Partenaires pour l'éducation aux médias et à l'information

Mis à jour : mars 2022

Le centre pour l’éducation aux médias et à l’information

Le CLEMI a pour mission de promouvoir, notamment par des actions de formation, l’utilisation pluraliste des moyens d’information dans l’enseignement afin de favoriser une meilleure compréhension par les élèves du monde qui les entoure tout en développant leur sens critique.

L'action du CLEMI se déploie sur tout le territoire national grâce au rôle pivot des coordonnateurs académiques. Ils mettent en œuvre la formation au niveau académique, en phase avec la politique rectorale, en tenant compte des priorités institutionnelles et des spécificités territoriales.

Autres structures

Les structures mentionnées ci-dessous sont agréées et/ou subventionnées par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Cette liste sera mise à jour régulièrement.

Alliance Pour l'Éducation aux Médias

L‘Alliance Pour l’Éducation aux Médias (APEM) favorise et développe l’éducation aux médias et à l’information de tous les publics et en premier lieu de la jeunesse, pour le compte de l’Alliance de la presse d’information générale.

Bal (Le)

Pôle pédagogique du BAL, La Fabrique du Regard forme les jeunes à et par l’image. Dans ce cadre, le Bal propose « Ersilia », une plateforme collaborative pour penser le monde à travers les images.

Cartooning for peace

Cartooning for peace est un réseau international de dessinateurs de presse engagés pour promouvoir la liberté d’expression. Elle produit des kits pédagogiques (expositions et livrets) et organise des rencontres avec des dessinateurs.

CEMEA

Les CEMEA (centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active), association d’éducation populaire, proposent ressources, ateliers et formations en EMI ainsi qu’une riche médiathèque (Yakamedia).

Dessinez Créez Liberté

L’association Dessinez Créez Liberté propose d’initier la jeunesse au dessin de presse à travers des formations et des outils pédagogiques, par exemple le kit Dessins de presse : savoir décrypter et débattre.

Entre les lignes

L’association Entre les lignes organise ateliers et formations animés par 200 journalistes bénévoles, issus des rédactions de l’Agence France-Presse (AFP), du Groupe Le Monde (Le Monde, Télérama, Courrier international, La Vie, Le HuffPost), de l’Obs et du Monde des Ados.

Fake Off

L’association Fake Off conduit des ateliers destinés à lutter contre la désinformation animés par une cinquantaine de professionnels travaillant à la télévision, à la radio et en presse écrite ou sur le web (enquêteurs, caméraman, journalistes, rédacteurs en chef…).

Fédération Léo Lagrange

Association d’éducation populaire, la Fédération Léo Lagrange porte le programme « Les petits citoyens » qui sensibilise les enfants de 7 à 11 ans à devenir des cybercitoyens actifs, éclairés et responsables, à travers un jeu, un hebdomadaire et des kits pédagogiques.

Jets d’encre

L’association Jets d’encre propose des ressources, des formations et des rencontres pour aider à créer et améliorer un média scolaire. Elle sensibilise les jeunes notamment aux questions juridiques, au droit et à la censure. Elle anime également l’observatoire des pratiques de presse lycéenne.

Ligue de l’enseignement

Mouvement laïque d’éducation populaire, la Ligue de l’enseignement propose diverses actions en EMI : résidences de journalistes, ressources et formations.

Main à la pâte (La)

La fondation La Main à la pâte promeut un enseignement des sciences inventif et attrayant. En EMI, elle propose des actions et des ressources visant à lutter contre les infox dans le domaine des sciences.

OCCE

L'office central de la coopération à l'école (OCCE) propose des formations et des projets en EMI, notamment autour de la radio.

Unis Cités

Unis Cités, association prenant appui sur le service civique, pilote notamment le dispositif « Ambassadeurs des médias et de l’information » pour promouvoir une pratique citoyenne des médias numériques auprès des jeunes.

Wikimédia France

L’association Wikimédia France promeut le libre partage des connaissances, notamment à travers le dispositif « Wikipédia en classe » pour utiliser l’encyclopédie en ligne avec ses élèves.