Éduscol
Accueil    Actualités    Une ressource : Le projet HyperApollinaire de l’Observatoire de la vie littéraire

Actualités

Une ressource : Le projet HyperApollinaire de l’Observatoire de la vie littéraire

La fouille des textes pour comprendre la création d’une figure de l’auteur.

Le projet HyperApollinaire, qui associe la numérisation des textes d’Apollinaire tombés dans le domaine public, la genèse des textes, l’annotation philologique et critique, opère donc un retour critique sur la construction de l’auteur et de son œuvre, et sur les phases et la cartographie de sa valorisation. Il est mené par l’Observatoire de la vie littéraire (OBVIL).

L’HyperApollinaire offre au lecteur le corpus d’Apollinaire objectivé selon un ordre chronologique. La présentation n’est ni générique, ni exclusivement soumise à une logique de recueils, authentiques ou artificiels. Le projet casse donc les recueils Il y a et Le Guetteur mélancolique, pour replacer chaque pièce, poème, critique, prose, théâtre, à sa date de publication. Cette durée de l’œuvre, non finalisée, rend par exemple accessible un poème, dans ses divers états publiés, ponctué, non ponctué, complété grâce à la magie d’un lien de son ou ses états manuscrits. Les Méditations esthétiques sont lisibles dans la suite des publications sur l’art qui débute quelque huit années avant leur publication.

L’HyperApollinaire offre aussi au lecteur, la plus large des annotations, afin de donner une dimension nouvelle à la contextualisation à la fois interne et externe des œuvres.

Un entretien avec Didier Alexandre en précise les objectifs. Le directeur du Laboratoire d’excellence OBVIL interviendra lors de la seconde journée du Rendez-vous des Lettres.

Publié le 31.10.2016

Retour aux articles