Membres

Films de l'année

90 élèves de toutes les académies et de trois lycéens français à l’étranger (Shangaï, Bruxelles, Johannesburg) se sont réunis les 3 et 4 juin à Paris pour rencontrer des professionnels du cinéma (réalisateurs, producteurs, distributeurs des films en compétition) puis délibérer. La remise du Prix Jean Renoir des lycéens a eu lieu au lycée Victor Duruy (Paris 7°).

Le Prix Jean Renoir a été décerné au film Rêves d’or de Diego Quemada-Diez.

reves_or_aff_allocine

Dossier pédagogique

Dossier de presse

Critiques d’élèves (132)

Les débats ont été très riches afin de départager les deux films finalistes. Le film avec lequel le film lauréat était en ballotage est Le médecin de famille de Lucia Puenzo.   

Résumé des débats finaux par Ismaïl Hamido, l’un des deux délégués de délégués.

Prix de la critique

Un prix de la critique a récompensé 5 des 900 critiques publiées sur le blog du prix. Le jury était constitué de critiques professionnels  : Le jury de ce prix était composé de personnalités éminentes du monde de la critique de cinéma :

  • Thierry Méranger : Les Cahiers du cinéma
  • N.T Bihn : Positif
  • Alain Riou : Le Nouvel Observateur et Le Masque et la plume
  • Frédéric Strauss : Télérama
  • Jacky Goldberg : Les Inrockuptibles

Les lauréats sont : Elèves de lycée général 1. Thelma Deville (Première), Lycée Pablo Picasso de Perpignan (académie de Montpellier) 2. Martin Fernandez, Lycée français de Bogota 3. Julie Bourdin (Terminale ES), Lycée français de Johannesburg

Elèves de lycée professionnel

 1. Ismaël Hamido, Terminale bac pro ARCU, Lycée professionnel Jacques Brel, Saint Pons de Thomières (académie de Montpellier)

2. Gauthier HarangLycée professionnel Jean-Baptiste Clément, Sedan (académie de Reims)

 Cinq classes ont également été récompensées pour la qualité du travail collectif réalisé durant l’année : 1. Seconde, Lycée Guez de Balzac, Angoulême (Académie de Poitiers)

2. Terminale, Lycée professionnel Jean-Baptiste Clément, Sedan (Académie de Reims)

3. Première L, Lycée Louis Armand, Chambéry (académie de Grenoble)

4. Première, Lycée Pablo Picasso, Perpignan (académie de Montpellier)

5. Terminale, Lycée professionnel Jacques Brel, Saint Pons de Thomières (académie de Montpellier) Les critiques primées sont accessibles ici

Réalisation du trophée

Le trophée a été réalisé par le lycée professionnel Jean-Baptiste Clément à Sedan (académie de Reims) à l’issue d’un appel à projets parmi toutes les classes de LP participant au Prix Jean Renoir des lycéens.   Il a été réalisé par les élèves de Terminale Bac Pro TCI (techniciens en Chaudronnerie Industrielle) (7 élèves) : – Deleam Guillaume – Duranteau Kylian – Flambeaux Anthony – Lamarle Alexandre – Meloni Clément – Neufcoeur Amaury – Petitpierre Rodrigue Un élève de Ter CAP peinture en carrosserie a réalisé la peinture. – Pillier Phiore. Ces élèves ont été encadrés par M. Joachim Cortez, professeur d’Arts Appliqués avec l’aide de

  • M. Didier Bouillon (chaudronnerie)
  • M. Yannick Damien (chaudronnerie)
  • M. Florent Couvert (carrosserie)

Description La réalisation du trophée pour le prix Jean Renoir des lycéens a permis de faire le pont entre plusieurs disciplines professionnelles et générales.   Nous nous sommes inspirés de la forme d’une locomotive pour rappeler La bête humaine, tout en proposant un format de trophée vertical plus conventionnel. On pourra voir dans le cercle ajouré un objectif de caméra ou une roue de la locomotive. L’ensemble a été pensé dans une tôle pliée pour pouvoir être réalisé au plasma. Les élèves ont transformé leurs croquis et recherches en tracés vectoriels sur ordinateur. Ces tracés ont été traduits dans une tôle de 3 millimètres grâce à une machine de découpe plasma. Un élève de CAP Peinture en carrosserie s’est chargé de finaliser l’objet.   Trophée 2014

 Le Prix Jean Renoir des lycéens sur le site du CNC

Commentaires fermés

Diego Quemada-Diez nous a envoyé cette intervention suite à la sélection de son film par le jury du Prix Jean Renoir des Lycéens.

La vidéo

 

Le texte en anglais

This is Diego Quemada-Diez, writer and director of REVES D’OR.

I just wanted to thank you all from my heart for this award. It means a lot to us.

I just wanted to share that I like to work with film as a mirror, where collectively, we can look at our contemporary reality so we can transform it.

I try to create an experience in the audience where you have a very intense experience with the characters, identify with them and that experience provokes a transformation in the viewer, so when you go back to reality, you have been transformed by the experience of film.

Thank you so much for this award. Thank you very much. And I hope this film can inspire you to create a better reality between us.

Thank you.

 

Le texte traduit en français

Bonjour,

Je suis Diego Quemada-Diez, auteur et réalisateur de RÊVES D’OR.

Je voulais vous remercier du fond du cœur pour ce prix. Cela veut dire beaucoup pour nous.

J’aime voir mon travail sur un film comme un miroir, où tous ensemble, nous pouvons nous pencher sur notre réalité contemporaine de façon à la transformer.

J’essaye de créer un environnement où le public vit une expérience intense avec les personnages, s’identifie à eux. Cette expérience change le spectateur, et quand vous retournez à la réalité, vous avez été transformé.

Merci beaucoup pour ce prix. Encore merci. J’espère que ce film vous inspirera pour créer un meilleur monde entre nous.

Merci.

 

Mardi 9 avril 2013, deux délégués par classe, en provenance de toutes les académies et du lycée français de Shangaï ont convergé vers la capitale afin de rencontrer les professionnels du cinéma représentant les huit films en lice.

Laurent Cantet a répondu aux questions au sujet de Foxfire et NamirAbdel Messeeh a répondu aux questions au sujet de son film « La Vierge, les Coptes et moi ». Le film Rengaine était défendu par un acteur du film, tandis que les autres films étaients représentés par leurs distributeurs.

A l’issue de cette rencontre, les délégués, répartis en quatre jurys, ont entamé deux sessions de délibérations au cours desquelles ils ont retenu d’abord quatre puis deux films par jury. Deux délégués par jury se sont enfin réunis en comité restreint afin d’arrêter le choix final.

Les deux derniers films en lice étaient Foxfire et César doit mourir. C’est ce dernier qui a finalement reporté le plus de suffrages.

Remise du Prix Jean Renoir des lycéens

Après les discours des représentants du ministre, du CNC, de la FNCF et de l’inspection générale de l’Education nationale, le trophée, réalisé par les élèves de bac professionnel du lycée du Gué-à-Tresmes (académie de Créteil) a été remis à François Scippa- Kohn, distributeur du film en France.

Prix de la critique

Face à la qualité des critiques postées sur le blog a également été décerné un Prix de la critique qui a récompensé sept critiques d’élèves sur les 400 publiées tout au long de l’année.  Le jury de ce prix était composé de personnalités éminentes du monde de la critique de cinéma :

  • Thierry Méranger : Les Cahiers du cinéma
  • N.T Bihn : Positif
  • Alain Riou : Le Nouvel Observateur et Le Masque et la plume
  • Frédéric Strauss : Télérama
  • Jacky Goldberg : Les Inrockuptibles

Le trophée, remis au lycée Claude Nougaro de Monteils (académie de Toulouse) d’où sont issues les lauréates du premier prix, a été réalisé par les élèves de Première bac professionnel carrossier et technicien en chaudronnerie du lycée professionnel Lavoisier à Brive (académie de Limoges).

Les sept lauréats sont :

1er prix : July Molinié et Lucy Rodiger (académie de Toulouse) critique de  César doit mourir

Article de La dépêche (Tarn-et-Garonne) sur les deux lauréats

Séjour de deux jours au festival Cinécole, organisé à Cannes par l’académie de Nice.

C’est un week-end de projections cinématographiques qui se tient à la fin du Festival de Cannes les 25 et 26 mai 2013.

2ème prix : Nala  (académie de Caen) critique de  La vierge, les coptes et moi

3ème prix : Edwige, Virginie, Dorine (académie de Caen) critique de  César doit mourir

4ème prix : Nahéma Hafiane (académie de Grenoble) critique de Camille redouble

Article du Dauphiné libéré (Drôme) sur le Prix Jean Renoir et Nahéma Hafiane

5ème prix : Laura et Nala  (académie de Caen) critique de  Rengaine

6ème prix : Mathilde, Adèle et Capucine  (académie de Caen) critique de  César doit mourir

7ème prix : Alan Golaszewski (académie de Besançon) critique de Camille redouble

Les 2ème au 7ème prix se sont vu attribuer un livre sur le cinéma fantastique en France offert par le CNC. Quatre critiques parmi les sept lauréats ayant été rédigées par des élèves de la classe de Première L, du lycée le Verrier à Saint Lô (académie de Caen), la Fédération nationale des cinémas français a offert une place de cinéma à l’ensemble des élèves de la classe pour récompenser le travail collectif accompli.

L’ensemble des textes critiques récompensés est accessible sous l’onglet « Prix critique ».

Alain Riou, critique de cinéma au Nouvel Observateur et à l’émission Le masque et la plume a fait un discours remarqué.

Les élèves membres du jury et leurs professeurs posent avec le représentant du film lauréat, François Scippa-Kohn.

Crédit photo : DGESCO – DIV / Thomas Pierrès

Le 3 avril 2012, les lycéens membres du jury ont rencontré Thierry Binisti, le réalisateur, et Valérie Zenatti, la co-scénariste du film lauréat Une bouteille à la mer

Enregistrement audio au format mp3

Interview du réalisateur Thierry Binisti, lauréat du PNLC pour le film « Une bouteille à la mer »

Derniers commentaires

Partenaires

    • Centre National du Cinéma Logo
    • Canopé, Réseau de création et d'accompagnement pédagogiques