Éduscol

Développement des pratiques pédagogiques en académie

TRaAM 2015-2016

Pilotés par la Direction du numérique pour l'éducation (DNE) et en relation avec l'inspection générale, les travaux académiques mutualisés visent à :

  • favoriser la prise en compte, dans le domaine de l'enseignement des arts plastiques, de l'objectif de généralisation du numérique dans l'éducation ;
  • mettre en commun, faire connaître et valoriser au niveau national les expériences académiques et les pratiques les plus novatrices ;
  • proposer des actions d'innovation et d'expérimentation de nouveaux outils pour apprendre à partir de thèmes proposés au niveau national.

À l'issue d'un appel à propositions auprès des académies, un groupe national composé des professeurs référents pour leur académie et représentant des équipes pédagogiques « Arts plastiques et numérique» travaille sur les thèmes retenus au niveau de l'académie et pilotés par l'inspection académique - inspection pédagogique régionale. 

Les TRaAM ont regroupé en 2015-2016 sept académies autour du thème suivant : "Pratiques numériques actuelles et enseignement des arts plastiques (pratiques mobiles, pratiques inter-actives, virtualité, déplacement des prises en compte du corps, du temps  et de l'espace....)"

Les projets

Donner à voir : être producteur, acteur et spectateur de pratiques numériques - Académie de Nantes

Dans une société mondialisée où de nouveaux rapports s'instaurent entre l'art, la culture et les technologies, les artistes convoquent les outils numériques, plus ou moins complexes, pour leur pratique, qu'ils soient des outils parmi d'autres ou au centre de leur démarche de création. Mais qu'est-ce que l'art numérique ? Si en donner une définition reste un travail complexe la tentative de Maurice Benayoun « L’art dans le numérique, c’est ce qui reste quand on a coupé le courant. », nous donne à réfléchir sur les représentations de cette société du numérique, ses usages, artistiques ou non, et les questions qu'ils soulèvent.

Mais de quelle manière ces outils font-ils évoluer les pratiques et les formes artistiques ? Quels questionnements artistiques s'en dégagent ? Et de quelle manière s'emparer de ces questions dans nos pratiques pédagogiques ?

Les enseignants de l'académie de Nantes engagés dans le groupe de recherche TraAM ont expérimenté avec leurs classes les questions suivantes :

  • En quoi les pratiques numériques peuvent-elles modifier notre rapport à l'œuvre ?
  • De quelle manière l'œuvre, le corps de l'artiste et celui du spectateur interagissent-ils ?
  • Quel est le statut de l'œuvre numérique ? Peinture ? Sculpture ? Photographie ? Installation ?

Télécharger le dossier du TraAM de l'académie de Nantes  (.pdf, 1,2 Mo)

Le geste digital - Académie de Rennes

Si la pratique du numérique est souvent d'abord l'objet de la machine, le corps n'en n'est pas moins convoqué. Intrinsèque à la création plastique, le geste se prolonge, se renouvelle ou s'invente dans les pratiques artistiques digitales. Ce film passe en revue ces nouvelles implications du corps dans l'enseignement des arts plastiques à travers différentes expérimentations didactiques d'un groupe d'enseignants de l'académie de Rennes. Ce travail a été mené dans le cadre des TRAAM lors de l'année scolaire 2015-2016.

Voir le film de présentation sur la chaîne Eduscol - Durée : 11'36

Lors de ce travail, l'équipe de professeurs a également édité un dossier très complet sur les pratiques pédagogiques liées au corps et à la gestualité dans l'approche du numérique avec les élèves. Vous y retrouverez toutes les questions d'enseignement problématisées et les scénarios pédagogiques associés tant pour le collège que pour le lycée.

Consulter le dossier sur Toutatice - (.pdf, 73 Mo)

Le portfolio numérique - Académie de Créteil

Le portfolio numérique interroge la question de la trace en arts plastiques à partir d'un carnet de travail numérique. L'élève opère des sélections et fait des choix en vue d'acquérir des compétences d'autonomie. Il apprend ainsi à se distancier de ses productions : analyse, regard critique, auto évaluation et ouverture aux autres. L'élève est amené à utiliser des outils d'enregistrement (voire de sauvegarde) pour interroger ses productions dans un souci de continuité tout au long de son parcours.
C'est une forme de mémoire “externalisée” qui peut être partagée et publiée avec un souci d’éducation à la citoyenneté numérique, entre compte privé et compte public. Il est donc question d'archivage, d'opération de sélection, de distanciation, de présentation, créant une dynamique qui met en œuvre une temporalité souvent inédite pour l’élève et son travail. Le portfolio numérique est un espace de partage de documents dont l’une des fonctionnalités autorise l’enseignant à interagir directement avec l’élève (“Didapage” : commentaire, “Post­it”…). Il aide à approfondir l’accompagnement individualisé de celui­ci d’une manière complémentaire et novatrice aux différents types de verbalisations.
D'une manière générale, les outils utilisés sont très variés : ENT (Espace Numérique de Travail) départemental (Seine Saint­Denis), ENT académique, “Google drive”, “OneDrive”, réseaux sociaux (“Instagram”, “Youtube”) ainsi que le matériel : “Ordival” (ordinateur portable distribué par le département du Val de Marne à tous les élèves de 6° depuis cinq ans), smartphone, tablette, appareil photographique numérique.

Télécharger le dossier complet (.pdf environ 1Mo)

 
Pratique artistique et interactivité en classe d'arts plastiques -Académie de Lyon

Les artistes contemporains, depuis plusieurs années, intègrent fréquemment les nouvelles technologies à leurs pratiques, réinterrogeant ainsi la place et le rôle des techniques dites traditionnelles et renouvelant de fait le rapport du spectateur à l’œuvre. La dynamique interactive qui se crée alors, entre l’artiste et sa pratique (de part l’usage qu’il fait des nouvelles technologies et des techniques plus traditionnelles), entre le spectateur et les œuvres perçues, nous semble être une question incontournable aujourd’hui pour l’enseignement des arts plastiques.

Un groupe d'enseignants de l'académie de Lyon a souhaité questionner les différentes formes d’interactivité afin de définir les différents objectifs d’apprentissage des élèves qui en découlent. Leur réflexion s’est organisée autour de trois axes :

  • Axe 1 - Interactivité entre pratique traditionnelle et pratique numérique.
  • Axe 2 - Interactivité entre les élèves : production collective, participative, work in progress.
  • Axe 3 - interactivité entre les œuvres et le spectateur, qui engage la participation du spectateur.

Ils interrogent l’idée d’interactivité du point de vue de la pratique artistique et du processus créateur (métissages, hybridations, work in progress, travail en réseau, production collective, etc.), et du point de vue de la perception des œuvres et des processus perceptifs (prise à parti du spectateur, participation, action, intégration, etc.). Il s’est agi pour eux alors d’inventer des outils, de créer des situations d’apprentissage/enseignement qui permettent aux élèves de faire l’expérience de l’interactivité, d’en saisir les possibilités créatrices et les enjeux conceptuels, et de s’emparer de la question de l’interactivité pour réinventer une pratique et un rapport à l’œuvre d’art.

Le travail a débouché sur différents scénarios et expériences pédagogiques ainsi que sur la constitution d’un tableau de ressources diverses, sites, textes et artistes de références.

Lire la publication complète sur le site académique de l'académie de Lyon

Présentation et représentation de soi via les outils numériques - Académie de Rouen

Dans le cadre de la thématique nationale des TraAM de 2015-2016 (Pratiques numériques actuelles et enseignement des arts plastiques (pratiques mobiles, pratiques interactives, virtualité, déplacement des prises en compte du corps, du temps, de l'espace...)), un groupe d'enseignants de l'académie de Rouen s'est focalisé en particulier sur la présentation et la représentation de soi, interrogées par les pratiques numériques en terme de démarche artistique. Cette réflexion a donné lieu à la conception de divers scénarios pédagogiques dans des dispositifs différents.

Consulter le bilan de cette expérimentation sur le site de l'académie de Rouen

Travailler le quotidien des images numériques en classe et en dehors en Arts Plastiques - Académie de Caen

Durant l'année 2015-2016, 7 professeurs de l'académie de Caen se sont réunis autour d'une question commune pour élaborer un ensemble de scénarios pédagogiques mettant en question les pratiques du numérique dans la classe d'arts plastiques : dans quelle mesure l'usage des outils numériques, associé aux démarches pédagogiques favorise t-il l'acquisition d'une pratique et la construction de la culture artistique de l'élève ? Ils se sont appuyés sur l'idée transversale du quotidien à la fois dans l'usage des élèves mais aussi dans le regard porté sur le monde par ces derniers.
Dans cette utilisation très foisonnante et régulière des outils numériques chez les élèves, il s'agit pour les arts plastiques d'apporter les clés d'un regard distancié sur les images. Avoir un regard critique. Cela peut s'apparenter à une éducation à l'image mais il ne faut pas oublier la dimension artistique. Comment les arts plastiques peuvent-ils interroger le flot d'images qui circule autour d'eux ?
Les élèves doivent se questionner sur la pratique numérique. Dans quelle mesure interrogent-ils ou réfléchissent-ils à des questions liées au numérique ? En quoi le travail développé en arts plastiques les amène t-il  à s'interroger sur leur pratique au quotidien ? A travers une pratique de cours, il s'agira de mesurer ce qui a évolué chez l'élève dans son rapport au numérique et d'analyser la parole de l'élève sur sa pratique.

Consulter le TraAm de l'académie de Caen en intégralité

Académie de la Guadeloupe

Le groupe de professeurs de la Guadeloupe s'est constitué autour d'une question qui invite les élèves à questionner, explorer, interroger leur territoire dans les différentes dimensions du temps, de l'espace et du corps à travers les productions numériques. Les séquences rédigées l'ont été dans la perspective des nouveaux programmes de collège.

Consulter le TraAM de l'académie de Guadeloupe en intégralité


Réseaux sociaux et arts plastiques - Académie de Besançon 

Le projet du TraAM arts plastiques de l'académie de Besançon a été élaboré à la fin de l'année scolaire 2014/2015 pour prolonger un travail mis en place à l'occasion :

  • de l’intérêt d’un certain nombre de professeurs souhaitant appréhender les pratiques que les élèves font des réseaux sociaux et d’en tirer partie dans le cadre de leurs cours
  • de stages de formation relatifs aux ENT et des pratiques numériques des élèves.

L'objectif n'a jamais été de produire des fiches séquences ou des projets de cours, mais de mener une réflexion et de tenter des expériences autour et à partir des pratiques numériques des élèves.

Les références, les informations, les échanges, les loisirs des élèves passent de plus en plus par les réseaux sociaux alors que ces pratiques sont encore souvent ignorées et parfois reçues avec réticences par les enseignants.

A contrario des idées reçues, il nous a semblé pertinent de chercher à exploiter ces pratiques numériques pour :

  • communiquer avec les élèves et leurs familles en dehors du cadre scolaire – toujours dans le cadre des arts plastiques
  • donner aux élèves l'occasion d'utiliser ces outils numériques de façon réfléchie
  • donner du sens à leurs connaissances et à leurs pratiques acquises en milieu scolaire
  • proposer aux enseignants un levier supplémentaire pour mettre en place des pratiques de travail collaboratif et favoriser les échanges de ressources en un simple clic.

Télécharger le TraAM de l'académie de Besançon (.pdf environ 41 Ko)