Suivez-nous
Formation professionnelle continue

Echange franco-allemand d'enseignants du premier degré

Ce programme s'inscrit dans la politique menée par le ministère de l'éducation nationale en faveur du développement et de la diversification des langues vivantes à l'école et de l'ouverture internationale des écoles.

Objectifs du programme d'échange

Ce programme d'échange franco-allemand d'enseignants du premier degré exclusivement a pour objectif :

  • le perfectionnement linguistique et interculturel des instituteurs et des professeurs des écoles titulaires motivés pour assurer, à leur retour en France, un enseignement de la langue allemande ;
  • de faire bénéficier les élèves français d'un enseignement assuré par des enseignants allemands ;
  • de contribuer au développement de l'enseignement de la langue et de la culture françaises en Allemagne ;
  • de renforcer l'ouverture de l'école sur l'Europe et le monde ;
  • de créer des conditions favorables à la mobilité des élèves et des enseignants ;
  • de contribuer à la formation professionnelle tout au long de la vie.

Traitement des candidatures

Peuvent candidater les enseignants, titulaires du premier degré ou en voie de titularisation, de l'enseignement public. La maîtrise des connaissances de base de la langue allemande est souhaitable.

  • Avant le 10 janvier 2014 : transmission du dossier de candidature, par la voie hiérarchique, à l'inspection académique du département dont relève l'enseignant.
  • Fin avril 2014 : la liste des enseignants allemands affectés en France et des enseignants français affectés en Allemagne est arrêtée par la commission binationale de répartition franco-allemande, qui réunit les représentants des Länder et les responsables du ministère de l'éducation nationale.
  • Fin mai 2014 : un séminaire de contact est organisé par l'Office Franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) pour permettre la rencontre des candidats retenus avec les autorités compétentes des pays partenaires, en présence des enseignants français et allemands déjà en poste. La participation des candidats retenus à un séminaire de contact est obligatoire.
  • Août 2014 : deux stages obligatoires, linguistique et pédagogique, sont organisés en Allemagne par l'OFAJ pour les nouveaux enseignants français et allemands, en fonction de leur niveau de langue.. Leur durée cumulée est de 2 semaines. 
  • Janvier 2015 : participation obligatoire des enseignants français et allemands au bilan d'étape organisé par l'OFAJ.
  • Fin avril 2015 : envoi par les enseignants en poste d'un rapport d'activité.

Informations et démarches - année 2014-2015

Position et rémunération des enseignants français

  • Un échange n'est pas un détachement. Les enseignants restent en position d'activité et rémunérés sur les postes dont ils sont titulaires. Leur poste n'étant pas déclaré vacant, tout enseignant doit, au terme de l'échange, regagner son poste en France. Les enseignants signent l'engagement de contribuer, à leur retour, au développement de l'enseignement de l'allemand dans leur département.
  • Le versement des bonifications indiciaires liées à l'exercice de certaines fonctions est interrompu pendant l'année scolaire de l'échange. Pour l'ensemble de cette année scolaire, les enseignants bénéficient de l'indemnité représentative de frais d'expatriation temporaire destinée à compenser forfaitairement les frais de voyage et de logement.
  • Les enseignants assurent un service identique à celui de leur homologue dans le pays concerné et relèvent des autorités scolaires locales. Ils peuvent être amenés à intervenir dans plusieurs écoles.
  • Après un temps d'adaptation, des activités complémentaires à celles d'enseignant de la langue française peuvent leur être confiées : formation en français des enseignants allemands, élaboration de matériel pédagogique, ou encore participation à un enseignement dans une autre discipline : éducation physique et sportive, éducation musicale ou éducation artistique, intervention dans des écoles maternelles/Kindergärten.
  • Avant la fin de leur séjour en Allemagne, les enseignants doivent remettre un rapport d'activité à la direction générale de l'enseignement scolaire (bureau de la formation des enseignants) et à l'inspecteur de l'éducation nationale, chargé de leur circonscription dont ils dépendent.

Accueil des enseignants allemands

  • L'enseignant allemand n'est pas un assistant de langue, c'est un professeur des écoles titulaire. Son service comporte donc le même nombre d'heures d'enseignement que celui d'un enseignant français, éventuellement diminué du temps de déplacement d'une école à l'autre. Il enseigne exclusivement sa langue maternelle.
  • Un nombre limité de classes lui est attribué dans des écoles pas trop distantes les unes des autres. Il est à noter que les académies de Nancy- Metz et de Strasbourg peuvent proposer un service dans une seule école du fait de la spécificité des classes binationales ou biculturelles.
  • Il est accompagné par un professeur tuteur et bénéficie d'une période d'observation d'au moins deux semaines avant de commencer ses cours, pour se familiariser avec le système scolaire français et les méthodes d'enseignement.
  • Il peut rédiger une appréciation sur les bulletins scolaires, quant à la participation et les progrès des élèves, et participe aux conseils de classe et aux réunions de parents d'élèves.
  • Par ailleurs, un budget lui est alloué, destiné à l'achat de livres et fournitures pour les cours.

 

Mis à jour le 28 octobre 2013
Partager cet article