Printemps de l’Économie et Journées de l’Économie : des ressources disponibles en ligne

Les Journées de l’Économie et le Printemps de l’Économie sont deux cycles de conférences et de débats, gratuits, ouverts sur inscription, à destination des élèves et de leurs enseignants. Le premier événement se tient habituellement à Paris au mois de mars alors que le second se déroule à Lyon au mois de novembre. En raison de la situation sanitaire, des conférences exclusivement en ligne sont déjà disponibles en rediffusion à la demande.

Mis à jour : novembre 2020

Les Journées de l’Économie 2020 (Jéco) viennent de se tenir uniquement en ligne, les 17, 18 et 19 novembre derniers sur le thème « ré-inventons le progrès ensemble ». Au cours de ces trois jours, l’actualité sanitaire et économique a été interrogée sous différents angles. La quarantaine de conférences, désormais disponibles en rediffusion à la demande, se font l’écho de la richesse et de la diversité des problématiques posées.

Exemples de conférences disponibles :

  • « Une société démocratique à reconstruire »
  • « La mondialisation fragile : quelles leçons de la pandémie ? »
  • « Pandémies, climat, biodiversité, urbanisation, inégalités : la somme de toutes les crises »
  • « Dette : qui va payer ? »
  • « La pandémie a-t-elle vraiment changé nos modes de vie ? »

De même, le Printemps de l’Économie s’est tenu cette année en ligne du 13 au 16 octobre 2020. Vous pouvez d’ores et déjà réécouter les débats qui ont alimenté le thème « Guerres et Paix. Quels combats pour un monde plus solidaire ? » de cette 8e édition comme « Cyberguerre : la nouvelle guerre totale ? », « Renminbi, Dollar, Libra, la guerre des monnaies », « Guerre commerciale, la paix par le protectionnisme ».

Vous pouvez également accéder aux vidéos des précédentes éditions des deux évènements à partir de leur site respectif :

Enfin, depuis mars, le Printemps de l’Économie propose aussi des conférences en ligne, dénommées les « e-café ». Le dernier e-café #14 du mois de novembre était consacré à Philippe Aghion et son ouvrage « Le pouvoir de la destruction créatrice », inspiré du concept schumpétérien, sur lequel l’économiste s’appuie pour interroger l’avenir du capitalisme. L’ensemble des e-cafés est à retrouver dans l’onglet « Historique » du site à la sous-catégorie Printemps confiné 2020.