Questions / réponses : devenir assistant maternel

Mis à jour : novembre 2020

Un assistant maternel  apour mission de s'occuper de jeunes enfants à son domicile.Afin d'obtenir un agrément du conseil général, les futurs assistants maternels doivent suivre une formation de 120 heures.  S'ils ont le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance, ils sont dispensés d'une grande partie de cette formation.

Quelle est la durée de la formation des assistants maternels ?

La formation des assistants maternels, organisée et financée par le département (Conseil général), a une durée de 120 heures. Pour obtenir le renouvellement de son agrément, l'assistant maternel doit justifier de l'obtention de l'unité et l'unité 3 du CAP Accompagnant éducatif petite enfance.

Organisation et contenu de la formation

Les éléments sont définis dans le décret no 2018-903 du 23 octobre 2018 relatif à la formation et au renouvellement d'agrément des assistants maternels

Un assistant maternel peut-il obtenir la totalité du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance par la validation des acquis de l'expérience ?

Oui, un assistant maternel expérimenté (une année d'expérience professionnelle) peut se voir décerner le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance intégralement si les compétences qui caractérisent la prise en charge des enfants sont bien maîtrisées et si le jury considère que la personne est apte à prendre en charge tout enfant, quel que soit le lieu d'exercice.

Est-il possible qu'un assistant maternel obtienne la totalité du CAP Accompagnant Educatif Petite enfance par la VAE alors qu'il n'a pas d'expérience en structure collective ?

Oui, un assistant maternel non permanent peut se voir attribuer la totalité du diplôme même s'il n'a généralement pas d'expérience en structure collective. Aucune obligation n'est faite aux assistants maternels d'en avoir une. C'est au jury de décider si les compétences mises en évidence par le dossier VAE, compétences acquises en dehors d'établissements accueillant de jeunes enfants, permettront la tranférabilté des compétences et l'adaptation en structure collective.

Avoir élevé ses propres enfants donne-t-il des droits qui dispenseraient de la formation ou du CAP ?

Non, le fait d'avoir élevé ses propres enfants ne donne aucun droit au titre de la validation des acquis pour l'obtention du CAP.