Éduscol
Accueil    S'informer    Textes officiels    Programmes    Les enseignements adaptés

Programmes

Les enseignements adaptés

En section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA), les programmes de référence restent ceux du collège. Adossés aux objectifs posés par le socle commun de connaissances et de compétences, ils sont sans cesse adaptés pour que chaque élève réussisse sa scolarité et la poursuive au sein d’un lycée professionnel, d’un centre de formation d’apprentis ou en établissement régional d'enseignement adapté.

Présentation générale

Les sections d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) permettent aux élèves dont les difficultés d'apprentissage sont graves et durables de suivre un parcours individualisé dans le cadre des cycles du collège et d'y acquérir des connaissances pour préparer ensuite une formation professionnelle diplômante de niveau V.

Dans le second degré, des enseignements généraux et professionnels adaptés sont également organisés et dispensés dans la plupart des établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA).

Les élèves sont orientés en SEGPA et en EREA par une commission départementale d'orientation présidée par l'inspecteur d'académie directeur des services départementaux de l'Éducation nationale avec l'accord des parents. Après la classe de 3e, la majorité des élèves poursuit sa scolarité dans un lycée professionnel, un centre de formation d'apprentis ou en établissement régional. 

En SEGPA, les programmes de référence sont ceux du collège et l'objectif prioritaire reste l'acquisition du socle commun de connaissance et de compétences et de culture.

Deux textes complémentaires peuvent être consultés :

Le CFG - Certificat de formation générale

L'épreuve orale, commune à tous les candidats

Les conditions de l'épreuve orale sont les mêmes pour les candidats scolaires et les candidats individuels. Elle dure 20 minutes et repose sur un entretien avec le jury de cette épreuve.
Cette épreuve orale permet d'évaluer, chez le candidat, « les aptitudes à la communication orale, aux relations sociales ainsi que la capacité à exposer son expérience personnelle et à se situer dans son environnement social ou professionnel » - autrement dit, sa maîtrise de l'expression orale, sa capacité à entrer dans le dialogue, à retracer son expérience, à argumenter et justifier le projet choisi.
Pour passer l'épreuve orale, les candidats peuvent prendre appui sur un dossier. Ce dossier est élaboré à partir de l'un des parcours éducatifs suivis par le candidat ou de son expérience professionnelle ou du stage de formation ou de centres d'intérêt personnel. Il comporte entre 5 et 10 pages. Il est de préférence rédigé en utilisant les technologies de l'information et de la communication. Pour les candidats « individuels », le dossier doit être remis à l'autorité académique en vue de sa transmission au jury à une date fixée par celle-ci.