Etudier un champ lexical, la peur, en 4e

(travail réalisé par marie.haeffeli@ac-lyon.fr dans le cadre de l'action spécifique Utiliser les cartes heuristiques en pédagogie)
Contexte
  • Séquence consacrée au fantastique, avec une classe de 4ème.
  • Séance autour du champ lexical de la peur, après un rappel de quelques notions indispensables à l'étude du vocabulaire : champ lexical, famille de mots, radical, préfixe, suffixe etc.
Objectifs
  • Enrichir le vocabulaire concernant l'expression de la peur.
  • Savoir apprécier les nuances entre les différents termes.
  • Connaître les racines latines des différentes familles de mots, pour mieux en comprendre le sens.
Dispositif
La classe
Méthode
Durée
Elèves de 4ème, classe entière
Travail individuel à la maison dans un premier temps, travail collectif dans un second temps
3h
Documents produits

Une carte autour du "vocabulaire de la peur". [Carte réalisée avec deux logiciels :

- Freemind : PDF - format natif ,

- Carte réalisée avec Map It! : ici au format PDF - ici au format natif (à télécharger seulement si vous disposez du logiciel)]

Démarche
Etape 1 : observation et recherche

Les élèves sont invités à relever tous les termes et expressions appartenant au champ lexical de la peur dans deux nouvelles qui ont été étudiées (Le veston ensorcelé, Buzzati et La photographie, Sternberg).

Le relevé ("terrorisé" - " épouvante" - "inquiétude" - "effroi" - "donner froid dans le dos" - "trembler") est mis au tableau et commenté par les élèves, qui remarquent la variété des termes (présence de différents radicaux), et la différence d'intensité (inquiet < terrorisé).

Les expressions et termes décrivant les effets de la peur sont mis de côté, dans un souci de clarté.

Le professeur propose alors un début de carte heuristique en notant au milieu du tableau le mot « Peur », et en disposant à droite les termes qui caractérisent une peur de plus grande intensité, et à gauche les autres.

Il propose ensuite aux élèves de compléter cette carte chez eux : il s'agit d'une part d'étoffer les branches existantes à l'aide de mots de la même famille, et d'autre part de rajouter de nouvelles branches.

Etape 2 : mise en commun et élaboration de la carte définitive

A la séance suivante, les élèves sont invités à tour de rôle à présenter leur carte. Le professeur ajoute au fur et à mesure les termes proposés autour des branches centrales, qui sont fournies par l'étymologie latine à l'origine de la plupart des familles de mots trouvées par les élèves.

Les différences d'intensité entre les familles de mots définissent la position des branches autour du noyau.

Les élèves sont invités à compléter leur carte, mais reçoivent au cours suivant une carte élaborée à l'aide d'un logiciel de mind mapping, car celle-ci est très fournie.

en cliquant sur la vignette on obtiendra la carte au format pdf, et ici format natif en Mapit

Etape 3 : restitution et réinvestissement

Lors de la 3ème séance, les élèves sont invités à relire la carte, et à se l'approprier en la personnalisant (souligner, colorier, encadrer, entourer, illustrer etc.)

Des exercices sont ensuite proposés, que les élèves ont à faire sans la carte. Au moment de la correction, le professeur incite les élèves à utiliser les particularités de la carte pour réactiver son contenu :
« Quelle est la couleur utilisée pour la branche X ? »
« Où se place ce mot, à gauche ou à droite ? » etc.

Intérêt

La carte présente un très grand nombre d'informations de manière claire et structurée ; son utilisation permet notamment :
- de souligner les différences d'intensité entre les termes (grâce au positionnement gauche/droite, et, le cas échéant, grâce aux illustrations),
- de mettre en valeur la racine commune de certaines familles de mots (frayeur effroi / épouvante peur), grâce aux « nuages » de couleurs,
- de regrouper les termes qui appartiennent au registre familier, grâce à une flèche.

Enfin, la mémorisation et la restitution du vocabulaire sont facilitées par la personnalisation de la carte par chaque élève.

Prolongement

La même méthode peut être utilisée pour travailler sur n'importe quel champ lexical.