Lycée professionnel

Accompagnement personnalisé, consolidation et accompagnement au choix d'orientation en lycée professionnel

L'accompagnement personnalisé permet d'individualiser le parcours de l'élève. Il est inclus dans son emploi du temps. De nouvelles modalités se mettent en place à la rentrée 2019.

Objectifs

L'accompagnement personnalisé permet d'individualiser le parcours de l'élève. Il répond à différents objectifs, par exemple :

  • consolider les compétences des élèves dans les disciplines d'enseignement général (particulièrement en français et en mathématiques, en fonction des besoins des élèves déterminés à l'issue du test de positionnement de début de seconde professionnelle) ;
  • offrir une aide méthodologique (par exemple, l'apprentissage de la prise de notes et l'entraînement à des recherches documentaires, notamment lorsque l'élève envisage de poursuivre ses études dans l'enseignement supérieur) ;
  • préparer l'orientation tout au long du cycle, en approfondissant un champ disciplinaire (en mathématiques par exemple), en entraînant les élèves aux examens et aux concours et en les aidant à conforter leur projet professionnel.

Public et disciplines concernés

L'accompagnement personnalisé concerne tous les lycéens professionnels. C'est une réponse ciblée aux besoins de chaque élève, notamment ceux qui ont besoin de consolider leurs acquis dans le cadre de leur formation, ceux qui souhaitent s'orienter vers une autre spécialité ou rejoindre les voies générale et technologique ou ceux qui souhaitent poursuivre des études supérieures.

Toutes les disciplines sont susceptibles d'être intégrées à ces actions d'accompagnement personnalisé. Les disciplines générales sont les principales concernées.

Une nouvelle organisation à partir de la rentrée 2019

Désormais appelé « consolidation, accompagnement personnalisé et accompagnement au choix d'orientation », le dispositif évolue et se met en place à compter de la rentrée 2019 pour tous les élèves entrant en seconde professionnelle et en première année de CAP (à compter de la rentrée 2020 pour ceux entrant en première professionnelle et en deuxième année de CAP, à compter de la rentrée 2021 pour les effectifs entrant en terminale professionnelle).
La durée totale de l'accompagnement personnalisé en baccalauréat professionnel est de 265 heures à répartir sur les 84 semaines du cycle de trois ans et de 192,5 heures en CAP (101,5 heures la première année et 91 heures la seconde année).
L'accompagnement personnalisé s'inscrit dans l'emploi du temps scolaire des élèves.

Chaque établissement décide de l'organisation de l'accompagnement personnalisé. Celui-ci peut prendre plusieurs formes, par exemple :

  • en modules, regroupant des élèves d'une même classe ou de classes différentes ;
  • en groupes de taille variable, pour une aide individualisée, notamment pour les savoirs fondamentaux ;
  • en tutorat, adapté à la préparation d'un concours ou à un changement d'orientation.

Baccalauréat professionnel

  • en seconde professionnelle, consolidation en français et mathématiques pour les élèves qui en ont besoin, et aide à l'orientation ;

À noter :

En début d'année scolaire, chaque élève de seconde professionnelle passe un test de positionnement lui permettant d'identifier ses acquis et ses faiblesses en maîtrise de la langue française et en mathématiques.
C'est la première étape de l'accompagnement personnalisé qui permet aux lycéens de consolider leur maîtrise de l'expression écrite et orale et leurs compétences mathématiques.

  • en première professionnelle, accompagnement personnalisé et réflexion sur le projet d'avenir ;
  • en terminale professionnelle, accompagnement personnalisé et préparation à l'après-bac, au choix :
    • poursuite d'études ;
    • insertion professionnelle et entrepreneuriat.

Au cours du cycle, la part des trois volets de l'accompagnement doit pouvoir évoluer.

L'accompagnement personnalisé est assuré par les enseignants de l'établissement de l'élève mais la contribution d'autres acteurs est possible en fonction des besoins : les psychologues de l'éducation nationale, des intervenants de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS), la région pour l'information sur les métiers en lien avec les branches et des entreprises,...

Mis à jour le 27 septembre 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent