Construire les apprentissages en langues vivantes au cycle 3

Pratiques de classe 1

Retour au sommaire des thématiques du dossier enseigner les langues vivantes.

Le cycle 3 relie désormais les deux dernières années de l'école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages au service de l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Ce cycle a une double responsabilité : consolider les apprentissages fondamentaux qui ont été engagés au cycle 2 et qui conditionnent les apprentissages ultérieurs ; permettre une meilleure transition entre l'école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années du cycle.

Au cycle 3, l'enseignement de la langue vivante étrangère ou régionale vise l'acquisition de compétences et de connaissances qui permettent l'usage plus assuré et plus efficace d'une langue autre que la langue française. Des situations de communication adaptées à l'âge, aux capacités cognitives, aux intérêts des élèves, contribuent à la construction de connaissances langagières, permettant d'atteindre le niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) dans les cinq activités langagières. Les activités proposées ne se limitent pas au niveau A1 car le niveau A2 peut être atteint par un grand nombre d'élèves dans plusieurs activités langagières. Des connaissances linguistiques et des connaissances relatives aux modes de vie et à la culture du ou des pays ou de la région où est parlée la langue confortent cet usage. C'est l'exposition régulière et quotidienne à la langue qui favorise les progrès des élèves ; son utilisation en contexte donne du sens aux acquisitions. Un début de réflexion sur le fonctionnement de la langue permet aux élèves d'acquérir une certaine autonomie dans la réception et dans la production et renforce la maitrise du langage.

Le cycle 3 constitue une étape à part entière pour asseoir les fondamentaux de la langue vivante étudiée mais aussi poursuivre la découverte de la dimension culturelle qui y est associée.

En faisant vivre le conseil école-collège, les professeurs du premier et du second degrés auront à cœur d'échanger sur leurs pratiques et également d'élaborer des progressions cohérentes en s'appuyant sur les programmes du cycle 3.

  • Des rencontres axées autour d'un travail à portée culturelle, sportive ou éducative ;
  • les contacts avec les écoles des pays ou des régions concernés ;
  • la correspondance électronique ;
  • l'intervention des assistants et/ou de locuteurs natifs ;
  • l'exploitation de documents audiovisuels et du multimédia

contribueront à la découverte d'espaces de plus en plus larges et de plus en plus lointains et à développer l'esprit critique et l'ouverture à l'altérité. Ces démarches seront autant d'occasions de créer un lien entre les élèves du cycle 3 qui appréhenderont mieux leur apprentissage et se sentiront davantage accompagnés dans la maîtrise progressive de la langue et dans l'exploration de la dimension culturelle associée à celle-ci.

Partager cet article
fermer suivant précédent