Mettre en place des actions éducatives à la défense

Mis à jour : mars 2024

Les types d’actions pédagogiques à conduire

Au-delà des CDSG ou des cadets de la défense, d’autres actions pédagogiques peuvent être mises en place pour renforcer le lien armées-jeunesse.

Les rallyes citoyens

Les rallyes citoyens regroupent des jeunes sur une demi-journée ou une journée. Répartis en groupes d’une douzaine d’élèves, ils effectuent divers ateliers. Ceux-ci sont animés par les corps en uniformes du MINARM ou de l’intérieur, des associations nationales agréées de sécurité civile et du personnel du MENJ.

Les Journées sport armées-jeunesse (JSAJ)

Organisées par une unité militaire au profit des établissements de son bassin, les JSAJ représentent une occasion privilégiée, à travers le sport, langage partagé entre les jeunes et les militaires, de faire connaître la défense et les armées. Elles touchent environ 10 000 jeunes par an. Vous trouverez sur le site la note d’organisation pour l’année 22-23.

Le label « Aux sports jeunes citoyens !»

Le label « Aux sports jeunes citoyens !» résulte de l’ambition du ministère des armées, à travers quatre acteurs clefs (DSNJ, ONAC-VG, CNSD, FCD) d’allier le sport, le travail de mémoire et la citoyenneté dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Les visites et participations au cérémonial militaire

Pour que tout échange se déroule convenablement, il est nécessaire de connaître les attentes réciproques des établissements scolaires et des unités militaires.

Préparer la visite d’une classe dans une unité militaire

Une unité militaire est capable d’offrir un panel d’expériences très large. Lors du dialogue initial avec l’unité militaire, il paraît opportun de cibler les attentes en fonction du projet pédagogique ainsi que du type de classe (niveau, filière). De même, afin de pouvoir bénéficier d’une visite riche et constructive, un travail de présentation préalable de l’unité aux élèves peut être nécessaire.

Initiation au cérémonial militaire

Partager une cérémonie militaire est une expérience forte pour les élèves. Pour en comprendre tout le sens et partager toute la symbolique de l’instant avec les militaires, quelques explications préalables seront nécessaires. Vous pouvez télécharger la fiche sur l'initiation au cérémonial militaire à destination des équipes pédagogiques.

Les financements possibles des actions éducatives

Pour conduire des actions pédagogiques d’éducation à la défense, les établissements peuvent envisager de se faire aider financièrement par différents organismes.

Les subventions du ministère des Armées

Subventions de la DMCA – CICP

La DMCA soutient l’enseignement de défense et les actions mémorielles sous trois formes : un soutien pédagogique avec la fourniture de ressources, une valorisation de ces projets et enfin un soutien financier. Elle anime la commission interministérielle de coopération pédagogique (CICP), réunie quatre fois par an, généralement autour de mars, juin, octobre et décembre, et qui est composée de représentants des trois ministères concernés, éducation nationale, agriculture et armées. Cette commission octroie des financements à des projets pédagogiques répondant aux appels à projets pédagogiques annuels ou diverses actions pédagogiques s’inscrivant dans le champ de l’éducation à la défense ou de la mémoire. Vous trouverez un tutoriel pour solliciter cet appui. Le dossier de demande de subvention peut être obtenu auprès du ministère des Armées ou téléchargeable en ligne. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page éduscol dédiée.

Subventions de la DMCA – CPEDEF

La DMCA subventionne également les projets conduits par les trinômes académiques dans le cadre de la commission pour l’enseignement de défense (CPEDEF), où elle siège avec des représentants du ministère de l'Éducation nationale et de l’Union-IHEDN. La commission se réunit trois fois par an, généralement autour de mars, juin et novembre. Les établissements scolaires souhaitant obtenir un soutien pour réaliser un projet pédagogique portant sur l’éducation à la défense, l’histoire de la défense en lien avec le patrimoine des armées, sur l’histoire, ou la mémoire des conflits contemporains, doivent adresser leur demande à la DMCA via la CICP, et non aux trinômes académiques.  Le dossier de demande de subvention peut être obtenu auprès du ministère des Armées ou téléchargeable en ligne

Subventions de la Direction du service national et de la Jeunesse

La DSNJ dispose depuis le 1er janvier 2022 de crédits spécifiques pour soutenir l’ensemble des actions du plan Ambition Armées Jeunesse. Parmi celles-ci, le soutien de la DNSJ en faveur des CDSG à ancrage MINARM (appelées classes de défense) a pour objectif de contribuer au développement et à la généralisation du dispositif dans l’ensemble du territoire national ainsi qu’à sa pérennisation. Il consiste en un soutien au fonctionnement de la classe de défense (contribution éventuelle au financement du transport pour visiter l’unité partenaire ou une autre unité militaire, visite d’un site en lien avec le projet pédagogique de la classe, achat de matériel pédagogique ou d’équipement…). Un point de vigilance devra être porté sur le respect des périmètres entre la DSNJ (« frais de fonctionnement ») et la DMCA, intervenant quant à elle dans le cadre de l’éducation à la défense et du soutien aux actions mémorielles.

La DSNJ désire porter une attention particulière aux départements dits « déserts militaires », mais également aux établissements dits prioritaires cités dans le protocole du 16 décembre 2021. Ce soutien prendra la forme d’une subvention versée à l’établissement scolaire. Le dossier de subvention est à transmettre à l’établissement ou au centre du service national et de la jeunesse dont dépend l’établissement. Pour toute information, vous pouvez écrire à la DSNJ.

Les subventions de la communauté éducative

Au sein de la communauté éducative, les équipes pédagogiques peuvent tout naturellement se tourner vers leur rectorat pour l’éducation nationale, et vers leur service régional formation et développement (SRFD), pour l’enseignement agricole. En prolongement de ceux-ci et toujours au sein de la communauté éducative, deux autres possibilités s’offrent aux enseignants dans l’optique de financer leur projet.

La Trousse à Projets

La Trousse à Projets est un Groupement d’intérêt public créé en 2017 à l’initiative des différents acteurs de l’éducation. Son objectif est de faciliter la mise en œuvre de projets pédagogiques et éducatifs. Peuvent en bénéficier les EPLE ou les établissements privés sous contrat. Une des trois missions de la Trousse à projets est la plateforme solidaire de financement participatif de l’Éducation nationale, où des donateurs (particuliers, associations et entreprises) ont la possibilité de soutenir un projet particulier ou de faire un don général qui viendra financer un fonds de redistribution.

La part collective du pass Culture

La plateforme ADAGE permet aux équipes pédagogiques de réaliser des projets d’éducation artistique et culturelle et de solliciter des financements. Ainsi, elle permet l’utilisation de la part collective du pass Culture, pour réserver et financer des sorties scolaires. Celles-ci peuvent couvrir spectacles, concerts, ateliers, rencontres, conférences, expositions, visites, ou autre en lien avec l’éducation à la défense ou le travail de mémoire, notamment les visites de lieux du réseau des musées et mémoriaux des conflits contemporains.

Autres financements

La Fédération Nationale André Maginot

La Fédération Nationale André Maginot (FNAM) est une association œuvrant entre autres en aidant les établissements scolaires à se rendre sur de hauts lieux historiques pour la préservation de la mémoire. Elle apporte un soutien financier à des actions pédagogiques, telles que l'organisation de rallyes citoyens, mais également à des dispositifs pédagogiques comme les cadets de la défense, les cadets de la gendarmerie ou les CDSG en aidant matériellement les établissements. Pour demander les formulaires de subvention, nous vous invitons à contacter le secrétariat de la commission Mémoire de la FNAM.

Le Souvenir Français

Le Souvenir Français est une association mémorielle reconnue d’utilité publique. Elle subventionne deux types d’actions pédagogiques.

D’une part, celle des voyages scolaires : les établissements qui organisent des voyages scolaires vers les lieux de mémoire combattante peuvent candidater pour obtenir des subventions de la part du Souvenir Français. Les projets pédagogiques s’inscrivant dans les territoires de proximité seront valorisés. Par ailleurs, les modalités d’octroi de la subvention pour des voyages scolaires dépendent de l’échelle locale. Ainsi, il est préférable de contacter le délégué général responsable du département de votre établissement et pour les établissements français à l’étranger. Le Souvenir Français finance le voyage scolaire à hauteur de 20% maximum dans la limite de 1 600 euros.

D’autre part, le Souvenir Français apporte un soutien financier à la réalisation de dépliants pédagogiques présentant des parcours de mémoire combattante de la commune de l’établissement scolaire. L’espace pédagogique du site du Souvenir Français propose également des ressources à utiliser et le service se tient à votre disposition pour les projets de parcours de la mémoire de la commune de l’établissement.

Valoriser les actions pédagogiques – Prix et concours

Prix armées-jeunesse

Le prix armées-jeunesse récompense les projets originaux visant à renforcer le lien armées-jeunesse. Huit prix sont décernés par le jury, avec notamment six catégories thématiques que sont la Mémoire, la « découverte des armées », le prix « armées et citoyenneté », le sport, le « prix armées et enseignement » et le développement durable. Ainsi, les projets scolaires en lien avec le travail de Mémoire, les parcours éducatifs (et en particulier le parcours citoyen et le parcours avenir), en lien avec les programmes scolaires ou l’éducation au développement durable peuvent être mis en valeur. À noter que ce sont les unités militaires qui concourent. Ainsi, si votre classe ou votre établissement est engagé dans un partenariat avec une unité militaire autour d’un projet commun que vous souhaitez valoriser, vous devez inviter l’entité militaire à remplir le dossier de candidature. Les unités récompensées seront invitées à venir avec leurs partenaires scolaires.

Le concours « Clemenceau »

Ouvert aux élèves de 4e et 3e, le concours Clemenceau est organisé par le ministère chargé de l’éducation nationale et le ministère de l’Intérieur. Il participe à la mise en œuvre du programme d’enseignement moral et civique en permettant aux élèves de découvrir l’engagement quotidien des policiers et des gendarmes au service de la population. Il permet ainsi de lutter contre les représentations stéréotypées et d’œuvrer en faveur de l’école de confiance et du respect d’autrui.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page éduscol dédiée au concours « Clemenceau ».

Le prix annuel de la Fédération Nationale André Maginot (FNAM)

Le Prix annuel de la Mémoire et du Civisme André Maginot récompense un travail de Mémoire réalisé par un ou plusieurs élèves d'un établissement scolaire des premier et second degrés faisant suite à un voyage sur un haut lieu de Mémoire ou concluant une étude particulière réalisée par une classe ou un élève.  Organisé depuis plus de 30 ans par la commission d’Action Civique de la FNAM, il est destiné à environ 10 000 élèves de 200 établissements scolaires.

Le Trophée « Civisme et Défense » du CIDAN

Le Trophée Civisme et Défense est remis depuis 2002, en alternance par le Président du Sénat et le Président de l’Assemblée Nationale. Ce trophée de l’association Civisme Défense Armée Nation (CIDAN), récompense les meilleures réalisations de citoyenneté et de collaboration entre la société civile et les armées. Ces réalisations doivent être innovantes, s’inscrire dans la durée et réalisées avec la participation des forces armées. À cela s’ajoute le fait qu’il faut qu’elles puissent être reproduites par d’autres établissements ou organismes. Leur objectif est de promouvoir les valeurs patriotiques, les initiatives citoyennes et le lien armées-nation.

Le prix de l’éducation citoyenne de l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite (ANMONM)

Le prix de l’Éducation citoyenne contribue au vivre ensemble, car il reconnaît le rôle des jeunes dans la société, dans la vie quotidienne, au sein de leur établissement scolaire, mais également au sein leur quartier et de leur commune. Ce prix, délivré à titre individuel ou collectif, permet ainsi de récompenser les élèves qui se sont démarqués par leur comportement quotidien et la réalisation d’actions citoyennes, au sein de leur classe, dans et hors leur établissement scolaire.

Le concours Colbert

Le concours de chefs d’œuvres de la fondation Colbert - Institut de France, met en valeur les élèves de terminale professionnelle et de dernière année de certificat professionnel d’aptitude (CAP). Les chefs d’œuvres primés rencontrent les thématiques de l’héritage de Colbert : la mer, le commerce, les arts, l’industrie, la protection et la valorisation de l’environnement. Ils peuvent s’inscrire dans les valeurs historiques de la fondation : l’entreprise, l’innovation et les traditions, le lien avec le territoire, l’engagement citoyen et le souci des personnes. Toutes les spécialités professionnelles sont invitées à participer.

Le concours des villes marraines

Le concours national des Villes Marraines organisé chaque année scolaire par l’Association des Villes Marraines. Les travaux sont regroupés en deux catégories qui permettent de désigner une « classe partenaire » lauréate pour les classes du primaire et l'autre pour les classes du secondaire.

Le Prix St-Exupéry

L'École de l’air et de l'Espace de Salon-de-Provence organise la cérémonie de remises de prix Saint-Exupéry en lien étroit avec la Fondation Antoine de St-Exupéry pour la jeunesse (FASEJ).

Ces prix récompensent les lycéens les plus assidus et motivés des tutorats « plan égalité des chances », « brevet initiation aéronautique » et désormais « escadrilles air jeunesse » de l’académie Aix-Marseille. Environ 40 prix sont remis annuellement.

Prix et initiatives locales

Certains services déconcentrés organisent leurs propres prix ou concours, comme le prix du trinôme de l’académie de Lyon, le prix du gouverneur militaire de Metz ou le prix du gouverneur militaire de Marseille.