Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Des nouveaux tests pour identifier les perturbateurs endocriniens

Le projet Oberon promet une meilleure connaissance des perturbateurs endocriniens impliqués dans des troubles métaboliques.

Avec un budget de près de 6 millions d’euros sur 5 ans, le programme européen Oberon vise à concevoir des tests pour mieux cibler les effets des perturbateurs endocriniens. D’après cet article de l'Inserm, ces tests « pourront ensuite être utilisés dans un cadre réglementaire pour révéler ces effets néfastes ».

L’effet cocktail, la durée des expositions, la toxicité des substances et l’âge des personnes sont quelques aspects de l’étude à venir.


Autres actualités en lien :

Publié le 06.05.2019

Retour aux articles