Suivez-nous
École élémentaire

Présentation de l'école élémentaire

L'école élémentaire accueille les élèves de 6 à 11 ans sur 5 niveaux de classes : le cours préparatoire, le cours élémentaire 1ère année, le cours élémentaire 2ème année, le cours moyen 1ère année  et le cours moyen 2ème année. Elle constitue le début de la scolarité obligatoire.

La formation dispensée dans les écoles élémentaires (...) assure l'acquisition des instruments fondamentaux de la connaissance : expression orale et écrite, lecture, calcul et résolution de problèmes ; elle suscite le développement de l'intelligence, de la sensibilité artistique, des aptitudes manuelles, physiques et sportives. Elle dispense les éléments d'une culture historique, géographique, scientifique et technique. Elle offre une éducation aux arts visuels et aux arts musicaux. Elle assure l'enseignement d'une langue vivante étrangère et peut comporter une initiation à la diversité linguistique. Elle contribue également à la compréhension et à un usage autonome et responsable des médias, notamment numériques. Elle assure l'acquisition et la compréhension de l'exigence du respect de la personne, de ses origines et de ses différences. Elle transmet également l'exigence du respect des droits de l'enfant et de l'égalité entre les femmes et les hommes. Elle assure conjointement avec la famille l'éducation morale et civique qui comprend, pour permettre l'exercice de la citoyenneté, l'apprentissage des valeurs et symboles de la République et de l'Union européenne, notamment de l'hymne national et de son histoire."

Article L321-3 du code de l'éducation modifié

Le temps d'enseignement

Les horaires hebdomadaires de l'école élémentaire sont répartis sur 24 heures. Les horaires affectés aux différents domaines disciplinaires sont précisés dans l'arrêté du 9 juin 2008. Une large place est faite au français (10 heures au cycle 2, 8 heures au cycle 3). L'année scolaire compte 864 heures d'enseignement.

Voir également  "Réforme des rythmes scolaires : organisation du temps scolaire dans le premier degré"

Les cycles d'enseignement

Les cinq années scolaires sont actuellement réparties en deux cycles :

  • le cycle des apprentissages fondamentaux (ou cycle 2, cours préparatoire et cours élémentaire 1)
  • le cycle des approfondissements (ou cycle 3,  cours élémentaire 2, cours moyen 1 et cours moyen 2).

L'organisation par cycles d'enseignement permet de prendre en compte la progressivité des apprentissages et les besoins des élèves pour les accompagner dans l'acquisition des compétences. Il s'agit d'amener tous les élèves, à la fin du CE1, à la maîtrise des compétences de base en français et en mathématiques, et,  en fin d'école élémentaire, à la maîtrise des instruments fondamentaux de la connaissance indispensables à la poursuite de la scolarité au collège dans des conditions favorables à la réussite de chacun.

L'organisation des cycles va être progressivement modifiée.

Le nombre et la durée des cycles tout au long de la scolarité obligatoire ont été redéfinis. L'école maternelle constituera à la rentrée 2014, un cycle à part entière. La création d'un cycle associant les deux dernières classes de l'école élémentaire et la classe de sixième doit favoriser une meilleure continuité pédagogique entre l'école et le collège.
Décret n° 2013-682 du 24 juillet 2013 relatif aux cycles d'enseignement

Les programmes d'enseignement

Les programmes nationaux sont structurés par grands domaines d'enseignement et permettent l'organisation d'activités interdisciplinaires ou transversales. Ils proposent des progressions annuelles en français et en mathématiques, et également depuis janvier 2011 pour les autres domaines disciplinaires. La maîtrise de la langue française et des premiers éléments de mathématiques sont les objectifs prioritaires de l'école élémentaire.

Au cycle 2 (apprentissages fondamentaux) apparaissent les langues étrangères ou régionales, les mathématiques, les activités de découverte du monde, l'éducation artistique (arts visuels et éducation musicale), l'éducation physique et sportive, l'instruction civique et morale.

Au cycle 3, les approches disciplinaires se font plus précises, littérature, histoire et géographie, sciences expérimentales et technologie. Les technologies de l'information et de la communication sont des outils au service des apprentissages des élèves. Elles sont utilisées dans les différents domaines d'enseignement.  Leur appropriation et leur maîtrise conduira les élèves au premier niveau du Brevet informatique et internet (B2i école).

De même que la réflexion et le sens de l'observation, le goût de l'expérimentation et la sensibilité, les capacités motrices et l'imagination créatrice sont développées.

Tous les enseignements contribuent à l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Socle commun

Les programmes d'enseignement vont être redéfinis en articulation avec le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture annoncé par la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013.
Le Conseil supérieur des programmes (CSP), installé le 10 octobre 2013 par le ministre, formulera des propositions sur le contenu du socle et des programmes scolaires, en veillant à leur cohérence et à leur articulation.
En savoir plus sur le CSP
Mis à jour le 21 octobre 2013
Partager cet article
fermer suivant précédent