Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Rapport de l’IPBES sur le déclin de la biodiversité

L’institution intergouvernementale publiait le 6 mai dernier son rapport sur l’effondrement inquiétant de la biodiversité.

L’IPBES, plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques des Nations unies, est surnommée le « GIEC de la biodiversité ». Après trois ans de décryptage et de synthèse des travaux scientifiques s’intéressant à la biodiversité, elle rendait son rapport public le 6 mai dernier.

Et le rapport est alarmant : l’ampleur de la destruction du vivant est plus grave qu’on ne le pensait : environ un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction au cours des prochaines décennies, sur les huit millions recensées. C’est un déclin de la biodiversité sans précédent, d’après les 150 experts mobilisés autour de cette étude.

Le rapport indique que les actions gouvernementales existent mais sont insuffisantes, et souligne un paradoxe : dans un contexte où l’humain exploite les écosystèmes pour vivre (pollinisateurs dans la production agricole, piégeage du CO2 dans les forêts, etc.), sa propre activité pourrait finir par les détruire.

Publié le 20.05.2019

Retour aux articles