du CSEN
  • Christine Getin, présidente de l'association Hyper Super TDAH France
  • Jean-Philippe Lachaux, chercheur en neurosciences cognitives, directeur de recherche INSERM, laboratoire Dynamique cérébrale et cognition, Lyon
  • Tiphaine Lenfant, professeure des écoles et professeur ressource handicap mental - trouble psychique, Mission Académique à la Scolarisation des Élèves en Situation de Handicap, académie de Paris

Ressources neurosciences et apprentissages

L'attention, çà s'apprend

Des travaux ont été menés dans l'académie de Lyon (en collaboration avec des chercheurs et des enseignants) pour développer des outils afin de donner aux élèves de l'école primaire des clés pour comprendre les mécanismes de fonctionnement de l'attention.

Programme d'éducation à l'attention à l'école (ATOLE) :

Site ATOLE du CRNL : ATOLE est une démarche pédagogique de régulation de l'ATttention à l'écOLE destinée aux enseignant du premier degré (le projet ADOLE, pour le collège, est en cours d'expérimentation). Il propose notamment des séquences pédagogiques et un kit pédagogique 2019 téléchargeable en ligne.

Conférence du Réseau Canopé Lyon :

Les neurosciences de l'attention et leur application en milieu scolaire : Podcast et support de la conférence de Jean-Phlippe Lachaux, chercheur en neurosciences cognitives, directeur de recherche INSERM, laboratoire Dynamique cérébrale et cognition, Lyon. Cardie de Lyon, 20 ctobre 2017.

Parcours de formation m@gistère (identification requise) :

Mis à jour le 23 mai 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent