Conservation des notes au baccalauréat général et technologique

Mis à jour : novembre 2020

Les candidats qui échouent au baccalauréat général et technologique et souhaitent le repasser peuvent demander à bénéficier de la conservation de leurs notes égales ou supérieures à 10 sur 20, pendant les cinq sessions qui suivent leur présentation à l'examen.

Cette possibilité existe depuis la session 2016. Elle demeure valable dans le cadre de la réforme du baccalauréat général et technologique. Des dispositions spécifiques ont été prévues pour les candidats qui ont passé l'examen jusqu'à la session 2020 et qui repassent l'examen dans le cadre rénové.

La conservation des notes des épreuves terminales et des notes de contrôle continu

Candidats ayant échoué au baccalauréat général ou technologique avant 2021 et représentant l'examen à compter de la session 2021

Après un échec au baccalauréat, les candidats peuvent demander à conserver le bénéfice des notes égales ou supérieures à 10 sur 20 qu'ils ont obtenues aux épreuves terminales du premier groupe. Cette possibilité leur est offerte dans la limite des cinq sessions qui suivent la première session à laquelle ils se sont présentés. Ils ne subissent alors que les autres épreuves.

Lorsque les candidats renoncent à demander cette conservation de notes, ce renoncement est définitif et, dans ce cas, seules les notes obtenues ultérieurement sont prises en compte pour l'attribution du diplôme.

Baccalauréat de la voie générale

Les candidats au baccalauréat général peuvent demander à conserver les notes qu'ils ont obtenues à condition que ces notes portent sur un enseignement figurant dans le tableau d'équivalences ci-dessous. Lorsque les candidats renoncent à demander cette conservation de notes, ce renoncement est définitif et, dans ce cas, seules les notes obtenues ultérieurement sont prises en compte pour l'attribution du diplôme.

Consultez le tableau d'équivalence pour la voie générale

Baccalauréat de la voie technologique

Les candidats au baccalauréat technologique peuvent demander à conserver les notes qu'ils ont obtenues à condition que ces notes portent sur un enseignement figurant dans le tableau d'équivalences ci-dessous. Lorsque les candidats renoncent à demander cette conservation de notes, ce renoncement est définitif et, dans ce cas, seules les notes obtenues ultérieurement sont prises en compte pour l'attribution du diplôme.

Consultez le tableau d'équivalence pour la voie technologique

Pour tous les candidats ayant échoué avant 2021, quelle que soit la voie ou la série

La note de l'épreuve facultative obtenue, le cas échéant, avant la session 2021 de l'examen ne peut pas être conservée. Les candidats sont dispensés des évaluations communes de la classe de première : seuls leurs résultats aux évaluations communes de la classe de terminale sont pris en compte au titre du contrôle continu.

Candidats échouant pour la première fois à compter de la session 2021 du baccalauréat général ou technologique

À compter de la session 2021, après un échec au baccalauréat, les candidats peuvent demander à conserver le bénéfice des notes égales ou supérieures à 10 sur 20 qu'ils ont obtenues aux épreuves terminales du premier groupe. Cette possibilité leur est offerte dans la limite des cinq sessions qui suivent la première session à laquelle ils se sont présentés. Ils ne subissent alors que les autres épreuves. Lorsque les candidats renoncent à demander cette conservation de notes, ce renoncement est définitif et, dans ce cas, seules les notes obtenues ultérieurement sont prises en compte pour l'attribution du diplôme. En cas de redoublement de la classe de terminale ou d'interruption de la scolarité après un échec à l'examen (maximum d'un an), les candidats conservent les notes de contrôle continu (notes de bulletins et évaluations communes) acquises durant l'année de la classe de première de la session précédente. Au-delà de ce délai d'une année, les notes de contrôle continu de la classe de première ne sont pas conservées et seules les notes obtenues en classe de terminale sont prises en compte au titre du contrôle continu. Les notes de contrôle continu de la classe de terminale ne sont pas conservées :

  • Pour les élèves redoublant leur classe de terminale, les notes de contrôle continu de la classe de terminale sont celles qu'ils obtiennent en classe de terminale en tant que redoublants.
  • Pour les élèves qui n'ont pas souhaité redoubler leur classe de terminale et ont interrompu leur scolarité après leur échec au baccalauréat, la note de contrôle continu de la classe de terminale est la note moyenne qu'ils obtiennent à l'issue des évaluations ponctuelles de la classe de terminale.

La possibilité de préparer une nouvelle fois le baccalauréat dans le même lycée

Depuis 2016, les élèves ayant échoué aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, BT, BTS, CAP) sont autorisés à les préparer à nouveau dans l'établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés.

Tout élève ayant échoué à l'examen se voit offrir, à la rentrée scolaire qui suit cet échec, le droit à une nouvelle préparation de cet examen dans l'établissement dont il est issu. Ce droit s'exerce l'année qui suit immédiatement l'échec et une seule fois.

Cette disposition s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire et contre les sorties sans diplôme du système éducatif. Le droit de conserver les notes égales ou supérieures à 10 sur 20 et le droit au redoublement dans l'établissement d'origine sécurisent le parcours des élèves vers la certification et préservent toutes leurs chances quant à la poursuite d'études.

Elle est prévue par le décret n° 2015-1351 du 26 octobre 2015 modifiant les dispositions du code de l'éducation relatives à la préparation aux examens des voies générale, professionnelle et technologique des lycées et à la délivrance du baccalauréat 

À consulter

Les aménagements d'examens pour les élèves en situation de handicap

Sujets zéro et spécimens pour le baccalauréat 2021