Les filles faites des sciences

Les femmes sont encore trop peu nombreuses à s’engager dans une carrière scientifique. Pourtant, celles qui osent et tentent leur chance sont recherchées par les écoles d’ingénieurs, les facultés de sciences et les recruteurs. Un travail sur l’orientation permet d’inciter les filles à s’engager dans des carrières scientifiques. Un des leviers utilisés ici pour lever les réticences est de présenter des femmes travaillant dans les sciences du numérique.

Mis à jour : février 2024

Actualités

Femmes en science - 8 mars 2024

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2024, le 8 mars 2024, le CEA et le Muséum national d'Histoire naturelle proposent aux lycéennes et lycéens une rencontre « Femmes en science » de 9h30 à 12h.

Les élèves pourront de rencontrer 14 femmes scientifiques (astrophysicienne, vétérinaire, paléontologue, physicienne nucléaire, écologue, ingénieure cybersécurité, climatologue, bio-informaticienne…) autour d'une table ronde, de quizz, et d'un speed métiers.

Pour une pratique égalitaire en mathématiques

Si les clubs de mathématiques présentent prioritairement un espace de liberté pour faire découvrir la discipline sous un angle plus ludique, ils participent à l'égalité filles-garçons. Par leur format ouvert, les clubs de mathématiques cassent les frontières de la classe et des filières. Sous l'impulsion des professeurs, les clubs de mathématiques peuvent devenir des lieux privilégiés de mixité, des vecteurs d'égalité, qui plus est en promouvant une activité dans laquelle filles et garçons concourent équitablement sur le plan de la réflexion et du raisonnement, sans considérations de sexe. Ils permettent ainsi de nuancer, d'interroger, et de combattre les stéréotypes de genre. Le marrainage des clubs de mathématiques avec une personnalité scientifique est un facteur supplémentaire susceptible d'encourager les filles à s'engager dans des carrières scientifiques.

Des outils pour valoriser les parcours scientifiques, numériques et techniques pour les filles

Biotechnologies : des femmes et filles de sciences inspirantes

Vous pouvez télécharger une fiche proposant une sélection de femmes qui ont récemment marqué le champ des biotechnologies pour proposer aux élèves des modèles féminins. Cette sélection a été établie à l'occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, le 11 février.

Sciences en bulles : sport et science

Pour la 32e édition de la Fête de la science, 10 doctorantes et doctorants ont mis en récit et en image leurs travaux de recherche dans le cinquième volume de Sciences en bulles sur le thème « sport et science ». Le livre d'Héloïse Chochois est également disponible sous forme de panneaux d'exposition.

Qu'il s'agisse d'histoire, de biomécanique, de sociologie, de physique ou encore de neurosciences, les élèves découvrent de façon ludique les travaux de recherche de ces jeunes chercheurs : Comment les prothèses des athlètes handisport peuvent-elles les aider à améliorer leurs performances ? Les romains vivaient-ils déjà les spectacles sportifs comme nous ? L'intelligence artificielle peut-elle aider les gymnastes à rester en bonne santé ? Le roller derby, une autre manière de penser le sport ?

Cet extrait de « Sport & Science » d'Héloïse Chochois présente le travail d'Élodie Doyen sur les prothèses.

12 portraits de chercheuses, enseignantes-chercheuses et ingénieures dans les sciences du numérique

L’institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) publie une bande dessinée qui nous emmène à la découverte de 12 femmes scientifiques, « Les décodeuses du numérique », travaillant dans le monde du numérique.

Ces portraits peuvent être un support pour la découverte professionnelle dans les parcours Avenir au collège ou pour l’accompagnement personnalisé au lycée, mais ils peuvent également être un appui pour les cours de mathématiques et de sciences et techniques industrielles. Dix fiches pédagogiques sont consultables pour accompagner la lecture. Elles concernent à la fois la connaissance du domaine numérique pouvant être travaillé au cycle 4 et des notions d’algorithmique étudiées en seconde générale et technologique ou des domaines plus inattendus comme la biologie.

Femmes scientifiques et techniciennes à travers les époques

La Cité des sciences et de l'industrie - Universcience propose un jeu de cartes et des affiches mettant en valeur les parcours scientifiques et techniques de femmes d'hier et d'aujourd'hui dans des disciplines variées : astrophysique, biologie, chimie, informatique, mathématiques, physique et médecine.

Les outils permettent de sensibiliser les élèves avec le jeu de cartes mais aussi d'afficher dans la classe des portraits inspirants.

Les maths, c’est pour toutes et tous !

Il est important de comprendre les stéréotypes et leurs effets pour un enseignement plus inclusif, afin de faire évoluer les pratiques en classe et modifier le regard des filles dans leur rapport aux mathématiques. Des ressources sont proposées sur éduscol sous forme de pistes concrètes, de témoignage et des exemples de problèmes.

D'autres exemples de modèles féminins

  • Cécile Martinat, cheffe de l’Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques (I-Stem) à Évry
  • Edith Heard, spécialiste mondiale de l’épigénétique, directrice du European Molecular Biology Laboratory, à Heidelberg
  • Delphine Delacour, de l’Institut Jacques-Monod, son équipe cherche à faire croître des cellules sur des puces biomimétiques
  • Esther Duflo, prix Nobel d’Économie 2019 et inauguratrice de la première chaire internationale « Savoirs contre pauvreté » au Collège de France

Accompagner à l'orientation

Le programme « 1 Scientifique – 1 Classe, Chiche ! »

Le programme « 1 scientifique – 1 classe, Chiche ! » propose une rencontre entre des élèves de seconde (lycée général et technologique et lycée professionnel) et des scientifiques du numérique pour susciter la curiosité envers les sciences du numérique, éclairer les choix d’orientation et susciter des vocations, notamment chez les jeunes filles.

Pourquoi accueillir un ou une scientifique ?

Il s’agit par cette rencontre de :

  • donner l’envie de mieux comprendre le numérique en tant que science et plus généralement l’impact de la science dans la société,
  • faire découvrir le monde de la recherche en racontant les parcours et les métiers des chercheurs à des jeunes qui n’ont parfois jamais encore eu l'opportunité de rencontrer et d'échanger avec un scientifique,
  • susciter des vocations, notamment auprès des filles, qui pourraient notamment dans la voie générale, dès la classe de première choisir la spécialité NSI au cycle terminal, puis poursuivre dans cette voie.

Les modalités

Il s’agit d’inviter un ou une scientifique en classe pour une rencontre d’une heure environ.

Le ministère a conçu ce programme sous l’impulsion de l’Inria et de nombreux autres partenaires dont le CNRS, les associations Class’Code et Femmes & Sciences.

Ressources et partenaires

Sur le site de l’ONISEP

L'Onisep met à disposition des équipes éducatives des ressources sur l'égalité filles-garçons sur le site Avenir(s). On y trouve notamment des séquences pédagogiques axées sur les filières d'études et les métiers, un parcours d'autoformation pour réussir une séance sur la mixité des parcours d'orientation. Des rencontres avec des experts et des expertes sont également disponibles pour approfondir des sujets scientifiques en lien avec l'orientation et l'égalité.

Femmes et mathématiques, Femmes et sciences, Femmes ingénieurs

Les associations Femmes et mathématiques, Femmes et sciences, Femmes ingénieurs interviennent en milieu scolaire dans l'objectif d'encourager, chez les jeunes filles, les vocations pour les carrières scientifiques et technologiques, en améliorant notamment la connaissance des filières et des métiers. Elles proposent des rencontres avec des femmes engagées dans les carrières scientifiques. Par exemple, lors des journées « Filles, maths et informatique : une équation lumineuse ! » qui se déroulent un peu partout en France, les filles volontaires peuvent se tenir informées sur les métiers liés aux mathématiques et à l’informatique au travers d’une conférence, d’un atelier, d’un speed-meeting et d’une pièce de théâtres-forum.

Elles bougent

L'association Elles bougent fait découvrir, par un dispositif de marrainage, les métiers d'ingénieures et techniciennes de l'automobile, de l'aéronautique, du spatial, du transport ferroviaire, du maritime et de l'énergie.

L'association française des femmes diplômées des universités (AFFDU)

L'association française des femmes diplômées des universités (AFFDU) organise chaque année un concours au sein des écoles et des établissements scolaires dénommé Les Olympes de la parole.

Filles et maths

Des brochures, des posters et de très nombreuses ressources sont mises à disposition de tous, aussi bien parents, élèves qu’enseignants afin de mieux informer et accompagner les filles dans leur démarche de poursuite d'études scientifiques.

Pour les lycéennes, des « Rendez-vous des jeunes mathématiciennes et informaticiennes » se tiennent régulièrement. Pendant quelques jours, on y travaille sur des problèmes réels en mathématiques ou en informatique. Ce sont des lieux d'échanges et de rencontres qui permettent de nourrir activement leur réflexion sur leur poursuite d’étude.