Ateliers 2012 du séminaire "Métamorphoses de l'oeuvre et de l'écriture..."

  • Atelier A1 : Enseigner l'écriture collaborative dans le secondaire

    Le projet PRECIP fait l'hypothèse que l'écriture numérique est une écriture spécifique, et que l'on peut enseigner ces spécificités.

  • Atelier A2 : La tavoletta tactile

    À la rencontre d'une écriture ouverte, autobiographique, poétique et plastique sur une tablette tactile, résultant de promenades muséales et architecturales, au sein des ressources de proximité.

  • Atelier A3 : Écrire dans l'oeuvre

    Et si Meursault avait connu Twitter ? Et si les élèves s'amusaient à réécrire en tweets le célèbre roman de Camus? Et si à l'ère du numérique le livre enrichi l'était par le lecteur lui-même, qui augmenterait ainsi sa propre réalité ?

  • Atelier A4 : Etablir l'édition critique en ligne d'un récit contemporain

    « Je fais advenir historiquement quelque chose qui n'est pas advenu», explique Pierre Michon : un tableau représentant les onze commissaires du Comité de salut public de la Grande Terreur.

  • Atelier A5 : Restitution des ateliers de création littéraire

    Pierre Ménard et François Bon ont mené chacun des ateliers de création littéraire à Sciences Po Paris. Retour sur ces expériences où il s'agissait bien, par une utilisation, une subversion des outils numériques, "d'apprendre l'invention", selon le titre d'un des ouvrages de François Bon, et débat sur les possibles ensemencements de ces expériences en milieu scolaire.

  • Atelier AB : Lire et écrire par les réseaux sociaux

    Pour nos élèves, le réseau social est un outil du quotidien, qui donne lieu à des activités de lecture et d'écriture nombreuses et variées. Cet espace peut constituer un lieu privilégié d'apprentissage et de consolidation de plusieurs compétences.

  • Atelier B1 : ENT et histoire des arts en cours de Français

    Le premier projet présente une séquence pédagogique consacrée à la « lecture d'une œuvre intégrale » menée en classe de première : il propose une démarche d'entrée dans la lecture par l'écriture et d'appropriation de l'œuvre grâce à la construction d'un « index multimédia », qui tire parti des potentialités multiples des outils numériques (ENT, wiki).

  • Atelier B2 : Impossibilités du souvenir. De Georges Perec à la littérature numérique contemporaine

    Cet atelier retrace un itinéraire proposé à des élèves de troisième d'un collège ZEP du XXe arrondissement dans les textes de notre temps.

  • Atelier B3 : Une Odyssée spatiale, entre rêve et réalité

    Si les écrivains scientifiques du XVIII° siècle ont conçu l'idée de rendre compte dans l'Encyclopédie des connaissances et des techniques développées par l'homme afin d'éclairer l'humanité, les élèves qui participent au projet « novaterra » vont se lancer à leur tour dans l'écriture d'une encyclopédie d'un genre nouveau : celle qui consiste à rendre compte d'une exoplanète à partir de son observation, éclairée par les apports de la science moderne.

  • Atelier B4 : L'oeuvre littéraire dans la profondeur du temps

    Adossé à un stage académique de formation de l'académie de Paris, l'atelier présentera les usages en classe d'une ressource documentaire émergente, le dépôt légal du web, dans la perspective d'étude de l'histoire littéraire au lycée.

  • Atelier B5 : Le diaporama : une manière de raconter l'ultime aventure de Sindbad le marin

    Cet atelier présente une manière de raconter L'ultime aventure de Sindbad le marin en classe de sixième, à l'aide d'un diaporama (Powerpoint 2010 ou LibreOffice Impress 3.5) et de quelques playmobils. L'outil logiciel, sorti de sa fonction d'illustration audio-iconique d'usage, a été utilisé, en temps réel, comme générateur d'interactions des modalités narratives entre elles (voix, image et texte) ; conséquemment, il en a découlé des transformations spécifiquement numériques de l'allure du récit.

Partager cet article
fermer suivant précédent