Éducation et sensibilisation à la sécurité routière
https://eduscol.education.fr/education-securite-routiere/spip.php?page=article&id_article=450
Session ASSR 2021
Calendrier, organisation et téléchargement des épreuves
lundi, 8 février 2021

ORGANISATION DES EPREUVES SESSION 2021

Session 2021

  

Publics concernés

L’épreuve de l’ASSR1 est organisée pour :

  • les élèves des classes de cinquième et de niveau correspondant,
  • des élèves d’autres classes qui atteignent l’âge de 14 ans au cours de l’année civile (au plus tard le 31 décembre 2021),
  • les élèves ayant échoué et ne pouvant pas encore se présenter à l’ASSR2 mais désirant préparer le BSR (catégorie AM du permis de conduire) en école de conduite.

L’épreuve de l’ASSR2 est organisée pour :

  • les élèves des classes de troisième et de niveau correspondant,
  • des élèves d’autres classes qui atteignent l’âge de 16 ans au cours de l’année civile (au plus tard le 31 décembre 2021),
  • les élèves qui suivent une formation de préapprentissage en LP ou en CFA,
  • les élèves âgés de plus de seize ans encore scolarisés et qui n’en sont pas titulaires.
    L’ASSR1 n’est pas obligatoire pour passer l’ASSR2.

L’épreuve de l’ASR est organisée :

  • dans les GRETA, pour les candidats âgés de seize ans et plus, qui ne sont plus scolarisés,
  • dans les CFA, pour les apprentis.
    Au delà de 21 ans, les épreuves de l’ASSR2 et de l’ASR ne sont plus obligatoires pour la délivrance du permis de conduire (décret n°2018-795 du 17 septembre 2018).

En cas d’impossibilité absolue pour les apprentis de passer l’ASR dans un CFA, ce dernier prendra contact avec la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN) de son département qui lui indiquera l’établissement dans lequel les épreuves pourront se dérouler.

L’AER est organisée pour les élèves présentant une déficience visuelle qui ne leur permet pas de se présenter aux autres épreuves (article D. 312-47-1 du code de l’éducation). La passation des épreuves en EPLE est privilégiée dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances. La loi affirme le droit pour chacun, à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile et à un parcours scolaire continu et adapté.

Les aménagements des conditions de passation des épreuves des examens et concours sont prévus par le code de l’éducation (articles D.351-27 à D.351-32). Ces dispositions particulières sont applicables aux élèves handicapés se présentant aux ASSR, ASR et AER.

Les élèves scolarisés hors établissements publics ou privés sous contrat, au CNED, les enfants du voyage, doivent également se présenter aux épreuves des ASSR1 et ASSR2.

Le Directeur académique des services de l’Éducation nationale, ou les autorités administratives compétentes pour les autres départements ministériels, désignent les établissements dans lesquels ces élèves passent les épreuves.

Pour les élèves inscrits au cours du CNED à l’étranger, le passage de l’ASSR est défini par le conseiller de coopération et d’action culturelle (Cocac) à l’ambassade qui orientera l’élève vers un établissement français centre d’examen.

  

Calendrier - Période d’organisation des épreuves

Les établissements (collège, LEGT et LP, GRETA, CFA et établissement relevant d’autres ministères) demeurent libres de choisir les dates précises de déroulement des épreuves dans le respect du calendrier suivant, sous réserve des conditions sanitaires locales :

- les épreuves ASSR1 et ASSR2 sont organisées entre le 8 février et le 25 juin 2021. L’unique épreuve de rattrapage devra être organisée avant le 2 juillet 2021 ;

- les épreuves ASR sont organisées dans les CFA entre le 8 février et le 25 juin 2021 ;

- les épreuves ASR sont organisées dans les GRETA entre le 8 février et le 26 novembre 2021 ;

- les épreuves AER sont organisées, pour les élèves présentant une déficience visuelle, du 8 février au 26 novembre 2021 ;

- les épreuves ASSR1, ASSR2 et, le cas échéant, ASR et AER, sont organisées dans les établissements médico-sociaux du 8 février au 26 novembre 2021.

L’unique épreuve de rattrapage devra être organisée en respectant un délai de remise à niveau pour les jeunes ayant échoué à l’épreuve principale.

A la suite des épreuves, des fiches de correction commentées sont à la disposition des équipes enseignantes afin de permettre de faire une reprise des erreurs avec les élèves.

  

Téléchargement des épreuves

Annexe présentant toute la procédure de téléchargement.

Annexe 2

Le téléchargement s’appuie sur la base de questions actualisées.

La plateforme de téléchargement des épreuves est ouverte à cette adresse http://assr.education-securite-routiere.fr/ du 8 février au 25 juin 2021 ( jusqu’au 26 novembre 2021 pour les Greta et établissements de santé). La période de téléchargement correspond à la période d’organisation des épreuves.

Procédure détaillée de téléchargement ASSR 2021

Veillez à vérifier que vos boites de messagerie ne sont pas pleines avant de faire le téléchargement, nous recevons des retours de messages automatiques de boites « Over quota ». Le courriel avec le lien de téléchargement arrive dans la boite ce.UAI@academie.fr.

Les établissements rencontrant des difficultés de téléchargement feront une demande motivée au référent ESR du réseau CANOPE de leur académie depuis le formulaire sur la plateforme de téléchargement afin de recevoir (si aucune solution n’est trouvé) un support numérique de secours.

Les établissements sociaux et médico-éducatifs (IME, ITEP...) peuvent s’adresser directement au référent du réseau Canopé en charge de l’éducation à la sécurité routière de leur académie en cas d’impossibilité de téléchargement via le formulaire sur la plateforme de téléchargement des épreuves.

  

Préparation aux épreuves

La préparation aux épreuves est obligatoire.
C’est un des axes de l’éducation à la sécurité routière. Elle peut se faire :

La rubrique « attestations » présente des outils pour s’entraîner.

Site d’entrainement aux épreuves :

  

contenu des épreuves

Le contenu des épreuves porte sur quatre catégories d’usagers (piétons, cyclistes, cyclomotoristes et autres – passagers, témoins …) et sur dix thèmes (circulation, intersections, vitesse, équipements, passagers, comportement citoyen, développement durable, santé et conduites à risques, secourisme, distracteurs).

Conformément aux orientations du dernier comité interministériel à la sécurité routière du 9 janvier 2018, la prise en compte des enjeux des mobilités citoyennes et actives et de la prévention des conduites addictives et à risques doivent donner lieu à un renforcement des actions et font ainsi l’objet de nouvelles questions (50% des questions).

Les thèmes sont indiqués sur chaque question.

Notice d’aide à la préparation des épreuves 2021 : répartition des thèmes et questions

  

Organisation des épreuves

L’épreuve se déroule dans des conditions d’examen (silence, élèves séparés, matériel interdit et placé à l’avant, feuille d’émargement...).

Chaque épreuve, d’une durée d’environ 20 minutes, est passée collectivement à partir d’une projection vidéo des questionnaires. Le regroupement de plusieurs classes n’est pas souhaitable.

Pour les élèves de l’enseignement adapté ou pour les jeunes à besoin éducatif particulier, les enseignants procèdent aux aménagements qu’ils jugent nécessaires, sans dénaturer les épreuves (1/3 temps supplémentaire).

Il existe deux types de grilles : les grilles ASSR1 ont 3 colonnes (A,B,C) et les grilles ASSSR2/ASR/AER comportant 4 colonnes (A,B,C,D).

Les indications de réponses uniques ou multiples sont visibles directement sur chaque question dans les vidéos des épreuves.

  

Corrections des épreuves

L’épreuve est corrigée par un ou plusieurs enseignants, désigné(s) par le chef d’établissement. Toutes les disciplines d’enseignement sont concernées par cette épreuve.

Le correcteur dispose d’une grille de correction. Il s’assurera que la grille corresponde à l’épreuve projetée en classe (la grille et la vidéo doivent avoir la même référence d’épreuve).

Chacune des 20 questions correspond à un point. Il n’y a pas de demi-point. Aucun point n’est attribué à partir d’une faute dans une question.
L’attestation est validée à partir de la note de 10/20.

Tout comme la préparation, la correction est nécessaire et obligatoire dans le cadre d’une démarche formative.

Afin d’aider l’enseignant, chaque épreuve dispose d’une correction détaillée.

Dans le cadre de cette éducation au risque et à la responsabilité, il est important de revenir sur les erreurs des élèves afin qu’ils prennent conscience des risques liés au comportement et de leurs conséquences sur les autres usagers qui partagent le même espace.

Les élèves ayant échoué à l’épreuve doivent être regroupés pour une préparation spécifique avant l’épreuve unique de rattrapage.

  

Délivrance des attestations

Les attestations renseignées sont délivrées aux candidats qui ont obtenu une note au moins égale à 10 sur 20.

Pour les établissements relevant du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, la réussite aux épreuves devra figurer dans la base élèves SIECLE (collège et lycée).
Pour les collèges, l’interfaçage entre SIECLE-BEE et le livret LSU permet de générer les attestations.
Pour les lycées et autres établissements, les attestations sont émises par l’établissement qui a organisé les épreuves à partir d’un publipostage (fichiers de publipostage dans le ZIP des épreuves). Elles sont signées par le chef d’établissement ou le directeur, puis remises aux candidats ayant passé l’épreuve avec succès.

  

Conservations des résultats par chaque établissement

En cas de perte du document, une attestation de réussite sera obligatoirement délivrée par l’établissement organisateur de l’épreuve.
Le chef d’établissement dispose d’un fichier « duplicata » dans le dossier
« diplômes_a_imprimer » dans le zip des épreuves (changer l’année de passation).

En cas de nouvelle épreuve à faire passer, le jeune doit repasser l’épreuve dans son établissement d’origine.

Il est demandé à tous les chefs d’établissements, directeurs de CFA et présidents de GRETA d’archiver les listes nominatives des candidats reçus (fichier numérique à garder dans l’établissement).

A noter :
les résultats de l’ASSR (nom des admis par année) sont considérés comme des archives au titre de « registre des admis » (concours et examens) et doivent être gardés 50 ans par l’EPLE (BO n°24 du 16 juin 2005, partie 3, point 6), puis après cette durée le registre peut être versé aux archives départementales.

Archivage du registre de réussite des attestations (extrait BO24 16 juin 2005)

Contact technique

Toutes les réponses aux questions techniques sont sur la FAQ technique ASSR.