Entraîner les élèves à la compréhension de l'oral et, le moment venu, à la compréhension de l'écrit

Pratiques de classe

Retour au sommaire des thématiques du dossier enseigner les langues vivantes.

Un entraînement fréquent à la compréhension de l'oral et de l'écrit permet aux élèves de développer des stratégies transférables pour comprendre un discours oral ou écrit en langue vivante.

Éléments communs à la compréhension de l'oral et à la compréhension de l'écrit

  • choisir et varier les supports authentiques (audio / vidéo, accents, longueur, qualité du son, etc.) en fonction de l'ensemble de la séquence et définir clairement des attentes (compréhension fine et détaillée, compréhension du sens général d'un document plus long, déroulement d'un récit, etc.) ;
  • faire percevoir aux élèves la contribution de la tâche de compréhension à l'ensemble de la séquence, y compris pour les écoutes ou lectures demandées en dehors du cours ;
  • placer régulièrement les élèves en situation de réussite grâce à l'exposition à des documents nouveaux mais dont les séances précédentes ou une phase d'anticipation en début de séance ont permis de lever tous les obstacles potentiels à la compréhension ;
  • faire de la compréhension d'un document l'objectif ultime de la séance et des différents entraînements qu'elle organise, notamment des moments d'expression orale ;
  • fournir des conseils méthodologiques adaptés à l'âge des élèves pour les aider à mieux accéder au sens du document proposé ;
  • doter progressivement les élèves de stratégies d'accès au sens transférables d'une langue à l'autre ;
  • tirer parti des outils numériques pour individualiser l'apprentissage (respect des différents rythmes d'acquisition, choix des supports en fonction des compétences et des centres d'intérêt de chacun).

Avant la séance

  • repérer les éléments facilitateurs et les obstacles pour les élèves (à partir de la bande son pour la compréhension de l'oral) ;
  • préparer une suite progressive d'activités amenant l'élève à écouter / lire, repérer, identifier, établir des liens, émettre des hypothèses et à prendre appui sur le contexte, passer du son ou des mots au sens et se construire ainsi des stratégies individuelles de compréhension.

A la fin de la séance

  • donner aux élèves des conseils méthodologiques adaptés à leur âge pour prolonger la fréquentation de la langue en dehors de la classe, grâce notamment aux outils numériques, en liaison avec le projet pédagogique.

Compréhension de l'oral

  • adapter le nombre et le type d'écoutes (globales / fragmentées / uniques / multiples) aux objectifs poursuivis et aux degrés de compréhension visés ;
  • varier écoutes collectives et écoutes individuelles (cf outils numériques) ;
  • adapter les activités demandées aux types d'écoute (repérages de l'environnement sonore signifiant de mots, de familles de mots,...) ;
  • multiplier les sources audio / vidéo pour un même thème.

Compréhension de l'écrit

  • prévoir une consigne simple pour rendre actif les temps de lecture silencieuse ;
  • passer d'une lecture d'ensemble à une lecture ciblée en fonction du sens, avec des consignes adaptées ;
  • varier les supports et les types de texte et de discours.

Téléchargez le livret enseigner les langues vivantes au format PDF

Partager cet article
fermer suivant précédent