Éduscol
Accueil    Se former    Concours    Certifications complémentaires Arts    Rapports de jury section Cinéma-Audiovisuel

Certifications complémentaires Arts

Rapports de jury section Cinéma-Audiovisuel

  • Rapport de jury des académies franciliennes - Session 2015 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 101 ko)

    Extrait : "L'absence de CV synthétiques est gênante pour le jury. Les CV extraits d'i-prof ne sont pas forcément pertinents pour rendre compte des spécificités d'un parcours professionnel conduisant à se présenter à la certification complémentaire. Les CV par ailleurs peuvent dire "en creux" beaucoup de choses, il faut se préparer à argumenter sur les éventuelles fluctuations au cours d’une carrière dans l'investissement en termes de formation ou de montage de projets. Une sincérité raisonnable est toujours préférable à des constructions qui tordent le réel.
    Certains candidats ont utilisé des plateformes de partage pour présenter des compléments audiovisuels à leur dossier, c'est une solution à encourager à condition toutefois que la sélection soit pertinente et resserrée, ne demandant pas des heures de visionnage. Certains dossiers auraient parfois gagnés à être relus. Des enseignements de cinéma qualifiés de "languissants" appelleront forcément une demande d'explication de la part du jury. Evoquer plusieurs fois « la Lambra » (sic) de Grenade peut devenir un handicap et nuire à la crédibilité d’un ensemble par ailleurs incontestable."

    Académie de Créteil
  • Rapport de jury de l'académie d'Orléans -Tours - Session 2014 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 857 ko)

    Extrait : "Le bilan que nous pouvons tirer de cette journée d’interrogation témoigne d’une certaine continuité en regard des dernières sessions. Le dispositif de certification complémentaire s’avère désormais bien connu des candidats, tant dans son principe, dans l’organisation formelle de l’épreuve que dans ses finalités. Le jury se trouve ainsi de moins en moins confronté à une méconnaissance par les candidats de l’organisation, du fonctionnement et des programmes des options en lycée même si, cette année, des professeurs ont semblé ne pas avoir sur ce plan préparé leur oral de manière suffisamment approfondie. En revanche, trop de candidats encore ne possèdent ni la culture cinématographique requise ni l’indispensable capacité à conceptualiser des approches pédagogiques de l’enseignement du cinéma–audiovisuel pour obtenir cette certification. Parallèlement, d’autres qui ont acquis une connaissance approfondie de l’histoire du cinéma n’ont en revanche développé aucune compétence technique."

    Académie d'Orléans-Tours
  • Rapport de jury de l'académie de Bordeaux - Session novembre 2014 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 13,2 ko)

    Extrait : "L’enseignement de CAV dans une option facultative ou de spécialité constitue une activité disciplinaire spécifique. Les candidats doivent donc faire la preuve de leur capacité à sortir de leur culture disciplinaire d’origine pour appréhender la diversité des approches à solliciter : historique, artistique, technique, économique...Certes, cette formation première peut donner une coloration particulière, et tout à fait appréciable, à l’activité d’enseignement en CAV. La diversité des profils est une richesse, mais elle doit être au service des principes et des pratiques énoncés par les textes officiels."

    Académie de Bordeaux
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie de Toulouse, session 2010 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 10,3 ko)

    Extrait : "Le candidat doit se construire un véritable parcours associant théorie et pratique sur plusieurs années, pour se présenter avec tous les atouts. Le jury n’encourage pas les candidats à se présenter trop tôt, dès la sortie de l’IUFM, après avoir suivi seulement un module de formation, fût-il pertinent. Le jury déplore que certains candidats ignorent les structures du système éducatif dans lesquels ils pourraient commencer à exercer leur intérêt pour l’enseignement du ciné-av, comme les « ateliers » en Collège, à mener en partenariat."

    Académie de Toulouse
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie de Toulouse, session 2009 Nouvelle fenêtre

    Extrait : "Remarques positives, qualités des candidats, orientations à suivre : Souci de répondre aux critères énoncés dans le BO et les rapports précédents. Motivation certaine, forte implication. Bonne connaissance du dispositif d’enseignements du ciné-av, des programmes. Formation théorique et pratique, exigences culturelles et esthétiques. Parcours personnel constructif, cohérence de la démarche, expérience concrète de qualité. Regard critique sur ses pratiques, projet pédagogique bien ancré, dirigé vers l’élève."
    Académie de Toulouse
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie d'Orléans-Tours, session 2010 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 111 ko)

    Extrait : "C’est la cinquième année que cet examen est mis en oeuvre pour habiliter des enseignements et apporter aux personnels admis une certification complémentaire permettant d’enseigner leur discipline dans une langue vivante (Discipline Non Linguistique : DNL) dans le cadre d’une section européenne ou la possibilité d’enseigner la Danse, l’Histoire des Arts, le Théâtre, le Cinéma et l’Audiovisuel ou encore le Français Langue Seconde (FLS). Notons que du fait d’un nouvel enseignement au collège, la mention histoire des Arts a eu un vrai succès. La commission a rédigé un rapport très circonstancié."

    Académie d'Orléans-Tours
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie de Toulouse, session 2007 Nouvelle fenêtre

    Rapport synthétique sur le déroulement des épreuves orale de la certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel de la session 2007 de l'académie de Toulouse
    Académie de Toulouse
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie de la Réunion, sessions 2005 et 2006 Nouvelle fenêtre

    Extrait : "Les candidats à la certification complémentaire doivent bien prendre conscience que si l’objectif de cet examen est bien de « permettre à des enseignants de valider des compétences particulières qui ne relèvent pas du champ de leur concours » (cf. BO n°39 du 28/10/2004), il vise aussi à « constituer un vivier de compétences pour certains enseignements pour lesquels il n’existe pas de sections de concours de recrutement » (cf. id.). En conséquence il est impératif que les candidats (y compris ceux exerçant dans les collèges) soient en mesure de prouver qu’ils sont aptes à assumer un enseignement dans les classes à option des lycées, par leur connaissance des programmes en cours et des parcours divers proposés aux élèves dans le domaine artistique choisi, ainsi que par leur aptitude à réinvestir leur expérience pédagogique en fonction des orientations didactiques requises pour ce type d’enseignement."
    Académie de Réunion
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie de Caen, session 2006 Nouvelle fenêtre

    Extrait : "Les remarques générales qui précèdent peuvent s’appliquer à ce qu’a pu observer le jury de Cinéma. On note plus particulièrement une difficulté, chez certains candidats, pour échapper à la sphère qu’ils connaissent le mieux, par exemple celle du pilotage d’un atelier, d’une classe à PAC, ou d’une implication dans les opérations de sensibilisation (Collège au cinéma, Lycéens au cinéma…)..."
    Académie de Caen
  • Certification complémentaire - Cinéma-Audiovisuel - Rapport de jury de l'académie de Nancy-Metz, session 2005 Nouvelle fenêtre

    Extrait : "Le jury a écouté des candidats de valeur ; plusieurs professeurs sont engagés de longue date dans une pratique de l’audiovisuel ou du cinéma : analyse filmique dans l’enseignement courant de la discipline d’origine ou dans le cadre des dispositifs « Collèges et Lycéens au cinéma » ; pratique de l’audiovisuel : création de films d’animation ou de documentaires, dans le cadre de clubs, d’ateliers, voire dans le secteur professionnel ; éducation aux médias… Ces professeurs ont développé des compétences certaines que le jury a reconnues, sans pouvoir toutefois délivrer la certification complémentaire..."

    Académie de Nancy-Metz