Continuité pédagogique pour les élèves allophones

L'école à la maison peut être d'une complexité particulière pour beaucoup de familles nouvellement arrivées en France qui ne maîtrisent pas ou maîtrisent peu la langue française. L'ensemble des équipes pédagogiques sont mobilisées afin de conserver le lien avec les familles et d'éviter un retard ou un décrochage scolaire des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA).

Mis à jour : avril 2021

Continuité pédagogique des EANA

La mise en œuvre de la continuité pédagogique pour les EANA suit les mêmes principes que pour tous les autres élèves.

Ils doivent bénéficier d'un suivi du professeur de leur classe ordinaire pour le 1er degré ou du professeur principal de leur classe d'inclusion pour le second degré.

Leur niveau de français ne leur permettant cependant pas d'être autonomes pour suivre efficacement l'intégralité des enseignements, le suivi en Français Langue Seconde (FLS) est indispensable et doit être organisé par le professeur en charge de cet enseignement.

Le professeur de FLS a un contact privilégié avec ses élèves allophones et peut mettre en place un suivi personnalisé et adapté à la fois à leur niveau de langue et à leur niveau scolaire.

En coordination avec les professeurs principaux, il peut établir un cadre régulier de communication avec ses élèves, en utilisant exclusivement les outils de communication numériques et téléphoniques quand les conditions le permettent.

Tous les CASNAV ont élaboré et mis en ligne sur leurs sites des outils et ressources pédagogiques FLE/FLS disponibles numériquement, à l'attention des professeurs de FLS, mais aussi des professeurs de classe ordinaire qui suivent des EANA dans leur classe.

Consultez l'annuaire des CASNAV sur éduscol.

Ressources audio et audiovisuelles

Une attention particulière est portée aux compétences orales en encourageant les élèves à regarder et écouter des documents audio et audiovisuels et à renvoyer des enregistrements audio numériques à leurs professeurs lorsque cela est possible.

Dans le cadre du dispositif « Nation apprenante », les sites TV5 monde et RFI ont, par exemple, consacré des onglets spécifiquement dédiés aux élèves allophones :

Les élèves confrontés à des difficultés matérielles (défaut de connexion internet, défaut d'équipement, maîtrise insuffisante des outils numériques), pourront bénéficier des aménagements indiqués dans la fiche Sur quel accompagnement s'appuyer pour mettre en oeuvre la continuité pédagogique. Les échanges téléphoniques avec leurs professeurs, ou entre élèves, seront particulièrement favorisés dans ce cas de figure.

Communiquer avec les familles allophones

Le site du CASNAV-CAREP de Nancy-Metz propose des traductions de la fiche explicative parents de la continuité pédagogique.

Lorsque le dispositif Ouvrir l'école aux parents pour la réussite des enfants (OEPRE) existe dans l'école ou l'établissement, le professeur ou le formateur de cet atelier, s'il est disponible et volontaire, peut soutenir et accompagner efficacement l'équipe éducative pour conserver le lien avec la famille. Il pourra rassurer les parents, leur rappeler les consignes de confinement et leur préciser leur rôle dans le suivi scolaire de leurs enfants. Il reste cependant attentif à ne pas se substituer aux équipes enseignantes pour assurer la continuité pédagogique des élèves.