Réforme de la scolarité obligatoire

Séminaire Comment la maltraitance et la bientraitance influencent le scolaire

3 juin 2019

Enregistrements audios et ressources du séminaire intitulé « Comment la maltraitance et la bientraitance influencent le scolaire », qui s'est déroulé à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis  le 3 juin 2019.

Présentation du séminaire

L'École contribue au développement de l'enfant, à sa réussite scolaire et bien sûr à la construction de sa santé physique et psychique. La bienveillance, comme posture déclinée en actes de bientraitance envers l'élève et en pratiques justes et respectueuses, favorise son bon développement. La maltraitance, définie comme tout acte ou comportement physique, verbal ou autre nuisant au bien-être, à l'épanouissement ou au développement de la personne, a des conséquences neurobiologiques et physiques, psychiatriques, relationnelles et scolaires. Bientraitance et maltraitance sont donc des déterminants majeurs du développement de l'enfant.

Une double approche à la fois individuelle auprès de chaque enfant, mais aussi collective, institutionnelle, est nécessaire pour comprendre et agir sur les enjeux du respect des besoins fondamentaux des élèves.

Le séminaire a permis d'aborder d'une part, toutes les formes de maltraitance à prendre en compte dans une politique de prévention globale, avec un focus sur la vulnérabilité scolaire et, d'autre part, différents types d'approches, démarches et gestes professionnels relevant de la bientraitance.

Enregistrements audios, supports d'accompagnement des conférences et de la table ronde

Le sens des besoins fondamentaux des élèves et leurs enjeux (Christophe Marsollier, inspecteur général de l'éducation nationale)

Le sens des besoins fondamentaux des élèves

Support de la conférence de Christophe Marsollier (pdf)

À lire aussi :

L'éthique relationnelle de l'enseignant, quels repères pour une relation pédagogique professionnelle ? Christophe Marsollier, inspecteur général de l'éducation nationale, lycée Diderot, 8 mars 2016

Les neurosciences affectives, sociales et cognitives / Une nouvelle façon de comprendre le développement de l'enfant (Christelle Gavory, neuropsychologue clinicienne)

Évaluation positive, discipline positive, justice restaurative, prise en compte des besoins particuliers (Table ronde)

Évaluation positive, discipline positive, justice restaurative, besoins particuliers

Animation : Miguel Toquet, chargé d'études, direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco)

Intervenant.e.s : Béatrice Sabaté, psychologue clinicienne, membre fondateur de l'association Discipline Positive France - Fabienne Serina-Karsky, docteure en sciences de l'éducation, chercheuse associée au CIRCEFT-Paris 9 et au LIRDEF-Montpellier, Université Paris 8 Vincennes-Saint-DenisAlain Bouhours, chef du bureau de la personnalisation des parcours, Dgesco

Ressources de la table ronde :

Accueillir et soutenir l'enfant vulnérable à l'école (Jean Chambry, pédopsychiatre, responsable du centre inter-hospitalier d'accueil permanent pour adolescents Paris-Rive droite)

Accueillir et soutenir l'enfant vulnérable à l'école'

Support de la conférence de Jean Chambry (pdf)

Ressources :

Synthèse des ateliers

Les ateliers, répartis en deux séries, ont abordé les thématiques suivantes :

  • Le besoin de sécurité
  • Le besoin de justice
  • Les besoins de reconnaissance et d'estime de soi
  • Le besoin d'écoute et d'expression
  • Le besoin d'appartenance

Ressources des ateliers :



Mis à jour le 29 août 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent