Éducation à la sécurité routière

Le continuum éducatif de sécurité routière : enjeux et mise en oeuvre

Le continuum éducatif de sécurité routière

L'éducation à la sécurité routière (ESR) fait l'objet d'un continuum éducatif de l'école maternelle au lycée et en centre de formation d'apprentis (CFA) : 

  • À l'école, l'acquisition progressive de règles et comportements liés à l'usage de la rue et de la route et à la connaissance de leur justification est validée par l'attestation de première éducation à la route (APER) ; 
  • Au collège, deux évaluations, sous la forme d'attestations scolaires de sécurité routière (ASSR), sont organisées en classe de cinquième, avant 14 ans pour le premier niveau et en classe de troisième, avant 16 ans pour le second niveau.
  • Au lycée, l'éducation à la sécurité routière est appréhendée par les programmes des différents champs disciplinaires et par des actions de sensibilisation organisées par les établissements notamment dans le cadre de la demi-journée de sensibilisation pour les entrants en lycée et CFA publics mise en place par la circulaire n°2015-082 du 22 mai 2015.

> télécharger ce document

Objectifs et enjeux de l'éducation à la sécurité routière

L'éducation à la sécurité routière en milieu scolaire contribue à :

  • développer les connaissances des élèves des règles de cuirculation et de sécurité routière ;
  • faire acquérir aux élèves, de façon progressive et coordonnée avec leur développement et leur prise d'autonomie, les compétences citoyennes et responsables sur les différents espaces de circulation ;
  • prévenir les comportements à risques et renforcer l'acquisition des compétences psychosociales (influence des pairs, connaissance de soi, estime de soir, maîtrise de soi et de ses émotions, prise d'autonomie et de décisions..) en leur donnant les moyens de savoir agir face à une situation de danger ;
  • préparer et évaluer les connaissances et compétences des élèves dans le cadre des épreuves des attestations scolaires de sécurité routière de niveau 1 et 2 (ASSR 1 et 2) ;
  • lutter contre l'insécurité routière qui constitue une des premières causes d'accidentalité et de mortalité chez les enfants et les jeunes.

L'ESR s'inscrit dans le cadre de l'éducation à la responsabilité et s'articule avec l'éducation à la santé, à la citoyenneté et au développement durable.

À ce titre, elle favorise notamment les actions éducatives centrées sur les enjeux de mobilités actives et citoyennes et la prévention des conduites addictives et à risques.

Mise en œuvre dans les enseignements

L'éducation à la sécurité routière se fonde sur une approche large et interdisciplinaire.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture défini par le décret n° 2015-372 du 31 mars 2015 intègre l'acquisition de connaissances et de compétences participant à l'enseignement de la sécurité routière. Ainsi, il est mentionné dans le domaine 3 "la formation de la personne et du citoyen" que l'élève doit accéder "à des connaissances et à la compréhension du sens du droit et de la loi, des règles qui permettent la particiption à la vie collective et démocratique et de la notion d'intérêt général ; ce faisant, l'Ecole permet à l'élève de développer dans les situations concrètes de la vie scolaire son aptitude à vivre de manière autonome...".

Les programmes d'enseignement des cycles 2 et 3 en vigueur précisent que doivent être acquises, parmi les compétences morales et civiques, les notions suivantes: "[...] comprendre que la règle commune peut interdire, obliger mais aussi autoriser", et parmi les compétences physiques "[...] connaitre et respecter les règles de sécurité qui s'appliquent à chaque environnement."

Partenariat et Réseaux

L'éducation à la sécurité routière et aux mobilités actives et citoyennes fait l'objet d'une politique interministérielle (délégation à la sécurité routière du Ministère de l'intérieur, Ministère de la transition écologique et solidaire, ...) et repose sur un partenariat associatif important . La Prévention Maif et la Prévention routière apportent notamment leurs concours aux enseignants dans des actions d'éducation à la sécurité routière. 

> télécharger ce document

Mis à jour le 20 mai 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent