Éduscol
Accueil    Se former    Concours    Certifications complémentaires Arts    Rapports de jury section Théâtre-Expression dramatique

Certifications complémentaires Arts

Rapports de jury section Théâtre-Expression dramatique

  • Certification complémentaire - Théâtre et expression dramatique - Reconmmandations d'une commission examinatrice Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 246 ko)

    Extrait : "On attend aussi une réflexion sur le rôle du théâtre dans la formation des élèves et dans leur parcours. Il est aussi intéressant d’avoir réfléchi sur la fréquentation avec des élèves du théâtre contemporain, dont les partis pris et les questionnements, parfois radicaux, peuvent interroger, ébranler, voire – dans une première réaction spontanée – heurter des jeunes. Le professeur doit avoir pris du recul sur la manière d’aborder avec des lycéens les interrogations politiques, morales, sexuelles, etc. du spectacle vivant.
    On attend enfin une vision claire de l’articulation du théâtre avec les programmes et son inscription dans l’histoire des arts.
    Pour mettre en œuvre cet enseignement, le candidat devra montrer comment il entend mettre en œuvre une pratique d’école du spectateur effective, approfondie et construite, et comment il envisage de mettre en place le partenariat, et notamment les rôles de chacun, partenaire et enseignant, avec leurs limites respectives. A ce titre, avoir une expérience dans un atelier de pratique artistique où le partnariat est de règle peut être très utile.
    Le candidat devra montrer un recul analytique sur l’ensemble du travail et de son effet sur l’élève, mais aussi sur la pratique d’enseignement en général : comment l’enseignement du théâtre peut modifier les pratiques enseignantes dans la classe « ordinaire »."

    Académie de Grenoble
  • Certification complémentaire - Théâtre expression et expression dramatique - Rapport de jury de la session 2015 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 326 ko)

    Extrait : "Le jury a pu constater que cette préparation, pour quelques candidats, est manifestement insuffisante. Certains ignorent en effet le cadre général des enseignements au collège comme au lycée, le contenu des programmes (option facultative et enseignement de spécialité), les exigences et le déroulement des épreuves du baccalauréat, le contexte partenarial.
    D’autres candidats sont manifestement intéressés par d’autres formes artistiques (CAV en particulier) et si l’on peut naturellement tisser des liens entre les différentes options artistiques au sein d’un établissement (cela est même recommandé), l’entretien a mis en lumière une méconnaissance de la scène et de la discipline, du jeu théâtral et de ses enjeux spécifiques. Chercher à obtenir la certification ne saurait répondre à une forme de « stratégie d’évitement »."

    Académie d'Aix-Marseille
  • Certification complémentaire - Théâtre et expression dramatique - Rapport de jury de la session 2014 Nouvelle fenêtre

    (PDF – environ 13,7 ko)

    Extrait : "L’enseignement de théâtre dans une option facultative ou de spécialité constitue une activité disciplinaire spécifique. Quelle que soit sa discipline d’origine, le candidat doit faire la preuve de sa capacité à l’adapter aux exigences particulières de ce nouvel enseignement. La variété des apports disciplinaires est évidemment un enrichissement : un professeur de lettres, d’arts plastiques, d’histoire géographie, pour ne citer que ces domaines, a toute légitimité dans un enseignement aussi ouvert que celui du théâtre."

    Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Certification complémentaire - Théâtre et expression dramatique - Rapport de jury, session 2013 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 84,9 ko)

    Extrait : "La certification complémentaire nécessite d’être préparée. Le jury a pu constater que cette préparation, pour quelques candidats, est manifestement insuffisante. Certains ignorent en effet le cadre général des enseignements au collège comme au lycée, le contenu des programmes (option facultative et enseignement de spécialité), les exigences et le déroulement des épreuves du baccalauréat, le contexte partenarial. Cette impréparation et cette méconnaissance des conditions dans lesquelles est dispensé cet enseignement expliquent la moyenne assez basse des notes obtenues et la proportion de candidats ajournés.
    Le dossier est le premier document dont dispose le jury ; sa rédaction doit être soignée et éviter toute narration autobiographique. Il s’agit d’exposer ses motivations, de mettre en évidence son expérience dans le cadre professionnel ou personnel ainsi que sa culture théâtrale."

    Académie d'Aix-Marseille
  • Certification complémentaire - Théâtre et expression dramatique - Rapport de jury session 2012 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 25,6 ko)

    Extrait : "La majorité des candidats connaît les modalités de l’épreuve et a préparé consciencieusement l’exposé introductif. En revanche, beaucoup d’entre eux se méprennent sur les enjeux de la certification complémentaire, et ne connaissent pas les spécificités de l’option théâtre en lycée. Ainsi, ils ignorent les textes officiels, les programmes de théâtre dans les options, les modalités de l’examen au baccalauréat, et méconnaissent les différences entre option facultative et enseignement de spécialité. Les enjeux institutionnels de cette certification doivent être sus de même que les divers dispositifs au collège et au lycée."

    Académie de Versailles
  • Certification complémentaire - Théâtre et expression dramatique - Rapport de jury, session 2011 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 209 ko)

    Extrait : "La présentation orale du candidat ne doit pas être une reprise littérale du dossier mais adopter une démarche synthétique et réflexive. L’exposé ne doit pas être narratif : il convient d’expliquer son parcours, de l’interroger, de s’interroger à son propos, pour en faire apparaître les motivations, les lignes de force et les perspectives. Il ne s’agit pas d’une célébration de soi mais d’un exposé qui permette de mettre en avant les capacités du candidat à enseigner le théâtre.

    Le jury attend qu’un contact assidu avec le théâtre permette au candidat de faire montre d’une solide culture théâtrale, dans ses dimensions historique,dramaturgique, scénographique et technique. Il attend que le candidat ait lu, ait réfléchi et soit allé au spectacle. Il souhaite également une ouverture réelle sur les formes contemporaines du théâtre et de la mise en scène."

    Académie d'Amiens
  • Certification complémentaire - Théâtre et expression dramatique - Rapport de jury, session 2009 Nouvelle fenêtre

    (PDF, environ 111 ko)

    Extrait : "Le constat qui domine est, pour cette session 2009, celui de l’impréparation ou d’une préparation nettement insuffisante d’une bonne proportion des candidats. Dix d’entre eux en effet n’ont pas une connaissance claire des attentes et des enjeux de cet examen et s’y présentent avec des connaissances très approximatives, voire inexistantes. La certification complémentaire mention « Théâtre » ouvrant potentiellement la voie à l’enseignement du théâtre en option facultative ou de spécialité au lycée, la commission attend des candidats une bonne connaissance de ces enseignements fondés sur le partenariat ainsi que quelques connaissances théoriques solides..."

    Émilangues