Programme du cycle 3 et ressources en langue des signes française

Les programmes de langue des signes française (LSF) des cycles 1 à 4 concernent les élèves ayant fait le choix du bilinguisme LSF/français. Le programme du cycle 3 est présenté en français et en LSF.

Mis à jour : novembre 2020

LSF cycle 3 : consolider les apprentissages

Le cycle 3 (cours moyens 1 et 2, 6ème) vise à consolider les apprentissages engagés au cycle précédent. Il assure la transition entre le primaire et le collège. Ce cycle permet à l'élève d'entrer progressivement et naturellement dans les savoirs disciplinaires constitués.

La maîtrise de la LSF et du français écrit reste un objectif central. Au cycle 3, l'analyse contrastive des langues permet à l'élève de mieux comprendre le fonctionnement de chacune d'elles et d'améliorer ainsi son expression. Il accède à une réflexion plus abstraite, à des raisonnements plus complexes et il est particulièrement incité à les mettre en œuvre par la réalisation de projets coopératifs. L'élève doit apprendre à préparer une prise de parole en s'appuyant sur des écrits de travail et à reformuler son propos en prenant en compte son interlocuteur.

LSF cycle 3 : réfléchir sur le fonctionnement de la langue

Les activités d'explication, d'argumentation et de confrontation de points de vue sont particulièrement renforcées.

La LS-vidéo fait l'objet d'un travail spécifique, en expression comme en production. Les activités conduites amènent l'élève à réfléchir sur le fonctionnement de la langue.

Les enregistrements sont de plus en plus diversifiés en termes de genres discursifs, offrant une langue plus élaborée et riche en implicite. L'élève se familiarise progressivement avec les œuvres littéraires en LS-vidéo.

L'enseignement de la dimension culturelle se structure autour de grandes entrées thématiques permettant de travailler de manière transversale culture commune française écrite et culture sourde. Au travers de sources documentaires et d'œuvres littéraires de plus en plus diverses et complexes, l'élève enrichit sa culture artistique et historique et forme son goût littéraire. Il est de plus en plus amené à prendre conscience de sa double appartenance culturelle.

Ressources

LSF ressources cycle 3 : introduction

Le champ de la LSF articule des activités d'expression, de lecture/visionnage, de production en LS-vidéo et en français, régulières et fréquentes, complétées par des activités plus spécifiques dédiées à l'étude de la langue (grammaire et lexique) qui permettent d'en comprendre le fonctionnement et d'en acquérir les règles. Les activités langagières (s'exprimer en LSF, lire/visionner, produire) sont prépondérantes dans l'enseignement de la LSF, en lien avec l'étude des LS-vidéos qui permet l'entrée dans une culture littéraire commune.

LSF ressources cycle 3 : s'exprimer en LSF directe

S'exprimer en LSF directe :

On poursuit la progression dans la maîtrise du langage oral en LSF en continu et en interaction avec le développement de la lecture/visionnage et de la production. L'accent est mis sur l'utilisation du langage oral par les élèves pour qu'ils présentent de façon claire et ordonnée des explications, des informations ou un point de vue, interagissent de façon efficace et maitrisée dans un débat avec leurs pairs, affinent leur pensée en recherchant des idées ou des formulations pour préparer un enregistrement vidéo ou produire un discours en LSF directe.

LSF ressources cycle 3 : lire/visionner

Lire/visionner :

L'enjeu de cette activité langagière consiste à former l'élève lecteur de LS-vidéo autonome. À l'issue du cycle 3, l'élève doit gagner en autonomie dans ses capacités de lecture/visionnage pour continuer le travail de compréhension et d'interprétation de documents en LS.

Le cycle 3 développe plus particulièrement l'enseignement explicite de la compréhension. En Sixième, on consolide et développe les compétences de lecture liées à la compréhension et l'interprétation des LS-vidéos relevant de la littérature sourde. Chaque année, dans le cadre du parcours d'éducation artistique et culturelle, au moins une œuvre cinématographique est vue et étudiée par la classe.

On vise une première formalisation de notions littéraires et un début d'analyse du fonctionnement de la LS-vidéo littéraire afin de structurer le rapport de l'élève aux œuvres : identification du genre à partir de ses caractéristiques ; mise en évidence de la structure d'une œuvre ; réflexion sur certains procédés remarquables ; identification d'une intention d'auteur ; mise en évidence de la portée symbolique ou éthique d'un texte ou d'une œuvre.

Mais ces éléments d'analyse ne sont pas une fin en soi et doivent permettre d'enrichir la lecture première des élèves sans s'y substituer.

LSF ressources cycle 3 : produire

Produire :

L'accent est mis sur la pratique régulière et hebdomadaire de la production, seul ou à plusieurs, sur des supports variés et avec des objectifs divers :

  • la production est convoquée dans les apprentissages pour développer la réflexion aux différentes étapes sous forme d'écrits de travail ou de synthèse ;
  • elle est pratiquée en relation avec la lecture / visionnage de différents genres littéraires dans des séquences qui favorisent la production créative et la conduite de projets de production ;
  • l'élève prend l'habitude de recourir à la production à toutes les étapes des apprentissages : pour réagir à une lecture/visionnage, pour réfléchir et préparer la tâche demandée, pour reformuler ou synthétiser des résultats, pour expliquer ou justifier ce qu'ils ont réalisé.

Au cycle 3, les élèves affirment leur posture d'auteur et sont amenés à réfléchir sur leur intention et sur les différentes stratégies de production.

Thématiques du programme

LSF ressources cycle 3 : thème 1 « Héros et héroïnes / se confronter au merveilleux »

C'est bien l'interaction des activités de lecture/visionnage, de production et d'expression qui permet la construction même du sens de l'enseignement de la LSF. Le travail à partir des quatre thèmes du programme et des questionnements associés permet de lier les différentes composantes du cours de LSF. Les lignes qui suivent proposent une problématisation des questionnements du programme et explicitent le parcours effectué durant le cycle 3 :

Pour les deux premières années :

  • Entrée culturelle : « Héros et héroïnes / se confronter au merveilleux »

L'élève interroge la nature de l'homme et ses limites avec l'animalité et notre rapport à notre propre « part d'ombre ». Ce thème l'amène aussi à réfléchir au lien réalité/fiction, humain/divin ; à la normalité sociale et aux écarts par rapport à cette normalité ; à l'altérité, la différence. Cela permet de travailler sur des sentiments comme la peur, le rejet, l'empathie.

LSF ressources cycle 3 : thème 2 « Se découvrir, s'affirmer dans le rapport aux autres »

  • Entrée culturelle : « Se découvrir, s'affirmer dans le rapport aux autres »

Les œuvres liées à cette entrée permettent une identification forte du jeune lecteur au personnage principal du récit, confronté à des questionnements ou à des épreuves semblables à celles que lui-même traverse : comment acquérir son autonomie dans un monde d'entendants ? Comment trouver une place dans la communauté humaine ? Comment grandir sans perdre son identité ?

Le récit d'apprentissage témoigne de ce parcours et des expériences heureuses ou malheureuses d'un individu en formation. Les étapes de cette évolution sont fréquemment symbolisées par des rites de passage ou d'initiation, ainsi que par la rencontre de passeurs ou de personnages bienveillants qui accompagnent l'évolution de l'enfant.

LSF ressources cycle 3 : thème 3 « La morale en questions »

  • Entrée culturelle : « La morale en questions » 

L'élève est amené à acquérir ou renforcer des valeurs de référence (équité, loyauté, générosité, solidarité, empathie, courage, etc.) portées par des héros ou, plus généralement, des personnages auxquels le jeune lecteur peut s'identifier et sur lesquels il peut s'appuyer pour construire une éthique personnelle. Cette entrée permet à l'élève de construire un jugement éclairé et faire face aux enjeux de notre société. Elle lui permet de développer ses connaissances culturelles et littéraires, de découvrir le rôle que joue la littérature en particulier pour amorcer un questionnement philosophique.

LSF ressources cycle 3 : thème 4 « Imaginer, dire et célébrer le monde »

  • Entrée culturelle : « Imaginer, dire et célébrer le monde »

Dire quelque chose, c'est le rendre réel à soi et aux autres. La création poétique, qui permet de révéler le monde présent ou des mondes cachés, fait de celui qui parle un être à part. Appréhender la poésie, c'est sentir un rythme parfois incantatoire. Le travail sur le rythme des mouvements de bras, le débit, la posture mais aussi sur le silence, fait du poème un objet visuel.

LSF ressources cycle 3 : thème 5 « Récit d'aventures : Le monstre, aux limites de l'humain »

Pour la dernière année du cycle 3 (6ème) :

  • Entrée culturelle : « Récit d'aventures : Le monstre, aux limites de l'humain »

L'élève explore les représentations de l'altérité et la limite de l'humain. : le monstre est ce qui est inhumain ; en quoi le monstre diffère-t-il de nous ? D'où tire-t-il sa monstruosité ? Est-ce physiquement et/ou moralement que la monstruosité se manifeste ? Cette entrée culturelle permet à l'élève d'étudier les fonctions narratives du monstre : il peut être une simple péripétie dans l'histoire ou en être un élément structurant ou un double inversé du personnage principal.

LSF ressources cycle 3 : thème 6 « Culture sourde et créations associées : Se situer dans l'Histoire »

  • Entrée culturelle : « Culture sourde et créations associées : Se situer dans l'Histoire »

Quand on parle de langue, on suppose presque automatiquement l'existence d'une communauté qui la parle et la fait vivre. De fait, c'est la langue des signes qui est le pilier de la culture sourde, bien plus que la surdité en tant que telle. On s'intéressera à l'évolution de la culture sourde, celle de l'éducation en langue des signes, la vie des pionniers aujourd'hui célèbres et la valorisation de la langue des signes.

LSF ressources cycle 3 : thème 7 « S'ouvrir à la dimension visuelle de la langue des signes »

  • Entrée culturelle : « S'ouvrir à la dimension visuelle de la langue des signes »

La culture sourde, ce n'est pas seulement une communauté ayant ses codes et ses traditions compréhensibles par les seuls initiés, c'est aussi, de manière plus générale, un rapport au monde, une forme de créativité, axée sur l'image et l'expression corporelle. L'IVT, l'International Visual Theater créé en 1976 à Vincennes, se veut un véritable « laboratoire de recherches artistiques, linguistiques et pédagogiques sur la langue des signes, les arts visuels et corporels ». Par le théâtre, l'élève découvre les genres artistiques basés sur le visuel, s'interroge sur l'unicité et la variété des langues des signes du monde ainsi que leurs conditions d'émergence et leur étymologie.

LSF ressources cycle 3 : étude de la langue

Étude de la langue

Le cycle 3 marque une entrée dans une étude de la langue explicite, réflexive, qui est mise au service des activités de compréhension et de production en LS-vidéo. Il s'agit d'assurer des savoirs solides en grammaire autour des notions centrales et de susciter l'intérêt des élèves pour l'étude de la langue. Cette étude prend appui sur les LS-vidéos étudiées et sur les enregistrements produits par les élèves en LSF en face-à-face ou/et en LS-vidéo différée. En ce sens, elle doit permettre un aller-retour entre des activités intégrées à la lecture/visionnage et la production et des activités décrochées plus spécifiques, dont l'objectif est de mettre en évidence les régularités et de commencer à construire le système de la langue. L'acquisition des structures de transferts et structures standard est privilégiée et son apprentissage est conduit de manière à mettre d'abord en évidence les régularités du système de la langue. De la même façon, le repérage des marques de personne et de temps concourt à une meilleure maîtrise de l'espace de signation.

La LS-vidéo devient le support privilégié de l'analyse du discours. Par l'analyse et la production de LS-vidéos de courte durée ou de fragments d'énoncés en vue d'une communication différée (prise en compte du destinataire absent, du moment et du lieu de l'énonciation etc.), les élèves acquièrent une conscience claire de leur langue, une connaissance précise de son fonctionnement et de ses effets.

La découverte progressive du fonctionnement de la phrase (syntaxe et sens) pose les bases d'une analyse plus approfondie qui ne fera l'objet d'une étude explicite qu'au cycle 4.

L'étude de la langue s'appuie, comme au cycle 2, sur des corpus permettant la comparaison, la transformation (substitution, déplacement, ajout, suppression), le tri et le classement afin d'identifier des régularités. Le lexique est étudié explicitement comme objet d'observation et d'analyse dans des moments dédiés, et il fait aussi l'objet d'un travail en contexte, à l'occasion des différentes activités langagières et dans les différents enseignements.

À consulter

Texte de référence

Arrêté du 11 juillet 2017 fixant les programmes d'enseignement de la langue des signes française à l'école primaire et au collège (J.O du 17 août 2017)