Membres

Présentation

Consultez les conditions d’inscription !

Grâce à l’aimable autorisation de la famille de Jean Renoir, ce Prix lycéen du cinéma a été baptisé Prix Jean Renoir des lycéens.

Le Prix Jean Renoir des lycéens est organisé par le ministère de l’Education nationale, en partenariat avec le CNC, la Fédération nationale des cinémas français et avec le soutien de la Fondation Auchan, du groupe Orange, des CEMEA et du CNDP – réseau Canopé.

Le Prix Jean Renoir des lycéens est attribué par un jury de lycéens à un film choisi parmi huit films préselectionnés par un comité de pilotage national composé de représentants de la DGESCO, de l’inspection générale de l’éducation nationale, du CNC et de la fédération nationale des cinémas français.

Le Prix Jean Renoir des lycéens met l’accent sur l’engagement des lycéens en tant qu’acteurs et membres de jury. L’opération cherche à éveiller et à entretenir chez les lycéens un intérêt pour la création cinématographique contemporaine et à encourager chez eux la formulation d’un jugement raisonné sur les œuvres, l’échange et la confrontation avec d’autres jugements.

En 2013-2014, 53 établissements, dont 11 lycées professionnels et 10 lycées français à l’étranger,  participent au jury du Prix Jean Renoir des lycéens,. L’opération s’adresse à des lycées déjà inscrits ou s’inscrivant à la rentrée 2013 dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».

D’octobre 2013 à mai 2014, les classes retenues comme membres du jury assistent à la projection en salle de huit films français et européens issus de l’actualité cinématographique (en exploitation, sauf exception, entre octobre 2013 et avril 2014). Le visionnement de ces œuvres se fait dans les salles partenaires de l’établissement. Les 27 et 28 mai, deux délégués par classe, élus par leurs pairs, participent à une rencontre nationale avec des critiques, des artistes et des professionnels du cinéma et défendent le choix de leur classe. A l’issue de cette rencontre qui privilégie la discussion et l’échange, le film lauréat est choisi. La cérémonie de remise du Prix se déroulera à la FEMIS le 28 mai 2014 à 14 heures.

Lors de cette cérémonie sera également attribué, par un jury de critiques professionnels, un prix de la critique récompensant les meilleurs des  centaines de critiques de films publiées sur le blog du Prix par les lycéens participants.

Comment s’inscrire au Prix Jean Renoir des lycéens

Conditions d’inscription

  • Ouvert à tous les lycées, le Prix Jean Renoir des lycéens s’adresse prioritairement aux classes de zones rurales, péri-urbaines ou relevant de l’éducation prioritaire et aux classes de lycées professionnels.
  • La principale condition de participation au Prix Jean Renoir des lycéens est que le lycée soit déjà inscrit ou s’inscrive à la rentrée 2014 dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».
  • Les classes candidates ne doivent pas bénéficier d’une option cinéma ou d’un autre dispositif cinéma. Aussi, la classe qui postule ne peut être celle qui, dans l’établissement, participe au dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».
  • Une seule classe par établissement peut participer au Prix.
  • Une classe ne peut participer au Prix plus de deux fois en quatre ans.

Modalités de sélection

 Une première sélection des classes est opérée par les délégués académiques à l‘éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC), qui proposent au comité de pilotage national une sélection ordonnée de trois classes de profils différents (niveau, localisation géographique, type d’établissement, profil des élèves, etc.).

A partir des propositions des DAAC, le comité de pilotage national sélectionne une à trois classes par académie comme membres du jury du Prix. Le choix final, et notamment le nombre de classes par académie, est arrêté en veillant à ce que les publics prioritaires soient suffisamment représentés.

 Critères de sélection

La sélection porte non pas sur des classes mais sur des lycées. L’implication du chef d’établissement et la mobilisation d’une équipe pédagogique sont recherchées. Sont privilégiés les lycées porteurs d’un projet global à moyen terme autour du cinéma, qui mobiliserait d’autres classes que celle qui participera au prix. L’une des ambitions du Prix Jean Renoir des lycéens est en effet de contribuer à une dynamique pérenne autour du cinéma impliquant un public plus large que les seuls élèves de la classe participante.

Le projet cinéma de l’établissement peut prendre des formes multiples : création d’un ciné-club, organisation de projections débats dans le cinéma partenaire, création d’un journal ou d’un blog de critiques cinéma écrites par les élèves, écriture de scénarios, participation à un festival de cinéma, etc.. L’implication des élèves ayant participé au prix comme ambassadeurs du cinéma auprès de leurs camarades est à favoriser.  

Les CEMEA, organisateurs du Festival national du film d’éducation d’Evreux et partenaires du Prix Jean Renoir des lycéens, sont susceptibles, à travers les éditions décentralisées du festival, d’accompagner le lycée candidat dans la construction de son projet. Ce projet peut notamment prendre la forme d’une participation à un « Parcours Jeunes critiques » organisé par les CEMEA. Des informations complémentaires, ainsi que la liste des référents CEMEA de chaque académie sont disponibles sur la page : http://lc.cx/GP8

Il est également souhaitable que le film lauréat fasse l’objet d’une séance publique animée par les élèves ayant participé au prix.

Afin de garantir la cohérence du Prix Jean Renoir des lycéens avec les autres actions contribuant au parcours d’éducation artistique et culturel, il est souhaitable que le Prix Jean Renoir des lycéens soit intégré au projet d’établissement.

 Constitution du dossier

 Envoi par mail avant le 6 juin 2014 des trois fiches constitutives du dossier(disponibles ci-dessous au téléchargement) remplies sous format numérique (pdf modifiable) à la délégation académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle du rectorat. Pour les fiches 2 et 3, envoyer par mail un scan du document signé. Dans la fiche 1 sera précisé le niveau de classe choisi (la classe particulière et le nombre d’élèves seront à préciser en septembre 2014).

Les enseignants des lycées sélectionnés renverront avant le 19 septembre 2014 à la coordinatrice du prix miniotti.renoir-des-lyceens@education.gouv.fr la fiche 1 dans laquelle ils auront précisé la classe choisie et le nombre d’élèves participants.

 

Attention : seuls les dossiers dûment complétés seront pris en compte.  

La circulaire « Prix Jean Renoir des lycéens 2015″ a été publiée au B.O. du 27 mars 2014 : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=77710

 

Documents d’information sur le fonctionnement du Prix :

Information-des-enseignants-2015

Information-des-exploitants 2015

Règlement délibérations 2014

 

Films sélectionnés en 2014-2015

  • Les Combattants de Thomas Cailley.
  • Le Sel de la Terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado
  • Lilting ou la délicatesse de Hong Khaou
  • Timbuktu de Abderrahmane Sissako

Films sélectionnés en 2013-2014 

  • Vandal,  Hélier Cisterne, France, 1h24  (sortie le 9 octobre 2013) ;
  • Le médecin de famille, Lucia Puenzo, France-Argentine-Espagne- Norvège, 1h33 (sortie le 6 novembre 2013) ;
  • Les garçons et Guillaume, à table !,  Guillaume Galliene, France, 1h25  (sortie le 20 novembre 2013) ;
  • Rêves d’or (Jaula de oro), Diego Quemada-Diez, Mexique – Espagne, 1h48 (sortie le 4 décembre 2013) ;
  • Ida, Pawell Pawlikowski, Pologne, 1h19 (sortie le 12 février 2014) ;
  • Lunchbox, Ritesh Batra, Inde- France- Allemagne,  1h44 (sortie le 11 décembre 2013).
  • La cour de Babel, Julie Bertuccelli, France, sortie le 12 mars 2014, 1h29 (sortie le 12 mars 2014) ;
  • La belle vie, Jean Denizot, France, 1h33 (sortie le 9 avril 2014)

Films sélectionnés en 2012-2013

  • La vierge, les coptes et moi, Namir Abdel Messeeh, France – Quatar- Egypte, 1h31 (sortie le 31 août) ;
  • Camille redouble, Noémie Lvovsky, France, 1h55 (sortie le 12 septembre) ;
  • César doit mourir, Paolo et Vittorio Taviani, 1h16 ; Italie (sortie le 17 octobre) ;
  • Rengaine, Rachid Djaidani, 1h15, France (sortie le 17 novembre) ;
  • Foxfire,  Laurent Cantet, 2h23, France – Canada (sortie le 2 janvier 2013) :
  • La parade,  Srdjan Dragojevic, 1h55,  Hongrie- Serbie – Croatie – Slovénie – Allemagne (sortie le 16 janvier 2013)
  • Elefante blanco, Pablo Trapero, 1h55,  Espagne – Argentine (sortie le 20 février 2013).
  • Hiver nomade, Manuel de Stürler, 1h30, Suisse (sortie le 8 février 2013)

Films sélectionnés en 2011-2012

  • La guerre est déclarée, Valérie Donzelli, 1h40, France ;
  • Habemus Papam, Nanni Moretti, 1h42, Italie ;
  • The artist, Michel Hazanavicius, 1h40, France ;
  • Tous au Larzac, Christian Rouaud, 2h08, France (documentaire) ;
  • Le tableau, Jean-François Laguionie, 1h16, France – Belgique (film d’animation) ;
  • Le Havre, Aki Kaurismäki, 1h33, France – Finlande – Allemagne ;
  • Une bouteille à la mer, Thierry Binisti, 1h39, France – Israël ;
  • Amador, Fernando León de Aranoa 1h52 – Espagne.

Texte officiel

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=77710

 

Partenaires

Centre national du cinéma et de l’image animée

Le CNC est heureux d’accompagner la mise en place de ce nouveau prix, qui offre aux lycéens une nouvelle occasion de s’ouvrir à la culture cinéphilique et d’aiguiser leur sens critique sur les oeuvres. Le Centre se félicite également de l’opportunité que créée ce dispositif de mettre en place un lien privilégié entre un partenaire culturel essentiel – la salle de cinéma – et un établissement scolaire.

Il faut enfin souligner l’écho et le prolongement que ce prix donne au dispositif Lycéens et apprentis au cinéma qui se déroule également dans tous les établissements inscrits.

Fédération nationale des cinémas français

Les salles de cinéma sont le lieu pour lesquelles ont été créées les œuvres cinématographiques. Le secteur de l’exploitation cinématographique, représenté part la FNCF, a toujours considéré qu’il fallait favoriser et inciter le jeune public à fréquenter les salles de cinéma, notamment dans un cadre scolaire permettant d’accompagner cette démarche. A ce titre la FNCF considère depuis de nombreuses années que les dispositifs d’éducation à l’image sont prioritaires pour réaffirmer, que dans un monde ou les vecteurs d’image sont de plus en plus nombreux, la salle de cinéma est le lieu naturel où les films peuvent être vus dans les conditions techniques (et esthétiques) voulues par leurs auteurs : dans le noir, la continuité, le respect des qualités visuelles et sonores des œuvres. A l’origine de Collège au cinéma, et en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale et le CNC, la FNCF a ainsi souhaité que ces dispositifs se développent (Lycéens et apprentis au cinéma, Ecole au cinéma) et désormais se diversifient tout en gardant les piliers fondamentaux de cette démarche : l’accompagnement dans le cadre scolaire et la vision d’un film en salle de cinéma. A ce titre le Prix Jean Renoir est une initiative originale et enrichissante qui permet désormais de mieux consolider encore la relation entre les salles de cinéma et les établissements scolaires pour le plus grand bonheur, l’intérêt artistique et le profit pédagogique des élèves qui y participent.

Orange

Chez Orange, nous aimons le cinéma. Nos actions dans le 7e art le prouvent depuis plus de 10 ans.

Nous encourageons des partenariats couronnés de succès à travers le monde avec des festivals cinématographiques tels que le mythique Festival de Cannes, le Festival de l’Alpe d’Huez, le Festival de Luchon, les BAFTAS (UK).

Nous nous investissons activement dans toutes les étapes de la vie d’un film : coproduction, préachat, communication sur ses portails (internet, TV, mobile) pour soutenir les sorties de films, diffusion de longs métrages en VoD et sur les 5 chaînes OCS.

Nous proposons à nos clients des offres cinéma qui encouragent la fréquentation des salles de cinéma à travers le monde. Le succès d’Orange Wednesday dans une dizaine de pays a incité le programme « achetez deux places pour le prix d’une » d’Orange Cinéday en France.

Nous sommes fiers d’être partenaire du Prix Jean Renoir des lycéens et de contribuer ainsi à leur éducation à l’image et au langage cinématographique. Donner l’opportunité à des lycéens d’aiguiser un regard à la fois critique et esthétique représente un enjeu majeur dans la formation de citoyens éclairés. Cet enjeu est au cœur même des actions de l’opérateur responsable qu’est Orange

Fondation Auchan

La Fondation Auchan partenaire historique du Prix Lycéen du Cinéma

Partenaire financier historique du Prix Lycéen du Cinéma crée en 2009, la Fondation Auchan pour la jeunesse est à nouveau présente cette année pour permettre à des lycéens issus de toute la France de partager, de façon ludique et participative, une aventure cinématographique.

Fidèle à son esprit d’ouverture vers d’autres horizons ou tout simplement sa volonté d’agir auprès des jeunes, la Fondation Auchan soutient cette démarche à vocation culturelle et pédagogique pour contribuer à l’organisation de ce Prix.

C’est dans cet esprit, et animé par la même volonté de favoriser l’accès de la culture au plus grand nombre, que la fondation Auchan est par exemple engagée aux côtés du Palais des Beaux Arts de Lille pour permettre à des enfants autistes de découvrir les collections du musée et de participer à des ateliers de pratiques artistiques.

Auchan, une entreprise responsable 

Depuis plus de 50 ans, Auchan prend des engagements forts en cohérence avec son projet d’entreprise qui privilégie un mode de développement durable et équilibré tant sur le plan économique, environnemental que sociétal.

Chaque hypermarché agit ainsi de manière proactive et concrète sur son environnement et soutient notamment des actions de mécénat liées au don alimentaire, à l’exclusion ou encore à l’économie solidaire.

La Fondation Auchan accompagne les jeunes dans la conduite de leurs ambitions

Sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation Auchan pour la jeunesse, a été conçue en 1996 pour renforcer l’engagement des magasins Auchan auprès des jeunes issus de leur ville et quartier d’implantation.

Pour être soutenus, les projets présentés, liés à l’éducation, contribuent aux jeunes à apprendre à :

- lire, écrire, compter, se cultiver
- créer, se réinsérer par la formation et l’emploi
- bien se nourrir
- préserver sa santé
- préserver l’environnement

Enfin, avec son Prix Spécial, la Fondation Auchan finance, chaque année depuis 2006, des projets portés par des associations étudiantes issues des écoles et universités partenaires d’Auchan.

Depuis sa création, la Fondation Auchan a soutenu en France près de 500 projets portés par 110 des 117 hypermarchés en France.

 

CEMEA : Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active

Les Ceméa dirigent et animent le festival du film d’éducation qui se déroule depuis près de 10 ans, à Evreux ainsi que sous forme décentralisée, dans plus de 20 régions de métropole et d’outremer. Les Ceméa développent auprès des jeunes et des acteurs de l’éducation, une politique d’éducation à l’image et d’accompagnement culturel, à travers des parcours de formation, des stages, des ateliers, des séminaires et des publications pédagogiques. Les Ceméa se réjouissent de rejoindre le Prix Jean Renoir des lycéens, dans une dynamique partenariale, maillant les dispositifs et les projets de développement d’une culture cinéphile. C e type de projet éducatif et culturel est essentiel pour soutenir chez les jeunes un regard critique par rapport aux créations cinématographiques contemporaines.

Centre national de la documentation pédagogique

Le SCÉRÉN-CNDP mène une politique active en matière d’éducation à l’image au lycée. Il s’implique ainsi dans le développement des dispositifs Culture Lycée et Lycéens et Apprentis au cinéma. Il accueille aussi, dans ses différentes collections, des films représentatifs des cinématographies les plus diverses à destination des enseignants et de leurs élèves.

Jean Renoir considérait que « l’art du cinéma consiste à s’approcher de la vérité des hommes ». Ouvrir à des lycéens une fenêtre sur la création cinématographique contemporaine permet non seulement d’éveiller leur intérêt pour le 7ème art mais aussi d’aiguiser leur sens critique face aux images. En outre, mettre en œuvre une plateforme, sous la forme d’un blog, permet de rendre visibles et accessibles les échanges entre tous les élèves concernés et met l’interactivité au cœur des pratiques scolaires.

Le SCÉRÉN-CNDP est donc particulièrement heureux de participer au Prix Jean Renoir des lycéens qui complète utilement l’offre éducative en matière de cinéma.

CNC Fédération nationale des cinémas français

logo_CEMEA_CMJN Fondation Auchan pour la jeunesse ORANGE