Education à l'alimentation et au goût

Actualités Éducation à l'alimentation et au goût

L'éducation à l'alimentation et au goût fait l'objet de projets et d'expérimentation mis en place dans les établissements scolaires.

Des expérimentations, des actions innovantes

Appel à projet défi "zéro gaspi alimentaire" au sein des collèges et des lycées agricoles des académies de Bordeaux, Caen, Limoges, Poitiers et Rouen

Dans le cadre d'une démarche d'éducation à l'alimentation responsable et durable, le ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse et le ministère de l'agriculture et de l'alimentation lancent un défi national « zéro gaspi alimentaire » au sein des collèges publics et privés sous contrat et des classes de 4ème et de 3ème de l'enseignement agricole. Ce défi vise à mobiliser la créativité des plus jeunes autour de solutions de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Privilégiant une approche transversale et pluridisciplinaire, le projet de défi « zéro gaspi alimentaire » permet de développer des enjeux scientifiques, civiques, environnementaux, sociaux et économiques et de faire participer l'ensemble de la communauté éducative dans le respect des missions de chacun. Le lancement de ce défi est l'occasion de mobiliser les élèves en les impliquant dans un projet où ils apprennent à agir en tant qu'acteurs éclairés de la réduction du gaspillage alimentaire.

Pour sa première année, le défi concerne uniquement les régions Normandie et Nouvelle-Aquitaine et leurs 5 académies (Bordeaux, Caen, Limoges, Poitiers et Rouen) retenues parce qu'elles ont déjà mis en place un réseau d'échanges entre acteurs de la chaîne alimentaire pour réduire les pertes et développer une alimentation durable dénommé Réseau pour Éviter le Gaspillage ALimentaire (REGAL).

Le défi est ouvert aux élèves des collèges publics et privés sous contrat (de la 6ème à la 3ème) et des lycées agricoles publics et privés sous contrat comprenant les classes de 4ème et de 3ème de l'enseignement agricole. La participation au défi est volontaire et doit s'inscrire dans le projet d'établissement. Le jury de sélection régional puis national appréciera en priorité la démarche d'investigation mise en œuvre, quel que soit le résultat obtenu à l'issue du défi. Il désignera deux lauréats par région : un lauréat dans la catégorie des 6èmes - 5èmes  et un lauréat dans la catégorie des 4èmes - 3èmes, par région.

  • Le cahier des charges du défi comprenant les modalités de la procédure d'inscription et les critères de sélection des lauréats ;
  • Le caneva de la démarche d'investigation à respecter ;
  • L'inscription est ouverte du 9 septembre au 6 novembre 2019 par téléprocédure.

Les classes du goût en Languedoc-Roussillon

Les classes du goût ont pour objectif de faire découvrir une méthode d'éveil sensoriel pour montrer aux enfants comment apprécier les aliments, prendre conscience de leur patrimoine culinaire et éveiller leur curiosité alimentaire.

Initiation aux Arts de Faire Culinaires au collège

Un programme de recherche « Arts de faire culinaires au collège », a été développé dans l'académie de Poitiers, avec 5 modules suivant l'itinéraire des produits, de la fourche à la fourchette. Au fil du parcours, les élèves ont pu décrypter des lieux d'achat, créer des packagings, découvrir des métiers de bouche, s'initier aux arts de la table et apprendre à cuisiner des recettes équilibrées. Après un pilote innovant de 3 ans au collège Marguerite de Valois à Angoulème (de 2013 à 2016) et un transfert au collège Michelle Pallet voisin afin de tester sa viabilité, un guide méthodologique a été rédigé permettant la mise en place d'une ou plusieurs actions dans d'autres établissements.
Ainsi, depuis 2 ans, le programme est en phase de diffusion dans plus d'une vingtaine établissements en France métropolitaine, d'Outre-mer et au Québec.

Des exemples d'actions pédagogiques

Le Centre Français d'Innovation Culinaire

Le Centre Français d'Innovation Culinaire (CFIC) est le fruit de la rencontre entre la science et la cuisine, portée par le chercheur physico-chimiste Raphaël Haumont. Cette démarche initie un lien nouveau entre le monde de l'artisanat et le monde universitaire de la recherche et de l'innovation. Le second volet développé au CFIC repose sur l'éducation et l'impact social, dans un souci de formation, de transmission et d'ouverture des sciences au plus grand nombre.Des ateliers ludiques, scientifiques et gourmands sont proposés dans les écoles d'Orsay, autant d'occasions de découvrir le goût des aliments sans assaisonnement et d'acquérir des notions scientifiques avec plaisir.

La vidéo de présentation du projet

Un pôle de ressources pour l'éducation artistique et culturelle (PRÉAC) Arts du goût

Un pôle de ressources pour l'éducation artistique et culturelle (PRÉAC) Arts du goût a été mis en place par l'académie de la Réunion et vise à mettre en œuvre une action globale d'éveil sensoriel, incluant une formation à destination des enseignants et des ateliers pratiques auprès d'enfants et adolescents concernés par le surpoids et l'obésité. Cette démarche inclut une attention particulière à apporter à la formation des futurs enseignants, des étudiants à l'ÉSPÉ, des référents pédagogiques des musées et des personnels de santé des établissements scolaires.

  • 1re partie : formation « Les classes du goût » - Formation des enseignants volontaires à la mise en place de six séances d'éveil sensoriel au sein de leur classe pour l'année en cours.
  • 2e partie : éveil sensoriel - Séminaires d'éveil sensoriel à destination d'enfants et adolescents en surpoids ou obèses et de leurs familles, mais aussi d'acteurs associatifs et de professionnels issus du milieu médical et éducatif.
  • 3e partie : formation spécifique auprès des étudiants MEEF futurs enseignants et des enseignants stagiaires de l'ÉSPÉ.

Présentation du PRÉAC Arts du goût

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Un projet de lutte contre le gaspillage alimentaire au collège  Paul Emile Victor Mundolsheim, académie de Strasbourg, 2013-2014.

Projet  "Mangez des légumes avec les Cuisines Bras"

Un projet mis en place au collège de la Viadène - Académie de Toulouse pour les élèves de 6ème, en lien avec les programmes scolaires.
Lors d'une journée dédiée, le chef cuisinier Sébastien Bras vient avec un panier de produits frais, faire goûter des légumes crus et les présenter largement à ces 2 classes réunies. Puis suivent des ateliers cuisine et un repas.

Projet "sport, nutrition, santé"

Un projet du lycée Léonard de Vinci de Melun, Académie de Créteil

Les élèves de seconde Bac pro Gestion et Administration du lycée participent au projet "sport, nutrition, santé" conçu par leur professeure de prévention santé environnement et leur professeure d'éducation physique et sportive. L'objectif du projet est double : lutter contre la sédentarité des lycéens et s'approprier les principes d'une alimentation équilibrée.

En complément des cours d'éducation physique et sportive, les élèves sont accueillis tous les mardis après-midi du premier trimestre dans un établissement de fitness afin d'assister à des séances de sport animée par un coach. Le second trimestre est consacré à l'alimentation avec l'organisation d'une commission "Menus" et la constitution d'une association "défi vitaminée" pour la préparation de journées à thème et d'actions à destination de l'ensemble des élèves de l'établissement.

Le chef étoilé Thierry Marx s'est associé au projet afin de proposer, en co-animation avec le chef de la cantine scolaire, des séances d'initiation à la cuisine.

Mis à jour le 10 septembre 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent