Travaux académiques mutualisés (TraAM) 2012-2014 année 1

La thématique pour la période 2012-2014 est Dire et écrire en histoire et en géographie au collège, au Lycée et au Lycée Professionnel.

Visuel TraAM

"Ces travaux ont pour objectif

  • de proposer aux académies, en relation avec l'IGEN, des thèmes de travail communs dans le cadre du développement des usages et de la généralisation de l’intégration des TICE. Ces thèmes se déroulent sur un an (éventuellement renouvelable).
  • de permettre de mieux faire connaître les travaux académiques.

Ils doivent conduire à la production, au-delà des scénarios pédagogiques, de travaux de réflexion pédagogique et de synthèse sur les plus-values pour les apprentissages. Ils doivent donner lieu à des publications accessibles aux non spécialistes dans le cadre de la généralisation des usages."

source : Cahier des charges 2012-2013 TraAM

Thématique

La thématique pour l'année 2012-2013 est  Dire et écrire en histoire et en géographie au collège, au Lycée et au Lycée Professionnel. Que ce soit dans les situations pédagogiques de travail individuel ou collaboratif, de travail autonome, guidé, les TraAM seront l’occasion de tester la pertinence de démarches pédagogiques et de ressources, de services, d’outils associés.

Pour le contexte, on réfléchira à la progressivité de la construction du récit du collège au lycée/ lycée Lycée Professionnel dans le cadre de la mise en place des nouveaux programmes notamment. Précisons que parmi les attendus, les équipes devront participer à l’analyse de ressources et services.

Les équipes académiques

Huit académies ont été sélectionnées cette année pour produire des scénarios pédagogiques dans le cadre des TraAM.
 

Académie Professeur référent
Amiens Arnaud DETOT
Caen Nicolas CORDRAY
Nancy-Metz Eric FONTE
Nice Nicole BOSSE-PLATIERE
Orléans-Tours Eric FARDEL
Paris Nathalie RODALLEC
Reims Christine GALOPEAU DE ALMEIDA
Toulouse Florian NICOLAS

Les académies ont constitué des binômes et trinômes afin de tester les productions des académies partenaires ou d’apporter un regard croisé sur les productions.

Une première réunion de cadrage et de présentation des projets a eu lieu à Paris le 15 octobre 2012 au ministère de l'Éducation nationale. En février, les Journées des Interlocuteurs académiques Tice ont accueilli les professeurs référents et ont été l'occasion de présenter des productions TraAM abouties. Des réunions à distance (20/12/12, 23/01/13, 10/04/13) ont permis de faire le point sur l'avancement des projets. Enfin, les équipes académiques ont utilisé la plate forme d'échange collaborative Pléiade offrant messagerie et partage de documents.

Les bilans académiques

 Au terme de cette année scolaire, chaque professeur référent a réalisé un bilan rendant compte des travaux mutualisés. Ce document est consultable sur les sites académiques. Le sommaire est le suivant :

  1. La thématique TraAM
  2. Composition, organisation et productions de l'équipe TraAM.
  1. Présentation synthétique des travaux entrepris
  2. Tests réalisés
  1. Les apports des tice

 

Académie d'Amiens Amiens Académie de Caen Caen
Académie de Nancy-Metz Nancy--Metz
Académie de Nice Nice
Académie Orléans-Tours Orléans-Tours Académie de Paris Paris
Académie de Reims Reims Académie de Toulouse Toulouse

 

Les productions académiques

Les productions ont été mises en ligne sur les sites académiques.  Les liens sont proposés selon les niveaux. Cependant, les démarches proposées sont souvent transposables à l'ensemble des niveaux.

.:: Sixième

En quoi les outils numériques permettent-ils de faciliter l'apprentissage de la méthodologie de l'exposé écrit et oral en classe de sixième ?
académie d'Amiens - Arnaud DETOT
Créer des fichiers KMZ pour repérer et présenter les études de cas du programme de géographie en 6ème.
académie de Caen - Rodolphe BONDIGUEL
Les savants grecs. [en ligne prochainement]
académie de Nice- Nicole BOSSE-PLATIERE
Rédiger un exposé , en classe de sixième, afin de présenter en classe un personnage.
académie d'Orléans-Tours - Gaëlle GAVALDA
La répartition de la population en Asie du Sud Est
académie de Reims - Stéphane KLEIN
Enregistrer une leçon permet-il de faciliter l’apprentissage ?
académie de Toulouse - Jean-François BIROT

.:: Cinquième

Utiliser les tablettes tactiles pour réaliser des comptes rendus multimédia sur un projet de développement durable.
académie de Caen -Nicolas CORDRAY
Utiliser les tablettes tactiles pour réaliser des comptes rendus multimédia sur la vie des paysans et des seigneurs au XVème siècle.
académie de Caen - Nicolas CORDRAY
Travailler l’Histoire des Arts avec Google doc en 5ème . Le sacre de Charles VII.
académie de Caen - Véronique LORME
Utiliser Google doc pour organiser une joute argumentaire en 5ème sur l’Amazonie débouchant sur l’écriture d’une synthèse commune.
académie de Caen - Denis SESTIER
Paysans et seigneurs, le territoire d'une seigneurie
académie de Nancy-Metz - Vincent CAVAILLET
Les très riches heures du Duc de Berry. [en ligne prochainement]
académie de Nice- Nicole BOSSE-PLATIERE
Regards sur l'Afrique. [en ligne prochainement]
académie de Nice -Juliette LASSALLE

.:: Quatrième

Les petits sons de la Révolution. Proposer aux élèves de présenter les temps forts de la révolution en 4ème par le biais de reportages radio.
académie de Caen - Rodolphe BONDIGUEL, Denis SESTIER
Les gazettes de la Révolution : travailler la Révolution en 4ème en plaçant les élèves en position de rédacteurs de gazettes d’opinions variées hébergées sur un blog.
académie de Caen - Sébastien PEIGNE
Les activités et le réseau d'une grande compagnie de transport maritime
académie de Nancy-Metz - Vincent CAVAILLET
Ecriture collaborative : raconter un événement de la Révolution
académie de Reims - Jérôme DORILLEAU
Les repères en Images
académie de Reims - Christine GALOPEAU DE ALMEIDA
Le trajet d’un produit de consommation
académie de Reims - Stéphane KLEIN
Les traites négrières et l’esclavage
académie de Toulouse - Aurélie BLANCHARD-MONROZIES

.:: Troisième

Placer les élèves en situation d’écriture collaborative sur la guerre froide en 3ème.
académie de Caen - Caroline REGNAULT
L’Allemagne nazie
académie de Nancy-Metz - Etienne LOGIE
Mutation d’une grande entreprise
académie de Nancy-Metz - Adeline BOUCHELET

Rédiger, enregistrer et diffuser une chronique webradio, à l'occasion d'une sortie scolaire.
académie d'Orléans-Tours - Céline LEFEVRE
Le plateau de Saclay : un enjeu d’aménagement du territoire régional.
Dire et écrire avec les TIC pour comprendre et présenter un enjeu d’aménagement.
académie de Paris - Jean-Luc KHARITONNOFF

Le numérique et l'entraînement à l'oral d'Histoire des Arts en 3e.
Dire et écrire avec les TIC pour s'entraîner en cours d'Histoire à l'oral d’histoire des arts du Brevet.
académie de Paris - Franck ROLLAND
Les repères en Images
académie de Reims - Christine GALOPEAU DE ALMEIDA
Réfléchir sur la longueur et la structuration d’une réponse longue
académie de Toulouse - Fabien VERGEZ

 

.:: Seconde

:: Générale & Technologique

Rédiger à distance un diaporama collaboratif comme support d'un exposé.
académie d'Orléans-Tours - Eric FARDEL
Elaborer une fiche de révision multi-supports
académie de Reims - Guillaume JARYNSKI, Agnès JUNG-ARESCALDINO
Lecture et analyse d'une carte
académie de Reims - Guillaume JARYNSKI, Agnès JUNG-ARESCALDINO
De l'écrit à la production graphique.
académie de Reims - Eric CAZAUBON
Lecture et analyse d'un plan de ville du Moyen-Age
académie de Reims - Eric CAZAUBON
La gazette de Matisse
académie de Toulouse - Thierry BONNAFOUS

 

:: Bac professionnel

Construire, faire évoluer et transmettre le récit grâce aux outils d’écriture collaborative en 2nde et 1ère bac pro.
académie de Caen - Emmanuelle GRIFFON
Apprendre à structurer ses écrits.
académie de Nancy-Metz - Frédéric AMELLA
Dire pour écrire, écrire pour dire la géographie
académie de Toulouse - Nicolas BRUNEL
Dire pour écrire, écrire pour dire l’histoire
académie de Toulouse - Hervé CADEAC
 

.:: Première

:: L/ES/S

Présenter un événement ou une période historique sous la forme d’un bref exposé oral en classe de Première générale.
académie d'Amiens - Jérôme AMICHAUD
Créer d’un blog à partir d’archives locales alimenté par des enregistrements d’élèves en 1ère.
académie de Caen - Emmanuel DEMY 

:: S

Le plateau de Saclay : un territoire de l’innovation. Dire et écrire avec les TIC : comment passer de la carte au schéma cartographique ?
Dire et écrire avec les TIC : comment passer de la carte au schéma cartographique ?
académie de Paris - Nathalie RODALLEC
Faire l'analyse de documents en histoire-géographie à l'aide d'un logiciel de traitement de texte
académie de Reims - Guillaume JARYNSKI, Agnès JUNG-ARESCALDINO

:: STI2D

Préparer l’oral en Première STI2D grâce aux TICE : écrire et dire en Histoire- géographie.
académie d'Amiens - Mélanie BERNARD

:: Bac professionnel

Élaborer un écrit à partir de la parole en classe de Première Professionnelle.
académie d'Amiens - Grégory FERET
Construire, faire évoluer et transmettre le récit grâce aux outils d’écriture collaborative en 2nde et 1ère bac pro.
académie de Caen - Emmanuelle GRIFFON 
Mondialisation et Burkina Faso
académie de Nancy-Metz - Rémi LAHIRE, Olivier PORTE
Apprendre à structurer ses écrits.
académie de Nancy-Metz - Frédéric AMELLA

.:: Terminale

:: L/ES

Idéologies, opinions et croyances en Europe et aux Etats-Unis de la fin du XIXème siècle à nos jours-Médias et opinion publique.
académie de Nancy-Metz - Eric FONTE
Les mémoires de la guerre d'Algérie
académie de Nancy-Metz - Arnaud CORREZE 
Histoire, mémoire et témoignage : l’exemple de la France Libre.
Déconstruire et reconstruire pour passer d’une narration scientifique avec captation vidéo à un montage vidéo et plusieurs comptes rendus.
académie de Paris - Samuel COULON
Etats, frontières, mondialisation.
Dire et écrire avec les TIC pour rendre compte des informations d’un document complexe et en réaliser une analyse critique.
académie de Paris - Agnès DULLIN

:: S

Préparer à l’oral de l’option d’histoire-géographie en Terminale S
académie d'Amiens - Frédéric STEVENOT
La Chine et le sport : de l’encadrement des masses à l’apothéose des jeux olympiques 1949-2008.
Comment les TIC aident-ils à dire et écrire un exposé sur « La Chine et le sport : de l’encadrement des masses à l’apothéose des jeux olympiques 1949-2008. » ?
académie de Paris - Emilie GINIES

:: CAP

De l’écrit à l’oral, de l’oral à l’écrit en Terminale CAP.
académie d'Amiens - Olivier COSSART

:: Bac professionnel

Apprendre à structurer ses écrits.
académie de Nancy-Metz - Frédéric AMELLA
Paris ville mondiale
académie de Reims - Damien BOULONNAIS, Raynald LEROY

 

Ces productions sont référencées sur ÉDU'base Histoire-GéographieÉDU'base. Pour la présentation de la recherche multicritères et l'abonnement aux différents flux, consultez les modalités de la sélection ÉDU'base.

 

 

Les évaluations des logiciels et ressources numériques

Les équipes académiques ont testé des logiciels et/ou ressources numériques. Des items de l'expertise s'appuient sur ceux déjà utilisés dans les fiches d'analyse du Service d'Information et d'Analyse des Logiciels Libres Educatifs (SIALLE).

Des didacticiels peuvent accompagner ces fiches d'analyse. Il s'agit bien de proposer l'usage d'outils simples.

ENT Somme numérique
académie d'Amiens - Arnaud DETOT
DSpeech
académie d'Amiens - Olivier COSSART
Reconnaissance vocale de Windows 7
académie d'Amiens - Grégory FERET
Diaporama LibreOffice
académie d'Amiens - Frédéric STEVENOT
Google Doc
académie de Caen - Denis SESTIER
Bookabi et Evernote
académie de Caen - Nicolas CORDRAY
Didacticiel Imovie pour application IPAD
académie de Nice - Nicole BOSSE-PLATIERE
Google Drive
académie d'Orléans-Tours - Eric FARDEL
Didacticiel Google Drive
académie d'Orléans-Tours - Eric FARDEL
KdenLive
académie de Paris - Samuel COULON
Xmind

académie de Paris - Agnès DULLIN
Images Actives
académie de Reims - Christine GALOPEAU DE ALMEIDA, Stéphane KLEIN
Didacticiel Images Actives
académie de Reims - Christine GALOPEAU DE ALMEIDA
Didacticiel Google Earth
académie de Reims - Stéphane KLEIN
Audio Dropbox
académie de Toulouse - Jean-François BIROT
 

Plus-values et moins-values

Les équipes académiques ont décidé lors de l’élaboration des productions de formuler une hypothèse de départ : l’auteur devait énoncer en quoi les TICE sont des facilitateurs d’apprentissage dans la démarche proposée. Cette hypothèse était ensuite vérifiée dans la grille test ou soumise à des paliers de rectification. Ces derniers sont toujours utiles pour élaborer une démarche critique.

Cette obligation de formuler une hypothèse de départ a permis de mieux faire émerger les questionnements autour des plus-values et moins-values pédagogiques des TICE. Chaque académie a pris soin dans son bilan d’identifier et commenter ces questions. L’académie de Paris a proposé un schéma de synthèse dans lequel les plus-values apparaissent en vert et rend compte finalement des différents constats.

 

Schéma de synthèse 

 

Une catégorisation est proposée :

  • «Itération et statut de l’erreur en classe ou à distance

L’utilisation des TIC modifie le statut de l’erreur en lui conférant une dimension constructive » ·       

«Confrontation-comparaison
On relève dans les grilles test la présence de phases de confrontation et de comparaison pour parvenir à une meilleure restitution des notions et des connaissances. »

  • «Echanges-mutualisation

Les professeurs indiquent dans les grilles test que les TIC permettent de faciliter le travail de collaboration ou de mutualisation. L’utilisation des TIC implique des aptitudes de dynamique collective qui sont souvent nouvelles. »

  • «Mise en confiance, motivation

Les TIC contribuent à la motivation, à l'estime de soi, au plaisir d'apprendre. »

Nous ne pouvons qu’inviter nos lecteurs à lire les bilans académiques proposés en téléchargement sur cette page ou sur les sites disciplinaires. Ils décrivent largement les plus-values et en quoi les TICE ont été un facilitateur pour la construction voire l’évaluation des capacités dire et écrire. Les points abordés ci-dessous souhaitent formuler des propositions ou de simples constats autour des usages.

 

Au sein des travaux, des auteurs soulignent le temps passé, à la présentation de l’outil ou de la ressource. Cette prise en main technique peut être assez rapide car « Les élèves s'emparent vite de l'outil » [Reims Images actives]. Mais elle peut être plus délicate pour « Un logiciel qui demande une certaine maîtrise » [Reims Google Earth]. Cependant, cet aspect technique n’apparaît pas toujours comme une contrainte : le professeur est celui qui guide dans l’appropriation du logiciel ou de la ressource.

« Durant les deux premières séances, l'enseignant guide la prise en main d'Open Office et le traitement de texte et d'image. Il guide l'utilisation du TNI […] » [Orléans-Tours OpenOffice]

Mais la question du temps de classe demeure. Des professeurs optimisent par exemple les séances en proposant des didacticiels papier ou numérique :

« Les élèves de 6ème disposait d’un tutoriel sous forme de diaporama, ils ont préféré se laisser guider pour la 1ère heure par les consignes présentées au vidéoprojecteur ; pour la 2ème heure, ils sont renvoyés sur le tutoriel. » [Paris Images actives]

A l’évidence, il est nécessaire d’optimiser le temps de classe. Nous pouvons imaginer utiliser un des outils de la Flipped classroom : la vidéo. Une capsule vidéo proposerait en amont de l’activité une prise en main du logiciel ou de la ressource. Cette vidéo pourrait être déposée sur le serveur de l’établissement, l’ENT ou un environnement de travail virtuel présent sur la toile.

Bien évidemment, cette mise à disposition des ressources, un présentiel amélioré, suppose une culture professionnelle et une culture institutionnelle particulières. Des logiciels et ressources sont utilisés par différentes disciplines. Comme le souligne l’académie Nancy-Metz, il faudrait proposer une « Formation à l’utilisation des logiciels dans le cadre de l’accompagnement personnalisé (ces logiciels n’étant pas propre à l’HG) » ou encore « Derrière ces séquences, émerge la nécessité d'une réelle formation TICE qui doit être du ressort de l'équipe pédagogique (réflexion sur une liste d'outils communs comme Images Actives, Audacity, …qui doivent devenir une pratique quotidienne) » [Reims]. En effet, ces disciplines peuvent dialoguer et coopérer. Des pratiques de mutualisation entre professeurs et professeurs documentalistes pourraient donc être mises en œuvre en partageant une capsule sur la prise en main de Google Drive, Audacity ou encore FreeMind.

Mais cela signifie également qu’un accompagnement institutionnel coexisterait. Il permettrait de trouver un « temps » afin de présenter des outils. Un temps qui ne serait pas celui du cours où l’enseignant, à ses élèves, « leur présente l’interface de l’ENT et leur explique le fonctionnement de leur espace de travail. » [Amiens] car « Personne n’a présenté l’ENT aux élèves en début d’année. » [Toulouse].

Pour poursuivre sur l’exemple de l’ENT, les travaux de Sylvain Genevoix et Françoise Poyet s’interrogent sur cette « continuité pédagogique » qui redéfinit l’espace-temps pédagogique. Elle est importante car elle serait porteuse d’une mutation de la forme scolaire.

Les techniques numériques de manière générale apportent un contexte favorable à l’émergence de nouvelles organisations du travail. D’ailleurs, ces nouvelles organisations ont permis aux enseignants de proposer une individualisation ou encore un accompagnement scolaire :

 

« Par le copier-coller, il est facile de récupérer le texte produit et d’indiquer soit par des codes ([ponct], [orth]…), soit par des couleurs (bleu = mal dit ; rouge =erreur de connaissance…) les éléments à modifier. Cette modification est ensuite copiée-collée à son tour et remise à la disposition des rédacteurs. » [Toulouse]

« A la maison : Les élèves peuvent continuer à travailler à distance sur leur exposé, de chez eux, l'enseignant peut continuer à intervenir sur leur travail. » [Orléans-Tours].

 

« L’enseignant corrige directement le travail de l’élève dans une logique dynamique pour conduire l’élève à retravailler les corrections et à améliorer son texte de départ. La note est donnée de façon indicative. Elle peut évoluer à chaque ajout ou modification apportée par l’élève. » [Nice].

Ces techniques numériques synchrones et asynchrones favorisent donc la rencontre du Dire/Ecrire de l’enseignant et de l’élève. Mais ces nouvelles organisations du travail intégrées dans la forme scolaire actuelle impliquent également un investissement temps supplémentaire pour les acteurs. Le «mangeur de temps » est nommé dans les moins-values.

Mais cette rencontre suppose que l’équipement informatique et la connexion réseau doivent être suffisants, performants et d’une certaine manière accessibles. C’est une évidence. Et ce postulat est valable aussi pour l’élève dans son environnement familial. En effet, digital natives et digital migrants existent chez les élèves et ce, sans acception générationnelle. Enfin, le recours à des outils et plateforme d’échanges collaboratifs (ENT, Google Drive, etc.) et à des ressources en ligne (Edugéo, IAURIF, etc.) renforce la nécessité d’une connexion internet véloce.

Mais cette « fracture numérique » s’estompe. Selon l’étude du Crédoc de juin 2012 - "la diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française", 81% des français disposent d’au moins un ordinateur à domicile et c'est le cas pour

  • 98% des 12-17 ans. 96% des 12/17 ans sont connectés :

  • 45% se connectent  ailleurs que chez eux

  • 20% se connectent via Wifi à l'ordinateur

  • 20% via leur téléphone mobile ou la tablette sur réseau mobile

  • 73% des 12-17 ans se connectent tous les jours

  • 49% des 12-17 se connectent à Internet depuis leur mobile

La fracture est peut-être ailleurs comme l’affirme l’académie de Reims : « une nouvelle fracture car des élèves ont un usage scolaire de l'ordinateur et d'autres seulement un usage ludique (réseaux sociaux, jeux en ligne...). Des choses simples (traitement de texte) ne sont pas suffisamment maîtrisées et les difficultés rencontrées dans les situations « traditionnelles « ressortent aussi lors de l'utilisation des outils TICE pour écrire et dire (maîtrise de la langue, compréhension, problème d'analyse...) » [Reims]
La monocausalité, impensable dans nos formations disciplinaires, n’est donc pas plus envisageable pour expliquer un usage difficile des TICE. Les grilles d’analyse des productions et comptes rendus académiques rendent compte parfois d’un projet non finalisé afin d’assurer le traitement du programme :

« Difficulté à respecter le cadrage horaire prévu dans l'exploitation si l'on veut qu'un nombre significatif d'élèves prennent la parole pour présenter le diaporama et expliciter leur travail. » [Paris]
 
« Par manque de temps par rapport au programme, cet exercice n’a pas été mené à bout » [Nice]

 

« En revanche, il semble aussi important de préciser que ce type d’activités, avec toutes les remédiations qu’elles permettent (et même rendent nécessaires) prennent un temps assez important et que cette nécessité semble à rebours des programmes qui imposent une succession très rythmée de thèmes ce qui rend très difficile de s’arrêter suffisamment longtemps sur un travail pour utiliser tous les aspects positifs des TICE. » [Caen]

Une nouvelle fois, c’est la question du temps qui se pose. Les processus Former et Apprendre explicités par Jean Houssaye sont identifiables dans ces productions Tice. Et si un modèle impositif est réintroduit ou le projet écourté ou non généralisé à l’ensemble des élèves, c’est bien parce que le positionnement de l’enseignant risque d’être en opposition en ne respectant pas les temps des programmes :

  • Les activités en salle multimedia peinent à rester dans le cadre du découpage du temps scolaire car il faut allumer les ordinateurs, « lancer l’activité ».

  • Les activités proposées prennent en compte l’erreur ou plutôt l’erreur plurielle rendant visible les démarches de pensée dans le processus d’apprentissage. Or la prise en compte de cet « outil pour enseigner » afin de travailler sur une individualisation demande du temps.

  • Les activités proposées utilisent les techniques numériques pour introduire une pédagogie constructiviste : les élèves confrontent, échangent, interagissent entre eux et cherchent à améliorer leur écrit ou leur dire. Cette organisation collective et ce travail intellectuel entre pairs exigent également du temps.

  • Les activités proposées partagent l’évaluation. Une grille est soumise et parfois élaborée avec les élèves. C’est encore une pratique qui introduit un temps long.

Ces usages sont parfois rendus difficiles et le mot « expérimentation » est employé. Les enseignants mesurent la nécessité de sortir « de l’exceptionnel, et par la répétition […] s’inscrire dans un usage quotidien. » des TICE [Caen]. L’enseignant constate de l’exceptionnel même pour des terminales : « c’était le premier exercice Tice de leur scolarité ! » [Nancy-Metz]. Pour rendre possible cette généralisation des usages, l’enseignant doit sans doute passer par le choix de « moments tice ». Les professeurs ont parfois souligné que leur activité était ambitieuse, que le choix du logiciel a eu des conséquences sur le temps imparti, ou ont reconnu la nécessité de fixer des objectifs précis et limités. Enfin, afin de quitter le territoire de l’expérimentation pour celui des pratiques intégrées, il sera sans doute nécessaire de considérer dans une même coévolution attente institutionnelle, hétérogénéité des élèves et professionnalité de l’enseignant. Le défi est important car il s’agit de faciliter l’accès et permettre l’appropriation de la culture numérique.
 

Annabelle PAILLERY
coordinatrice nationale des TraAM en Histoire Géographie

bibliographie :

ASTOLFI J-P, L’erreur, un outil pour enseigner, Paris, ESF, 1997.

CERISIER J-F, MARCHESSOU F., « Accessibilité numérique et éducation : réalités, contextes, cultures », Les Cahiers du numérique 2001/3 (Vol. 2), p. 185-203.

GENEVOIS S., POYET F., «  Espaces numériques de travail (ENT) et «Ecole étendue » Vers un nouvel espace-temps scolaire ? », Distances et Savoirs, vol.8, n°4, 20, p.565-583.
HOUSSAYE J., Le triangle pédagogique - Théorie et pratiques de l'éducation scolaire, volume 1, 3e édition, Paris, Peter Lang, 2000.