Piloter la mise en oeuvre du cadre de référence des compétences numériques

Tous les niveaux et tous les enseignements mobilisent des outils et des ressources numériques qui participent à la construction des compétences numériques. En complément des enseignements disciplinaires, la vie scolaire et le professeur documentaliste sont étroitement associés à cette construction à travers les actions menées dans et hors la classe.

Mis à jour : novembre 2020

Les enjeux de la mise en oeuvre du CRCN 

Le développement des compétences numériques s'inscrit dans un processus sur le long terme. Il nécessite de prendre en compte les acquis antérieurs, de construire une progressivité sur les cycles et les niveaux et de s'appuyer sur une démarche collégiale pour intégrer les usages et la construction de compétences numériques dans les démarches d'enseignement. Les différentes instances (conseil des maîtres, conseil de cycle, conseil école-collège, conseil pédagogique, commission numérique...) sont mobilisées afin de concevoir un parcours de formation intégré au projet d'école, d'établissement et/ou de réseau. Les équipes pédagogiques pourront s'appuyer sur le document d'accompagnement pour s'approprier les contenus et construire une culture commune au sein des écoles ou des établissements.

Les équipes des délégations régionales académiques pour le numérique éducatif (DRANE) et des délégations académiques pour le numérique éducatif (DANE) et les personnes ressources pour le numérique (enseignants référents pour les usages numériques du 1er degré, référents numériques du 2nd degré) pourront être mobilisées pour l'accompagnement des professeurs.

Une attention particulière est accordée aux actions mises en œuvre au cycle 3 et en particulier dans le cadre de la liaison école-collège.

À partir du cycle 4, il est possible de s'appuyer sur les outils Pix Orga pour développer une démarche de travail par compétences et un parcours d'apprentissage.

Au niveau académique, les collectivités territoriales et les différents partenaires sont associés à la réflexion afin de mettre en place un environnement de travail et un accompagnement propices à l'acquisition de ces compétences.

Évaluer les compétences numériques

Aux cycles 2 et 3

Aux cycles 2 et 3, il est nécessaire d'organiser le suivi des acquis en mobilisant les outils disponibles dans l'école ou l'établissement (livret scolaire unique, environnement numérique de travail, logiciel de gestion des compétences, portfolio). Une attention particulière sera portée à l'accessibilité de ces services.

Les niveaux de maîtrise des compétences numériques atteints, dans chacun des cinq domaines d'activité du cadre de référence des compétences numériques, par les élèves en classe de CM2 et en classe de sixième, sont inscrits dans le dernier bilan périodique du livret scolaire (arrêté du 30 août 2019).

L'inscription du niveau de maîtrise des compétences numériques a pour objectif d'informer les élèves et les parents du niveau atteint. En outre, ces éléments permettent aux enseignants de construire un parcours d'apprentissage prenant en compte les acquis antérieurs. Il convient de veiller à ce que les éléments indiqués soient compréhensibles par les familles, qu'il s'agisse des compétences ou des critères permettant de positionner l'élève. Il est important que l'appréciation constitue un encouragement et un soutien aux apprentissages. Les professeurs de 6e sont invités à prendre connaissance du dernier bilan périodique de CM2 afin d'identifier les acquis des élèves et de déterminer les stratégies d'enseignement les plus appropriées. Au collège, tout membre de l'équipe pédagogique peut a priori renseigner cette partie du livret scolaire unique (LSU) pour chaque élève. Le chef d'établissement veillera à ce que le conseil pédagogique propose un enseignant référent qui coordonnera cette mission.

Au cycle 4 et au lycée

À partir de la 5e, les élèves peuvent s'inscrire sur la plateforme Pix où ils disposent ainsi d'un suivi régulier de leurs acquis. Ils s'entraînent individuellement ou selon les campagnes définies par les professeurs.

La plateforme propose en effet à destination des enseignants un espace Pix Orga par établissement, conçu comme un tableau de bord au service du suivi pédagogique pour :

  • choisir des parcours de test adaptés aux objectifs de formation à travers des campagnes organisées par compétence ou par proximité disciplinaire et thématique ;
  • identifier et évaluer les compétences numériques des élèves avec un suivi en temps réel de leur participation (nombre d'élèves participants, taux d'avancement, nombre de parcours terminés...) ;
  • analyser les résultats en les visualisant à l'aide d'un tableau de bord (le taux de réussite et d'échec sur chaque question, sur chaque compétence, à l'échelle individuelle ou collective...) ;
  • identifier les besoins prioritaires de formation, individuels et collectifs.

Des exemples de protocoles de mise en œuvre du cadre de référence et de la certification sont disponibles sur l'espace collaboratif Pix.

Organiser la certification

Les collèges et lycées publics et privés sous contrat opèrent la passation de la certification pour les élèves de fin de cycle 4 et de cycle terminal (arrêté du 30 août 2019). Tout autre public doit être orienté vers un centre de certification Pix agréé. Tous les collèges et lycées sont considérés comme des établissements agréés pour faire passer la certification.

L'élève doit avoir au préalable constitué son profil de compétences numériques sur la plateforme Pix en obtenant a minima un niveau 1 (niveau maximum = niveau 8) sur cinq compétences du référentiel (nombre maximum = 16 compétences). Aucun autre niveau préalable de certification, de diplôme ou de formation n'est exigé.

Il est indispensable de veiller à ce que tous les élèves se créent un compte Pix. Soit l'élève s'est déjà créé un compte personnel, soit il le crée automatiquement lors de sa première connexion à une campagne PIX Orga en indiquant son nom, son prénom et sa date de naissance.

Le test de certification est généré de façon spécifique à chaque candidat. Il a pour but de vérifier la sincérité du profil de compétences Pix que le candidat a obtenu au préalable en passant les tests de positionnement librement sur son compte Pix.

La durée officielle de passation du test de certification est de 2 heures. Elle pourra être réduite en fonction des avancées technologiques de Pix. Les épreuves sont divisées en :

  • 1h45 pour la passation du test à proprement parler ;
  • 15 mn pour l'accueil, les procédures de vérification d'identité et la sortie.

Si un candidat bénéficie de conditions aménagées liées à un handicap, il en sera tenu compte suivant la réglementation en vigueur (bulletin officiel et dossier INSHEA). Plus particulièrement pour cette certification de compétences numériques, le candidat dont le handicap nécessite un dispositif matériel et logiciel spécifique pourra en bénéficier.

Les établissements scolaires organisent la certification conformément à la circulaire d'application (lien à venir) et au cahier des charges des centres de certification Pix relevant de l'enseignement scolaire, disponible sur  l'espace collaboratif Pix.Un cahier des charges défini par Pix précise les conditions matérielles requises pour la certification, concernant notamment les postes informatiques additionnels (un pour 20 candidats), la configuration minimale des ordinateurs ou encore l'accès au réseau. Ce cahier des charges est disponible auprès des ambassadeurs Pix académiques.

La certification Pix fait l'objet d'une inscription dans le livret scolaire unique (fin de cycle 4) ou le livret scolaire du lycéen (fin de cycle terminal), afin d'attester du niveau de maîtrise atteint par les élèves. Elle n'a pas d'incidence sur l'obtention du diplôme national du brevet ni du baccalauréat.